Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 23/11/2016

Capital récompense les leaders du service dans le commerce et la réparation automobile

Selon une enquête réalisée cet été et publiée dans le dernier numéro de Capital, les entreprises Vulco, Mondial Pare-brise, Auto Sécurité, Sixt et Elite-Auto se distinguent de leurs concurrents directs par leur qualité de service.

Le magazine Capital et l’institut d’études Statista (*) viennent de publier le palmarès des leaders du service en France en 2017. Cette enquête de satisfaction (et de recommandation) s’intéresse aux nouvelles formes de mobilité en France, comme le covoiturage (Blablacar en tête), les VTC (Uber) ou encore les cars longue distance (Flixbus). Le magazine récompense aussi les meilleurs acteurs de l’après-vente (Vulco), du vitrage (Mondial Pare-brise), du lavage (Total Wash), du contrôle technique (Auto Sécurité) et de la location courte durée (Sixt).
Parmi les vendeurs de pneus sur internet, le peu connu Air-pneus.com devance des cadors comme Popgom et Allopneus.Parmi les mandataires automobiles, Elite-Auto devance Autobonplan (le site multimarque du groupe Jean Rouyer Automobiles) et Auto-IES.
Xavier Champagne

(*) Méthodologie :Au cours de l’été dernier, l’institut Statista a réalisé une enquête en ligne auprès de 20 000 consommateurs, ce qui a permis de récolter plus de 170 000 évaluations. Chaque répondant était invité à donner son avis sur la qualité de service des enseignes fréquentées ces trois dernières années. Sur les 2 000 sociétés recensées dans 175 secteurs différents, 456 ont été primées. Chacune d’entre elles a obtenu en moyenne 131 avis sur trois critères qui ont permis d’élaborer une note finale sur 10 : l’attention portée à la clientèle, le niveau d’expertise professionnelle et la volonté de recommander ou non l’enseigne à son entourage. 

Partagez cet article :

Réactions

Méthodologie = étude de la méthode et non méthode qu'il fallait utiliser ici.
Cette emphatisation des mots á l'américaine (ex : Transportation au lieu de transport ) pour donner une contenance au discours est ridicule et conduit á des erreurs.
Lucos, Le mercredi 23 novembre 2016

Ah Lucos, quel bonheur cette mise au point ! Mais la liste est longue :
On ne résout plus des problèmes ; on solutionne une problématique
Les bonnes vieilles méthodes sont en effet systématiquement devenues des méthodologies
Avant on se posait des questions, maintenant ça "pose problème" (ou une problématique bien sûr)
Avant, une solution avait du sens, maintenant elle "fait sens"
Sans compter l'écosystème qui est maintenant une espèce (et non pas un espèce) de système économique plus ou moins sorti du cerveau de son créateur tandis qu'il s'agissait d'un "ensemble dynamique d'organismes vivants (plantes, animaux et micro-organismes) qui interagissent entre eux et avec le milieu (sol, climat, eau, lumière) dans lequel ils vivent."
On n'a pas le cul sorti des ronces ! Ca c'est du langage correk !
Bruno HAAS, Le mercredi 23 novembre 2016

De plus nous ne discutons plus ici, nous "échangeons"...
Et puis tout ceci est aussi parfois devenu très sexiste :
Comme vous le dites UN problème est devenu UNE problématique..
Pour votre dernière phrase en langage pédant commercial ça donne :
"Nous n'avons pas le fondement extractionné des arbustes aiguillonnés"
;0)
Lucos, Le mercredi 23 novembre 2016



Autoactu.com vous souhaite de bonnes vacances
Sandrine Monnier nouvelle directrice des ressources humaines de Scania France



Copyright © 1326 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017