Services - 17/04/2018

Court-voiturage : Karos lève 4,2 millions d'euros

La plateforme de covoiturage domicile-travail Karos annonce avoir levé 4,2 millions d'euros auprès d'investisseurs privés qui vont lui servir à développer sa force commerciale pour imposer son offre auprès des collectivités territoriales et des grandes entreprises.

Partagez cet article     

En février dernier, la plateforme de covoiturage domicile-travail WayzUp (devenue depuis Klaxit) annonçait une nouvelle levée de fonds de 3 millions d’euros auprès de 5 investisseurs (Sodexo, RATP, Via-ID, Maif et Aviva). Aujourd’hui, c’est au tour de Karos, son concurrent direct sur ce créneau du "court-voiturage", de faire un nouveau tour de table et de recueillir 4,2 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques et d’un pool d’investisseurs privés, composé notamment de Aster, société de capital-risque ; Alto Invest, filiale d’Eiffel Investment Group ; Aglaé Ventures (holding familial de Bernard Arnault) ; Financière Saint James (Michael Benabou, co-fondateur de vente-privée.com) ; ainsi que de "business angels" bien connus comme Xavier Niel, Franck Le Ouay (co-fondateur de Criteo) et Charles Egly (co-fondateur de Younited Credit).
Avec cette levée de fonds, Karos veut accélérer son développement commercial notamment auprès de deux cibles prioritaires : les collectivités territoriales, avec son offre dédiée Karos Territoires, et les grands comptes, avec son offre dédiée Karos Entreprises.
L’offre de mobilité de Karos se positionne principalement en complément des réseaux de transport en commun dans les zones peu denses. Elle revendique 110 000 utilisateurs (conducteurs et passagers) et une croissance de son activité de 8% par semaine depuis plus de 18 mois.
Comptant aujourd’hui 22 salariés, Karos a été lancée en 2015 par Olivier Binet, issu du monde de la finance, et Tristan Croiset, spécialiste des sciences cognitives et informatique avancée. Karos fait partie de la poignée de start-up soutenues par BPI France et hébergées au sein de l'incubateur du ministère de la Recherche (Agoranov). Karos est aussi membre de la plateforme Ville-durable de Paris&Co et du consortium Européen EIT Digital.
Xavier Champagne

Partagez cet article     

Articles connexes :

Karos ou la démocratisation du covoiturage courte distance Services - 14/01/2016
Bercy propose le covoiturage à ses 13 000 agents Services - 13/06/2017
Covoiturage : WayzUp devient Klaxit et lève 3 millions d’euros Services - 08/02/2018
Mobivia entre au capital de la plateforme de covoiturage Wayz-Up Services - 17/09/2015
Vers une indemnité kilométrique sur le covoiturage ? Services - 01/06/2017
Bercy propose le covoiturage à ses 13 000 agents Services - 13/06/2017
Covoiturage : WayzUp réalise une nouvelle levée de fonds de 1,4 million d'euros auprès de la RATP et de Mobivia Services - 05/07/2017
Covoiturage : WayzUp devient Klaxit et lève 3 millions d’euros Services - 08/02/2018

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

"Le Court-voiturage, fichtre connaissez vous Marie-Edmonde ?"
"Vous voulez parler de ces petites berlines économiques de moins de 6 m Charles-Edouard ?"
"Non diantre, c''est un principe de covoiturage !"
"Co-voi-tu-rage ?? Certes mais c'est le bus ou le train Charly !"
"Non, non avec des vraies voitures, Mary !"
"Ne me dites pas que le peuple est maintenant obligé de partager sa propre voiture ?"
"Vous n'y êtes pas chère Marie-Edmonde, c'est un nouveau mode moderne de mobilité alternative et associative"
"Maizalors, partagent-ils tous le même chauffeur ou faut-il en changer à chaque fois ?"
"Vous n'y êtes pas Darling, chacun conduit sa voiture !"
"Par exemple ! Est-il encore possible d'être aussi démuni pour devoir conduire soi-même ?? Notre Dame Montjoie, je vais passer un call à Emmanuel 1er pour qu'il nous règle cela avant qu'ils nous reprennent la Bastille..."
"Ha ! ha ! ha !"
Hu ! hu ! hu !"
;0)

Lucos, Le 17/04/2018 à 12:09

Dialogue savoureux.
C'est carrément disruptif pour Marie-Edmonde ; elle ne s'en remettra jamais.

Bruno HAAS, Le 17/04/2018 à 14:23

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 17/04/2018

Opel résilie ses concessionnaires en Europe

Les 1 600 distributeurs Opel européens vont recevoir avant la fin du mois une lettre de résiliation de leur contrat de distribution. Le nouveau contrat qui leur sera proposé a vocation à réunir la vente VP et VUL, jusque-là dans des contrats distincts.

Réseaux

Catégorie Services

Europcar négocie son sauvetage avec des banques

(AFP) - Le loueur de véhicules Europcar Mobility Group, dont l'activité a chuté avec les mesures de confinement, négocie un plan de sauvetage avec des banques, son principal actionnaire, Eurazeo, et l'Etat, selon des sources concordantes.

08/04/2020

59% des camions à l’arrêt, selon la FNTR

Selon un sondage de la FNTR auprès de ses adhérents, les entreprises de transport ont mis à l’arrêt 59% de leurs camions, hormis celles qui travaillent dans l’alimentaire. Pour ces dernières, la désorganisation des flux et le recours aux heures supplémentaires impliquent une nécessaire augmentation des prix.

02/04/2020