Réseaux - 17/09/2015

BMW lance des forfaits d’entretien pour les motos anciennes

La division motos de BMW propose désormais des forfaits pour les opérations courantes d’entretien des BMW qui ont sept ans et plus.

Partagez cet article     

A l’instar des réseaux automobiles, la division motos de BMW est confrontée à une problématique de perte de clientèle après-vente au fur et à mesure que les véhicules vieillissent. Elle a donc décidé de communiquer sur des forfaits à prix attractifs auprès des propriétaires de BMW âgés de 7 ans et plus. L’objectif est de renouer le lien avec le client pour lui vendre d’autres prestations après-vente ou préparer la vente d’un modèle neuf.
Ces forfaits portent sur les opérations courantes d’entretien telles que la vidange, le remplacement des plaquettes de frein, des filtres, des bougies ou des pneumatiques. Elles sont pratiquées avec des pièces d’origine constructeur qui bénéficient d’une garantie de deux ans, précise-t-il.
Les prix varient en fonction des distributeurs et débutent à partir de 69 euros pour une vidange avec filtre à huile, main d’œuvre comprise, ou 196 euros pour le changement des deux pneumatiques.
Xavier Champagne

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

C’est amusant de constater ce retour en arrière, pendant des années ce réseau a regardé avec dédain les motards qui n’étaient pas capables de mettre 15.000 Euros dans une moto, sans parler du mépris affichés pour ceux qui osaient garer une Japonaise sur le parking de la concession.
Quand aux vielles BMW, elles étaient considérées comme des curiosités malsaines ne pouvant appartenir qu’à cette caste d’adeptes des Éléphants ou autres Katmandou has benner….
Pour les pneus et la vidange, cela devrait être réalisable mais j’émets de sérieux doute sur la capacité du réseau concernant lé réglage des soupapes et la synchronisation des carburateurs Bing.
Mais la passion m’aveugle, car pour le Marketing BMW une « Vielle » c’est une 1150 RT de 2004.

Aubert, Le 17/09/2015 à 08:45

Merci Aubert,ça fait chaud au cœur et vive le Twin et le Bing

alain boise, Le 17/09/2015 à 09:47

Salut les purs et durs...j'ai modestement fait de la moto pendant 15 ans et je n'ai jamais été un as de la transmission acatène sur sol mouillé et suffisamment riche pour m'en payer une même d'occase, sans compter qu'à l'époque AUCUNE bécane freinant correctement. Le désastre de fiabilité qu'il fut longtemps l'apanage des anglaises, et les gars que j'ai croisé sur la route du Maroc en train de réparer des Norton, BSA et autres Triumph, m'ont décidé de miser immédiatement sur les japonaises. Le Dakar aidant, sans y participer, on voyait tout de suite qu'une TT comme la Honda (la mono 250 grise qui a gagner deux fois le Dakar) était le summum de légèreté, maniabilité et fiabilité. Après sont arrivés les quatre pattes Honda la 500 et 750...et là les allemandes étaient au tapis. Ils n'ont même pas compris ces teutons qu'avoir une bécane comme la 750 Honda qui arrivait avec une lubrification à carter sec permettais de foncer et en plus avec des inclinaisons d'enfer en courbe sans racler les pots ou les carters par terre.
Ils étaient morts par rapport aux chiffres de ventes mondiales des japonaises et çà grâce à quoi je vous donne en mille?
Fiabilité les mecs... Pourquoi ses cons d'européens ont-ils décidé D'ARRACHER la page du dictionnaire avec le mot FIABILITE ?
Son les mêmes qui fabriquent des voitures aujourd'hui sans fiabilité.
Eh Monsieur BMW t'as beau essayer de faire un mythe, tout en vendant la même came depuis 50 ans...n'empêche que t'es à la ramasse et le motard (qui est loin de croire aux sornettes) se détourne de toi.
L'internaute Aubert résume juste, à savoir, il met le doigt là ou çà fait mal.
Le marketing con restera toujours le marketing con.

Jo Duchene, Le 17/09/2015 à 14:13

1. Attention SVP Jo au sujet des ventes, BMW qui est devenu l'iPhone de la moto réalise un très beau score en France et en Europe et avec un chiffre d'affaire moyen très supérieur à la moyenne des ventes.
Pour la fiabilité je suis totalement d'accord c'est très loin des Japs.

2. Un forfait dont le prix varie en fonction du concessionnaire est-il un forfait ou une simple facture ?
Je ramasse dans une heure et vous note sur 5 sans possibilité de vous mettre 0...
;0)

Lucos, Le 17/09/2015 à 14:47

On oublie la Harley..qui a été à un doigt de disparaitre...et a finalement et radicalement changé de braquet en misant tout sur la fiabilité et ensuite l'évolution soft de son design hormis son moulin qui a arrêté de pisser l'huile et autres surprises désagréables! Des prix d'abord en hausse vers la clientèle friquée qui était là et qui voulait s'encanailler chic, et après descendu en prix pour aller vers le motard moyen haut.

Jo Duchene, Le 20/09/2015 à 13:32

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 17/09/2015

Catégorie Réseaux

CitNow offre ses services vidéos pendant le confinement

L’entreprise CitNow a décidé de ne pas facturer ses clients à partir du mois d’avril et jusqu’à la fin du confinement. En France, elle rend aussi son application accessible gratuitement aux concessionnaires qui ne sont pas encore utilisateurs pour leur permettre de communiquer en vidéos avec leurs clients.

03/04/2020

Le groupe Legrand présente ses véhicules "en visio" à ses clients

Pour Georges Legrand, distributeur BMW, Opel, Mazda et Suzuki, l’arrêt d’activité est l’occasion de former ses salariés, de revoir ses process et de tester de nouvelles approches commerciales, comme la présentation "en visio-conférence" de ses modèles neufs ou d’occasion à ses clients.

01/04/2020

Le réseau Opel accompagné et solidaire

Accompagné financièrement par son constructeur pour traverser la période de confinement, le réseau Opel fait pour sa part un geste envers le personnel soignant en offrant voiture de courtoisie et entretien "à prix coûtant".

27/03/2020

Covid-19 : Comment rester ouvert en garantissant la sécurité des salariés ?

Les organisations patronales et syndicales de la branche des services automobiles se sont mises d’accord sur les principes de prévention pour garantir la sécurité des salariés pendant la période de confinement. IRP Auto Solidarité-Prévention travaille sur la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, le ministère du Travail aussi. Les syndicats estiment que toutes les activités des établissements autorisées "ne sont cependant pas indispensables à la vie de la Nation".

26/03/2020