Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 19/01/2016

Belgique : une opération de mise à jour d'un logiciel serait menée par Opel pour réduire les émissions de ses Zafira

Selon une enquête menée par la chaîne de télévision belge VRT, Opel aurait demandé à ses concessionnaires de changer un logiciel équipant ses Zafira afin de réduire les émissions de Nox des véhicules.

Alors que Renault fait en France l’objet de soupçons quant à la légalité de l’homologation de ses véhicules, Opel est à son tour sur le grill en Belgique. C’est une enquête de la chaîne de télévision flamande VRT qui jette maintenant le doute sur la conformité des véhicules Opel avec la réglementation en matière de NOx.  D’après VRT, les concessionnaires Opel procèdent depuis le mois de novembre -  soit quelques semaines après la révélation de la tricherie de Volkswagen sur les émissions de NOx – au changement d’un logiciel équipant la Zafira afin de réduire ses émissions de NOx.
C’est après avoir reçu une lettre de son concessionnaire Opel lui proposant une mise à jour gratuite d’un logiciel (sans indiquer la nature de cette mise à jour) équipant son Astra, que le journaliste de la VRT, Luc Pauwels, a décidé de mener l’enquête. Si aucune intervention n’a été nécessaire sur son véhicule, il apprend alors d’un mécanicien que "la Zafira 1.6. Diesel (…) ne remplissait plus les normes d’émission". "Il y aurait trop d’azote", lui précise-t-il, ajoutant que le problème concerne toutes les versions datant de 2014. "Chaque fois que nous effectuons un entretien, nous actualisons le logiciel",  lui explique encore le mécanicien, indiquant que cette procédure est appliquée depuis le mois de novembre. 

Vérification avec des experts
Pour vérifier cette information, le journaliste envoie sous un faux prétexte une Zafira 1.6 chez un concessionnaire Opel, dont il a fait mesurer le niveau d’émissions de NOx avant et après son passage au garage par une équipe d’experts britanniques et flamands.
A sa sortie de l’atelier, le logiciel qui équipait le véhicule a bien été changé et son niveau d’émissions de NOx a nettement diminué, raconte le journaliste.  Au départ 5 fois supérieur à la norme Euro 6 (80 mg/km), le taux de NOx est désormais 1,74 fois supérieur à la norme. Le mécanicien explique au journaliste que "cela n’a rien à voir avec l’affaire Volkswagen" mais que  "c’est vraiment lié au logiciel-même". "Nous en avons installé un nouveau, et tout est en ordre maintenant", lui dit-il.
Pour vérifier ce constat, une deuxième voiture a été envoyée chez un autre concessionnaire. Après cette visite, le niveau d’émission avait été divisé par cinq par rapport à celui relevé initialement.  

"Opel réfute les allégations exprimées sur les antennes de la VRT" 
Si chez Volkswagen le logiciel incriminé permettait d’invalider les tests d’émissions de NOx, d’après VRT, le logiciel modifié sur la Zafira servait au départ à augmenter la puissance du moteur mais dégradait son niveau d’émissions de NOx. Dans un communiqué, Opel Belgique a réfuté toute tentative de modification des émissions de ses Zafira. "L’opération de mise à jour 15-P-044 à laquelle il est fait référence n’a aucun rapport avec le niveau des émissions moteur. Par ailleurs, aucune autre campagne de rappel n’a été lancée en 2015 qui aurait visé à améliorer les valeurs d’émissions. L’opération de maintenance 15-P-044 a été revue par l’organisme KBA en charge des homologations en Allemagne", écrit le constructeur.
Pour l'association européenne Transports & Environnement, "Opel va devoir alors expliquer pourquoi ce logiciel a été mis à jour et quel était son impact sur les émissions d'oxyde d'azote". "Nous avons également besoin de savoir si  les régulateurs étaient au courant de cette mise à jour du logiciel et si elle a été approuvée. Les constructeurs automobiles semblent penser qu'ils sont au-dessus des lois et les organismes de réglementation, que leur travail consiste à aider l'industrie. Tous les deux ont oublié leurs responsabilités envers le public."
Aucune opération similaire ne serait menée actuellement en France, nous a indiqué un porte-parole du constructeur.
Comme Renault, Opel a annoncé en décembre dernier "travailler sur des solutions pour améliorer l’efficacité des systèmes de post-traitement des gaz d’échappement de moteurs Diesel Euro 6 équipés de la technologie RCS" de façon à "aller dans le sens des futures normes RDE". Il disait  espérer "une mise en production à partir de l’été 2016". A travers cette déclaration, Opel confirmait que les émissions réelles de NOx de ses véhicules Diesel sont nettement supérieures à la norme Euro 6 et même à la norme RDE sans donner davantage de précisions sur les écarts moyens constatés.
Il avait encore annoncé, comme Renault, qu’il rappellerait 43 000 véhicules circulant en Europe (modèles équipés d’un moteur Euro 6 et de la technologie RCS) pour les faire bénéficier des améliorations obtenues sur le RCS. "Ces véhicules (Zafira, Tourer, Insignia et Cascada) recevront un nouveau logiciel de calibrage une fois qu’il sera disponible", indiquait le constructeur.
Emilie Binois 

Partagez cet article :

Réactions

Tu voudrais te faire attraper, que tu ne ferais pas mieux....
?
Lucos, Le mardi 19 janvier 2016

Ca serait bien de refaire le même test mais en vérifiant la puissance moteur avant et après l'intervention.
Voir s'il y a rupture de la promesse sur la puissance....

Je vois aussi que l'article parle de "proposition de mise à jour gratuite du logiciel", "mise à jour lors de l'entretien" tout cela n'est pas un rappel.
Un rappel doit être notifié aux administrations publiques. Une publicité doit en être faite.
Je ne retrouve rien de tout cela dans l'article.
Pour ce qui est de la France, il est de coutume des filiales françaises des constructeurs (TOUS) de faire le moins possible de rappel. Il est courant de rencontrer des rappels en Allemagne non effectués en France
OA, Le mardi 19 janvier 2016

Que racontez-vous donc OA ?
Consultez le site rapex de la commission européenne et vous verrez que les campagnes sont forcément déclarées dans toute la communauté du moment qu'un des pays l'a déclaré à son administration.
Les constructeurs ne cachent pas les campagnes comme vous le laissez croire mais et sont au contraire responsables, volontaires et concernés par le sujet.
Ce qui est un minimum...
Luc os, Le mardi 19 janvier 2016

Pour réduire les émissions de NoX à iso système de dépollution, les constructeurs doivent changer la cartographie moteur afin de trouver un nouvel optimum.

C'est à dire jouer sur les paramètres influant sur la puissance, le couple et ..... la consommation-émissions de Co2 pour réduire les NoX.

Autrement dit, en réduisant les NoX, les constructeurs doivent dégrader les autres variables qui sont puissance, couple, Consommation Co2.....

La question devient pour le client : Le véhicule modifié répond-t-il toujours à sa spécification ayant motivé son achat ?
Chr$, Le mardi 19 janvier 2016

sauf avec un système SCR.
Lucos, Le mardi 19 janvier 2016



articles connexes

Près de 250 groupes de distribution référencés dans l’Annuaire 2017
"Il n'y a pas de raison de douter de la bonne foi de Renault ", estime Pierre Chasseray



Copyright © 2017 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017