Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 03/10/2018

Carlos Tavares : "Est-ce que les parlementaires sont bien informés ?"

Alors que les députés européens votent aujourd’hui le projet de régulation des émissions de CO2 pour les années 2025 et 2030, Carlos Tavares met en garde les élus contre le risque de dépendance aux technologies détenues par les entreprises chinoises si l’obligation de commercialisation de véhicules électriques est trop importante.

On sait depuis ses déclarations de l’année dernière que Carlos Tavares estime que l’impact global du véhicule électrique n’a pas été suffisamment étudié. Une critique que le dirigeant maintient. Il y ajoute un risque de dépendance aux fournisseurs chinois.
Parmi les facteurs dont dépend le véhicule électrique, il y a la provenance des batteries qui représentent 40% du coût total du véhicule. "Quelles sont les pressions inflationnistes qui s’exercent sur le coût des batteries ?", a dit Carlos Tavares lors d’un point presse.
Alors que les volumes sont habituellement source de baisse de prix dans l’industrie automobile, ils pousseraient, concernant le véhicule électrique, les prix des batteries à la hausse, a-t-il dit.
PSA qui lance en 2019 avec la DS3 Crossback son premier véhicule électrique sera contraint d’acheter l’essentiel des éléments spécifiques à l’extérieur. Le moteur électrique sera assemblé à Trémery avec des composants achetés à Continental pour l’Europe. En Chine, Continental fournira directement les moteurs. Ce n’est qu’à partir de 2022 que les moteurs seront conçus par la coentreprise PSA Nidec.
Côté batterie, pour la première phase, PSA les achète en Chine à CATL pour les véhicules électriques et à LG pour les hybrides rechargeables.


Soutenir une filière européenne
"Si on démarre trop tôt quand la demande va augmenter il est prévisible qu’il y ait des pressions inflationnistes sur le prix de la batterie qui est un monopole asiatique", a dit Carlos Tavares. "Je suis un fervent supporter de la création d’un champion de la batterie en Europe pour avoir un sourcing européen pour atteindre les objectifs", a-t-il dit.
La création d’une filière européenne demande du temps et nécessite que les objectifs d’émissions de CO2 pour 2030 n’obligent pas à atteindre une part trop importante de véhicules électriques avant que la prochaine technologie de batterie ne soit prête, estime Carlos Tavares.
"Si on veut rattraper le train c’est la deuxième génération qui nous intéresse ce qui nous renvoie en 2028/2030. L’amplitude de gain c’est un enjeu majeur si on veut éviter de transférer 40% du coût de fabrication à l’extérieur", a dit Tavares.
Alors que la proposition de la commission est une réduction de 30% des émissions de CO2 en 2030 par rapport à 2021, le texte qui est soumis au vote au parlement européen demande une réduction de 45%, ce qui supposerait une part de véhicule électrifié entre 20% et 40% du mix.


Le gouvernement allemand pour une réduction de 30% en 2030

"Nous avons observé que le gouvernement allemand vient de prendre une position de soutien à la proposition de la Commission de -30%, là ou nous demandons -20%. Je salue cette prise de position car elle est responsable et non démagogique. Elle a le mérite de ramener à la raison un certain nombre de députés", a dit Carlos Tavares. Il accuse les députés qui n’ont pas d’industrie automobile de vouloir voter les taux de réduction les plus durs.
"C’est une question démocratique qui se pose. Est-ce que les parlementaires sont bien informés ?", s’inquiète le dirigeant de PSA qui est aussi le président de l’ACEA. "Nous avons exprimé notre position au président Macron. Il n’est pas dans l’intérêt de l’Europe de mettre les entreprises en situation de gérer un changement ingérable soit en rendant les véhicules inabordables soit en entraînant des restructurations. Ce serait la conséquence d’un mouvement irréfléchi et inutilement rapide", a dit Tavares qui plaide pour "un point d’équilibre entre vitesse et précipitation., entre ce qui est gérable et ce qui ne l’est pas."
Alors qu’officiellement le gouvernement français avait pris position pour une réduction de 40%, Carlos Tavares qui a exposé ses arguments à Emmanuel Macron lundi soir lors d’un dîner ou le président réunissait un certain nombre de dirigeants de groupes automobiles européens espère que la position de la France rejoindra celle de l’Allemagne.
"Le problème n’est pas tant dans notre capacité de transformation que dans les conséquences pour les sociétés dans lesquelles nous opérons." 
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Les décisions démagogiques de proportion de véhicules electriques ne prend pas en compte
le parc des points de recharge electrique disponible pour des véhicules qui devraient prendre entre 30 et 45 minutes pour recharger,
la fournitures de composants avec une concurrence suffisante pour entraîner une baisse des prix
la capacité de production electrique pour supporter les demande le soir quand tous les véhicules rentrent à leur lieu de garage et de recharge.

bernard ollagnier, Le mercredi 03 octobre 2018

Lâ voix de CT porte peu,seul Angela et Macron peuvent infléchir le vote de la comission.
L'urgence est climatique,depuis le début de la lutte contre le Diesel nos émissions ont augmentées.
Il y a d'autres priorités pour la Comission,l'Allemagne perds les pédales ,s'enfonce dans la pollution.
Si lâ Cop 24 augmente la taxe carbone ( ce qui semble propable) và y avoir des cadavres en Teutonie.
Lâ Chine và t'elle réussir son hold up......vous le saurez demain
alain boise, Le mercredi 03 octobre 2018

Bonjour
PSA a pris le train trop tard.
Empêtré dans de mauvais résultats qui l'ont conduit à supplier l'état de l'aider (avec chantage à l'emploi à la clef), incapable de muter son outil industriel à temps, obstiné dans le tout diesel et maintenant associé à un constructeur chinois, Carlos TAVARES se plaint maintenant des conséquences de ses propres décisions.
Oui les chinois ont pris la bonne option.
Oui PSA dépend d'eux maintenant (en ayant au passage profité des aides de l'état français donc un peu nous, non ?).
Oui le véhicule électrique est une bonne solution pour baisser les émissions, et pas seulement de carbone, mais de tous les polluants qui attaquent la planète et notre santé.
Non ce n'est pas la solution idéale (le mieux serait de ne pas se déplacer... lol)
Mais au lieu d'être dans le déni, il ferait mieux de se retrousser les manches et de proposer des véhicules électriques coeur de gamme : 87 % des français font moins de 60 km par jour ! il y a 1 milliard de prises électriques en France et nul besoin de charge en 30 minutes tous les jours, la charge nocturne en 3 kW suffit largement à compenser ces 60 km/j
Ce ne sont que des postures pour lui offrir des décisions politiques et des subventions qui lui seraient favorables. Beau sens des responsabilités !
Christophe, Le mercredi 03 octobre 2018

Christophe, je ne reviendrais pas sur le début de votre démonstration mais juste sur un détail qui pose un gros problème.
Si 87% des français font moins de 60 km par jour, 99% ne veulent pas de voiture électrique
Vincent , Le mercredi 03 octobre 2018

Et le 1% restant, c'est la croix et la bannière pour installer une borne quand on vit en appartement... J'ai laissé tombé depuis longtemps.
Maxence, Le mercredi 03 octobre 2018

Oui Vincent tout le monde est pour mais personne en achete,et en Vo yen a des piles
alain boise, Le mercredi 03 octobre 2018

Ca vole bas ce matin.
;0)
Lucos, Le mercredi 03 octobre 2018

Christophe,

87% des Francais font moins de 60 Km par jour?
91% des Francais chaussent moins de 39 au pied. Arretons et interdisons immediatement les tailles de chaussures au dessus. Il existe des sandales tres suffisantes pour cette minorité scandaleuse. Christophe vous etes un cretin.
Hulleau, Le mercredi 03 octobre 2018

Peut être que 99% n'en veulent pas mais il arrivera un moment ( et on s'en approche à vitesse grand V) où ne pas vouloir ne suffira plus. Ce sera des choix forcés et non voulus. La saturation automobile de toutes les grandes agglomérations et même des moyennes résultent notamment de choix personnels. Des bonnes et surtout mauvaises raisons pour prendre sa bagnole tout seul tous les matins et tous les soirs, on en trouve une liste longue comme le bras.
Et pour PSA, quand CT se gargarise de la marge opérationnelle et de beaux résultats financiers grâce notamment à une externalisation poussée, on peut difficilement soutenir son discours sur le risque que la compétence et la production partent ailleurs.
JL S, Le mercredi 03 octobre 2018

Mercredi 9h28. Périphérique toulousain à 2x3 voies avec circulation au pas dans les deux sens. Et je passe au dessus avec le ter et le vélo dedans.
JL S, Le mercredi 03 octobre 2018

Aux camarades ricaneurs @,
Aux cass andre (un rien revanchard ?)

Renseignez vous "chers" … la France enregistre un déficit commercial chronique … Les sujets abordés relèvent de ce domaine et rien que pour cette raison cela mérite de placer "ces Messieurs Dames devant un semblant de responsabilité ...
Si Carlos TAVARES ne sort pas ces quelques vérités qui le fera … Le "patron" de la PFA (ex DRH de l'Oréal) ? Nan là je galèje …

Défendre l'émergence d'un champion européen de la batterie me semble assez sensé … Et y a matière …
Je ne sais (comme beaucoup ici !!!) ce qu'il adviendra dans le futur des productions de PSA Nidec … J'espère résolument que des compétences travaillent allègrement sur des projets performants de moteurs électriques … Wait and see !
Reste que l'on ne fera pas "pousser" des terres rares sur le sol européen … Y a comme un défaut …

Alerter les "politiques" sur les conséquences sociales ou économiques de leur décision dogmatique pour la communauté des Français voire des Européens me semble encore une approche raisonnable …
ADEAIRIX, Le mercredi 03 octobre 2018

Bravo à JLS pour sa gestion prévoyante du trajet "domicile travail" … !

Car notamment en cas de panne du réseau, au moins, le vélo se révèlera sans doute une issue salutaire … Pas le tout d'avoir de beaux TER … encore faut il des infrastructures de réseau à la hauteur … (Pour les routes et les ouvrages d'art, c'est pareil …)
J'arrête c'est pas la "vie du rail" ici ...
ADEAIRIX, Le mercredi 03 octobre 2018

Mr Tavares ne peut pas reprocher aux députés le fait que les industriels européens ont été trop frileux trop longtemps. Brûler du fossile, congestionner et enfumer toutes les villes, ça ne pouvait pas durer ad vitam eternam. C'est ce pécher d'orgueil généralisé qui nous a amené là où on est.
Certains s'en sont enfin rendus compte et se sortent les bras. Daimler installe de la capacité jusqu'à la cellule, VW au module.
PSA rien, mais c'est sa décision. Ce n'est pas la faute du parlement européen s'il est en retard. Et puis le drapeau social il faut arrêter de suite, tout le monde embauche pour électrifier.
Arnaud C., Le mercredi 03 octobre 2018

Les vrais "Crétins" dans l'histoire c tout ceux qui passent leur temps à critiquer, insulter dès que l'on parle de VE.

Oui la majorité des Français font moins de 60 km par jour
Oui la charge lente suffit la nuit.

Le vrai pb, c la majorité de personnes réfractaires au changement.
Personne ne dit que l'on doit tous passer à l'électrique et que c la solution miracle.
L'autre point c aussi accepter de se déplacer un peu différemment.
La vraie question à se poser c pourquoi avons besoin de faire cela ? Il suffit de regarder le journal télévisé pour se rendre compte de l'urgence climatique.

Le VE c la solution à moyen terme qui l'emportera sur l'hybride et l'hydrogène.

Passez une semaine en VE et vous changerez d'avis.
Et quand l'Electrique sera devenu une évidence, vous retournerez vos vestes comme bcp l'ont fait il y a quelques décennies...
Ni vu ni connu...

Hier soir à Porte de Versailles, le périphérique était sur-sur saturé. Une vraie marmite fumante. Alors oui je rêve d'un jour ou il n'y aura plus de pot d'échappement.
Et quand vous serez à l'arrêt dans un tunnel de 3Km (LA Défense) toute fenêtre fermée, vous aurez une pensée pour le VE.

Bravo Christophe et ne vous laissez pas emmerder par ce crétin de JLS.

PS : Tesla vient de produire 53000 VE au 3ème trimestre et a atteint son objectif... quel dommage...
Boisons sans modération, Le mercredi 03 octobre 2018


« Z’avez » drôlement raison les gars, « sabordons » sans vergogne l’industrie auto tricolore (d’abord y font que de la bouse …)
C’est sûr çà va aller tout de suite beaucoup mieux pour nous tous … (Je galèje Hein) …

Allez … On respire à pleins poumons les particules …
Bon Paris n’est pas la France quoique des fois on se demande …
Petit rappel … le propos de Tavares c’est juste d’y aller un peu mollo sur les normes, notamment, et de soutenir la « transition » …
ADEAIRIX, Le mercredi 03 octobre 2018

Les constructeurs ne seront sérieux dans leur passage à l'électrique que lorsqu'ils investiront eux-même dans la production des cellules de batterie qui comme le dit CT représentent au moins 40% de la VA d'un BEV.
Cet éventuel vote de la commission sera une façon de leur tordre le bras et de les obliger à le faire.
Des milliards d'€ d'investissements sont en jeu chez chaque OEM (voir les GF de Tesla).
Mais la problématique est complexifiée par l'arrivée des Robot-Taxis qui risquent bien de "défoncer" le marché auto dans les 10-15 ans qui viennent.
Un consultant Toyota a même annoncé que Toyota, en 2030, en raison des Robot-Taxis vendra -70% de véhicules qu'aujourd'hui.
Chr$, Le mercredi 03 octobre 2018

CT prêche pour son Église.... l'autre constructeur français ayant acquis une "certaine" avance en matière de véhicules électriques et fabricant déjà lui même ses propres moteurs. L'externalisation à outrance a ses propres pièges..... que les parlementaires européens connaissent sans doute déjà très bien !
albert, Le mercredi 03 octobre 2018

Cher Christophe, permettez-moi de répondre à votre post, en particulier sur votre assertion : "Carlos Tavares se plaint maintenant des conséquences de ses propres décisions".
La quasi faillite du groupe PSA est bien antérieure à l'arrivée de CT. Philippe Varin, ça vous parle ?

"Aide de l'Etat et chantage à l'emploi" : faut-il vous rappeler que General Motors, Ford et Chrysler étaient en quasi faillite également, Ford ayant été le seul à ne pas se mettre sous la protection Chapter 11. Ce n'était pas à cause du Tout-Diesel, tout Diesel par ailleurs largement promu par l'Etat, justement (gazole moins cher que l'essence, taxes carte grise moins élevées, bonus / malus plus intéressant pour le Diesel, etc. A propos du chantage à l'emploi, je vous rappelle que l'aide fédérale accordée par Barak Obama à GM et Chrysler était conditionnée à la FERMETURE des usines non rentables, pendant que Arnaud Montebourg exigeait la maintien à tout prix de tous les emplois, y compris ceux d'Aulnay.

Faut-il vous rappeler également que PSA a remboursé la totalité de l'aide d'Etat, primo en avance sur le calendrier, secundo AVEC les intérêts de l'emprunt (donc bon pour le contribuable).

Vous dîtes que PSA dépend des Chinois. Oui, vous avez raison, et tous les professionnels de l'automobiles affirment que TOUS les constructeurs, eux aussi, dépendent des Chinois (matière première pour les batteries en particulier), raison pour laquelle justement CT veut créer une filière européenne de la Batterie.

Non le VE n'est pas une bonne solution pour réduire les émissions ni le bilan carbone SUR LA PLANETE. C'est seulement en ville que cela réduira les émissions, qui seront émises ailleurs. En l'état actuel des choses - ça peut changer - le bilan carbone d'un VE est pire que celui d'un Thermique (équivalent en gamme of course).

CT est tout sauf dans le déni. Il a même expliqué humblement que sa parole n'était pas crédible parce qu'il n'avait pour le moment pas de VE à proposer. Evidemment, quand on hurle que ce n'est pas la bonne solution, on ne s'y jette pas à corps perdu. Eh bien voyant que son message ne passait pas, il se lance dans le tout électrique, très inquiet, en continuant à alerter tout le monde. Avec une gamme de VE, son message deviendra crédible, mais vous verrez que les imbéciles diront qu'il est débile de fabriquer des voitures auxquelles il ne croit pas.

Toujours ces statistiques ridicules sur la faible quantité de kilomètres parcourus par chaque Français ; je ne reviens pas là-dessus. En attendant, quand il y aura une bagnole branchée sur chacune des 1 milliard de prises, va drôlement falloir pédaler car les kilowatts passeront dans les cables, que ce soit en 30 minutes de charge ou en 8 heures, il faudra le même nombre de Watt. Faudra pas mettre le chauffage à fond, même si on se caille les miches dans sa salle de bain.

PS : Je n'ai pas d'action PSA, je ne suis pas pote avec CT, ma voiture perso est un RAV4 2 portes - le vrai - qui a plus de 20 ans, je me déplace essentiellement à vélo, mon scooter Honda pour les long trajets franciliens et la R850R (c'est une bécane) pour les petites balades dans les Alpes.
Vous avez raison, je devrais moins me déplacer.
Bruno HAAS, Le mercredi 03 octobre 2018

… Une fois de plus ... une mise au point de Bruno assez salutaire

Quelques corrections sur des contre vérités de différentes natures, notamment. … un petit clin d'œil assez espiègle sur les "ricains" …

Mais comme je l'écris ailleurs … "Y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre" …Le syndrome du "le poumon vous dis je" !
Pas une raison pour se taire !
ADEAIRIX, Le mercredi 03 octobre 2018

Dans cette affaire tout les petits acteurs ont raison (surtout les usagers) et les gros acteurs ont tort.
CT a le droit de s'exprimer mais il a tort. CG de l'Alliance donne une interview aux "Echos" et c'est tout un autre son de cloche !
Pour tous ceux qui connaissent un tant soit peu une entreprise industrielle, j'ai envie de dire que CT nous prend pour des imbéciles avec son histoire d'une "Batterie européenne" ... alors la R&D, les capitaux, l’endroit ou devrait se situer les usines, la direction et les actionnaires...devraient APPARTENIR à qui...alors qu'on ne sait plus faire en Europe un GIE et avec les nationalismes rances naissants qui ce pointent et par ailleurs les allemands se débrouillent eux même pour faire des VE sans passer leur vie a pleurnicher.
C'était il y a 5/10 qu'il fallait faire ça...et ceci est la RÉALITÉ d'aujourd'hui que CT le sache !
Que fait l'automobiliste usager quand il voit et constate le SCANDALE (et l'inflation) des prix des voitures thermiques et qu'il constate aussi que le prix d'un diesel continue d'être toujours plus élevè qu'une essence.
Va-t-on METTRE EN PRISON l'usager qui ne veut pas acheter un VE ??
Nous sommes néanmoins dans un ridicule total ...car même celui qui peut investir sur un VN est déjà paumé, et il voit qu'il peut commander ou pré-commander dès maintenant sur le salon 12 (douze) VE.
Or PSA n'a rien comme offre, ne serait-ce qu'un seul VE et ni même une hybride ou PHEV.
CT n'a pas été CAPABLE depuis dix ans de mettre en production une SEULE hybride (un bide diesel/électrique oui et sans aucune conviction).
Les administration et les politiques voient bien que d'autres constructeurs que eux font des efforts pour en produire...et tout monde sait qu'en cette période de transition le seul salut viendra de toutes sortes l'hybrides.
C'est a seule SOLUTION en ce moment pour faire baisser la consommation et la pollution un tant soit peu.
Que constatons nous quand on voit les gammes de PSA...le diesel est toujours là et trop cher, plus toutes ces prothèses de dépollution pas fiables et en plus dernièrement l'Adblue (qui vient encore faire chier et faire payer en plus l'usager qui voit sa voiture bloquée s'il n'en mets pas dedans)....et par dessus le marché les petits moteurs essence nouveaux qui consomment trop en ville. MARRE, MARRE Monsieur Carlos Tavares !
Vous continuez de faire de la came chère à l'achat et à l'entretien !
Là maintenant c'est la débauche...et la course à l'armement, car si vous estimez que le VE vous ruine, UN SEUL VE était largement suffisant.
Une seule grosse Citroën et une seule grosse Peugeot pour riches et un prix élevé n'aurait aucune importance.
Finalement vous êtes aussi "paumé" que les autres constructeurs tout en ayant un retard dément et en croyant que l'usager lambda va vous acheter en masse un VE moyen et qui va se faire chier à trouver dans la pampa (tout en vidant sa bourse) une borne électrique !
Pas de VE à gogo dans vos gammes pas de milliards dépensés et pas de dépendance vis a vis des chinois...
C'est pourtant simple, non? Un enfant du primaire aurait compris cela!
Votre frilosité à assumer et être clair vis a vis de vos clients que seul les hybrides ont un avenir dans l'immédiat, me fait dire que vous êtes un PDG incapable d'une stratégie industrielle pour la survie ET MAINTENANT de votre groupe.
Vous vous épuisez à tenter de jouer dans la cour des grands, soyez réaliste, vous n'en avez pas les moyens !
Jo Duchene, Le mercredi 03 octobre 2018

...dans la cour des grands et qui peuvent se permettre de bruler du cash à gogo !!
Jo Duchene, Le mercredi 03 octobre 2018

L'appel de CT n'aura servi à RIEN...
"...par 389 voix pour (239 contre), les députés européens ont adopté une résolution fixant un objectif de réduction de -40% d’ici 2030, avec un palier intermédiaire de -20% en 2025.".
Source: Le Monde
Putaing, c'est déjà pour demain...il va y avoir du sang sur la moquette même pour les ingénieurs et cadres..n'en parlons pas des autres
Jo Duchene, Le mercredi 03 octobre 2018

L'ensemble des écolos modérés, députés, associations et khmers verts gueulent, "c'est un cadeau aux lobby automobile", car cela devrait
être -45% et pas -40% ...
Ah, le cirque...t'es cerné pauvre CT, rajoute un petit million encore à ton salaire pour te consoler.
Jo Duchene, Le mercredi 03 octobre 2018

Saint Barthélémy de l'automobile....et pendant ce temps la l'Allemagne nous enfume
alain boise, Le mercredi 03 octobre 2018

Ah, cela se voit que PSA est en retard sur la technologie de la VE (notamment par rapport à Renault) : il montre sa mauvaise fois sur le sujet. C'est sur qu'ils auraient été en avance, il n'aurait pas dit autant de conneries. Par contre, il ne tarit pas d'éloge sur une technologie qui elle n'est pas bonne et pour lequel là PSA a une "certaine" avance (notamment par rapport à Renault aussi) : l'hybride ! Surprenant non ? Ou pas. Tavarès n'a jamais été qu'un écran de fumée
Frédéric LANGLOIS, Le vendredi 07 décembre 2018



Organigrammes des constructeurs : Pour savoir "qui fait quoi ?"
Stephanie Howson prend la direction des ventes retail de Vauxhall Motors



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017