Réseaux - 23/12/2014

Zerofranchise.com encourage les automobilistes à choisir leur réparateur en proposant 10 à 15% de remise

Le site Zerofranchise.com référence une centaine de réparateurs en France qui proposent aux automobilistes d’économiser une partie de leur franchise en cas de réparation.Une façon de faire jouer le principe de libre choix du réparateur.

Partagez cet article     

Zerofranchise.com permet aux automobilistes qui choisissent librement leur réparateurs, d’économiser une partie du montant de la franchise sur les réparations effectuées sur leur véhicule. Concrètement, lorsqu’un réparateur est agréé par une compagnie d’assurance, cette dernière lui promet un volume minimum de réparations en échange de remises pouvant aller jusqu’à 35%. Le taux horaire du réparateur se voit abaisser à 40 euros HT contre un prix public de 65 euros HT en moyenne. Le site Zerofranchise.com propose aux réparateurs de faire bénéficier d'une partie de cette remise à leurs clients plutôt qu'aux assureurs. "En passant par notre site, les clients réalisent une économie de 50 à 400 euros équivalente à 10 et 15% du montant global de leurs réparations", explique Frédéric Hoareau, fondateur et dirigeant de Zerofranchise.com. En contrepartie, le réparateur s’affranchit de l’agrément et peut pratiquer des prix "raisonnables" sans toujours les tirer vers le bas. Pour pouvoir être référencé sur le site, les réparateurs s’acquittent d’une somme de 400 euros par an.
L’objectif de Zerofranchise.com est d’atteindre un réseau de 200 réparateurs au cours du premier semestre 2015.
Victoria Meyrieu-Sabarly

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Bonjour, il existe une autre offre, via le site RachatFranchise.com, sans engagement ni abonnement. Le professionnel se fait connaître via le site et nous le recontactons lorsque nous avons un client. Bonne fêtes de fin d'année

RachatFranchise, Le 23/12/2014 à 09:25

Bonjour,
le plus compliqué est surtout de communiquer auprès du grand public, et c'est surtout ce qui coûte le plus cher (Google Adwords, campagne de presse, pub médias, etc, etc) Un site 100% gratuit aussi bien pour le professionnel que pour le particulier serait l'idéal, mais alors comment financer la communication et le référencement pour sensibiliser les automobilistes ?? Trés bonnes fêtes à tous également !

zerofranchise, Le 23/12/2014 à 12:18

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 23/12/2014

Hyundai s’installe à Vichy

Christophe Auvity installe la marque Hyundai à Vichy, dans son ancien showroom Chevrolet. Christian Andréani installera la marque coréenne à Colmar à la rentrée.

Réseaux

Catégorie Réseaux

CitNow offre ses services vidéos pendant le confinement

L’entreprise CitNow a décidé de ne pas facturer ses clients à partir du mois d’avril et jusqu’à la fin du confinement. En France, elle rend aussi son application accessible gratuitement aux concessionnaires qui ne sont pas encore utilisateurs pour leur permettre de communiquer en vidéos avec leurs clients.

03/04/2020

Le groupe Legrand présente ses véhicules "en visio" à ses clients

Pour Georges Legrand, distributeur BMW, Opel, Mazda et Suzuki, l’arrêt d’activité est l’occasion de former ses salariés, de revoir ses process et de tester de nouvelles approches commerciales, comme la présentation "en visio-conférence" de ses modèles neufs ou d’occasion à ses clients.

01/04/2020

Le réseau Opel accompagné et solidaire

Accompagné financièrement par son constructeur pour traverser la période de confinement, le réseau Opel fait pour sa part un geste envers le personnel soignant en offrant voiture de courtoisie et entretien "à prix coûtant".

27/03/2020

Covid-19 : Comment rester ouvert en garantissant la sécurité des salariés ?

Les organisations patronales et syndicales de la branche des services automobiles se sont mises d’accord sur les principes de prévention pour garantir la sécurité des salariés pendant la période de confinement. IRP Auto Solidarité-Prévention travaille sur la rédaction d’un guide de bonnes pratiques, le ministère du Travail aussi. Les syndicats estiment que toutes les activités des établissements autorisées "ne sont cependant pas indispensables à la vie de la Nation".

26/03/2020

Chômage partiel : ni exclusion, ni passe-droit

Le chômage partiel est accessible à toutes les entreprises mais aucune n’est exempte de justifier avec précision sa demande d’allocation, a précisé la ministre Muriel Pénicaud à l’Assemblée et dans un courrier rendu public par la Feda.

25/03/2020