Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Autour de l'auto - 26/11/2019

Cédric Villani rêve d’un parc avec "une grande part de voitures hydrogènes"

Lors d’une interview à BFM, le candidat à la mairie de Paris Cédric Villani a dit qu’il était favorable à l’abandon de la mobilité thermique en 2030 et qu’il fallait favoriser la "mobilité partagée".

Lors d’un débat sur l’avenir de la voiture à Paris, Fabrice Godefroy, Président de Dieseliste de France intervenant au titre de 40 millions d’automobilistes en tant qu'expert mobilités, a mis Cédric Villani en face de la réalité des automobilistes. 

"Qu’est-ce que vous pensez de cette fin du moteur thermique en 2030 ? 99% du parc roulant qui va disparaître ?", lui a-t-il demandé.
Le candidat à la mairie de Paris a dit qu’il y était favorable.  "Nous devons nous donner cet objectif. Nous avons un devoir d’exemplarité par rapport à l’urgence climatique", a-t-il dit ajoutant que les alternatives étaient la voiture électrique ou la voiture hydrogène.
"Le bilan écologique de la voiture hydrogène est bien meilleur que celui de la voiture électrique. C’est pour cela que dans mes rêves le parc vers lequel nous nous dirigeons est un parc dans lequel nous avons une grande part de voitures hydrogènes et une mobilité pour les bus qui est une mobilité hydrogène qui pourra être un sujet sur lequel Paris se distinguera. Pour l’instant l’hydrogène reste cher, nous avons besoin d’innovation", a dit Cédric Villani.
Pour que le bilan carbone de l’hydrogène soit bon il a reconnu que l’enjeu était d’arriver "à un hydrogène par hydrolyse qui est un hydrogène vraiment vert et sur lequel nous avons aussi le devoir d’expérimenter".

Il ne s’est pas prononcé clairement sur l’interdiction de circuler pour les véhicules Diesel en 2024. "La date cruciale, celle qu’on doit garder en tête, c’est le 2030 pour l’abandon de la mobilité thermique. Nous devons nous donner cet objectif très volontariste face à l’urgence climatique énorme", a-t-il dit.
S’il ne possède pas de voiture à titre personnel ("La voiture c’est pratique, c’est aussi une charge. On sait que cela coûte quoi qu’il arrive. Chaque fois qu’on peut s’en passer c’est bien.") il a assuré qu’il n’était pas anti-voiture.
"Je ne suis pas contre la voiture. Je pense que la voiture a un avenir. Il faut aussi faciliter la vie des automobilistes et tout faire pour l’intermodalité pour que les automobilistes puissent emprunter les transports en commun, s’appuyer sur le Grand Paris Express qui va transformer la mobilité à l’échelle de l’Ile de France, développer des parking relais aux Portes de Paris, dans les endroits où on pourra faire la transition avec le réseau routier, le réseau des métros. C’est fondamental et c’est quelque chose qui impliquera toute la métropole."

"Pour résoudre les problèmes de fluidité, je parle bien de fluidité qui est aussi un des gros enjeux au-delà du bilan carbone, on a besoin de mobilité partagée. De favoriser le co-voiturage", a dit Cédric Villani.
Le Grand Paris Express devrait apporter des solutions de mobilité, a-t-il dit : "Il faudra s’appuyer dessus et trouver les solutions par lesquelles les voitures, les navettes, la mobilité partagée sur service viendront s’appuyer sur ces réseaux pour apporter une solution à l’échelle globale", a-t-il dit.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Nous avons ici l'exact reflet du PB parisien de l'automobile; demander à un Parisien sans voiture ce qu'il pense de la voiture conduit forcément à décider de mesures utopiques pour les autres (banlieusards ?) et forcément en sa faveur.
ET en ce Villani n'est as différent des autres candidats parisiens et du Maire de Paris.
Mais lisez bien entre les lignes,"Je ne suis pas contre la voiture" mais pas chez moi…
Quant à la fameuse intermodalité prônée comme la solution miracle du futur, prenez seulement le RER A ou un train de banlieue à 7H ou à 18H en semaine…
Et puis changer constamment de véhicule pour aller bosser prend des heures.
Seul les 2 roues sont une solution acceptable aujourd'hui.
;0)
Luc Os, Le mardi 26 novembre 2019

Qu'il révise ses tables d'addition et de multiplication !
Arrête la politique Cédric, t'es pas crédible, faut être roublard, menteur, tricheur mais pas utopique. Il rêve...
Désespérant.
Bruno HAAS, Le mardi 26 novembre 2019

Mr Villani n'a aucune compétence en automobile ni en physique.
Interrogez-le plutôt en mathématiques, là il excelle.

Ce n'est pas parcequ'une personne s'expose médiatiquement que ses avis deviennent subitement pertinents ! A l'inverse, les compétences réelles se construisent sans jamais être exposées aux médias. Peu de personnes semblent l'avoir compris en France.
Smarter, Le mardi 26 novembre 2019

Combien de km parcourt Mr Villani au volant de sa voiture chaque année ?
200km, 500km ? Sans doute pas plus....si il a passé son permis un jour.
Smarter, Le mardi 26 novembre 2019

... et en plus Vilani ...il a pas de ouature il le dit lui même dans l'article !
. .C'est dire Smarter....
Et dans le "genre" . .. Vilani il est loin d'être le pire ...
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 26 novembre 2019

...Les intérêts des Parisiens sont quasiment contradictoires à ceux des "banlieusards" avec en plus une distinction entre ceux de la proche couronne et les autres ...La région devrait primer sur la cité...Dans les faits c'est le contraire qui se passe Paris impose et la région n'a plus qu'à suivre (consternant !) ..fort de ce contexte, pour une fois reconsidérer la carte administrative et électorale ne serait pas du "tripatouillage" (en tous cas dans le principe).
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 26 novembre 2019

Il faut au plus tôt réaliser le Grand Paris comme il y a le Greater London et transférer à son conseil les responsabilités pour les 12 millions de personnes de la région parisienne sans que la ville de Paris et ses 2 millions d'habitants décident seuls et de façon égoiste pour tous les autres.
Voilà un vrai programme de cohérence pour Paris cher Cédric..
;0)
Luc Os, Le mardi 26 novembre 2019

… Luc Os … Après ce que j'ai écrit je ne peux être que d'accord sur un tel objectif ou projet … Est ce un doux rêve ?
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 26 novembre 2019

Assurément et surtout un grave combat de pouvoirs et d'égos entre Paris et la région IDF.
N'oublions pas que l'organisation générale de la région avait été lancée par le général en 1958.
Il serait temps de terminer le boulot 60 ans après..
;0)
Luc Os, Le mardi 26 novembre 2019

Certes !
Oui aussi pour les égos, les "ptites boutiques" et les "gros fromages"...
Et pendant ce temps-là les "gueux" se tapent les "hasardeux" Rer et /ou le métro et ses particules fines (très ) ... merci les "gars et les filles de mon âge" ...
ADEAIRIX, Le mardi 26 novembre 2019

Je vois bien Monsieur Villani en train de résoudre quelques paradoxes en mathématiques (quoique beaucoup comme lui ce sont cassé les dents)...mais je ne le voit pas à résoudre les paradoxes en politique !
Son idée de parkings à l'entrée des villes et covoiturages, c'est une vieille idée qui a été mise en œuvre avec l'immense parking (vide et squatté, plein d'ordures et autres coins sans hygiène) de la Porte de la Chapelle à Paris à l'arrivée de l'Autoroute A1.
En co-voiturage...qui l'aurait supporté en odeur d’araignée morte ?
Par contre en voiture avec chauffeur, à la Mairie de Paris, il se verrai bien !
De l'araignée morte et en momie...ses ennemis politiques le verraient bien !
Par contre c'est le seul qui nous fait sourire d'ici là, mais pas un politique pour les sourds et mal entendants.
Imaginez tous les prix Nobel en présidents dans le monde entier...
On rigolerait tous les jours de leurs idées pour les siècles à venir, et on pleurerai pour leurs idées du présent !
Avec l'écologie c'est génial....on arrête tout...et si Villani est capable d'arrêter toutes nos factures pour l'année à venir et pour les prochains cinq ans, nous voterons comme un seul homme (et femme) pour lui aux prochaines élections !


Jo Duchene, Le mardi 26 novembre 2019

Mouais, avec un rendement global électrique 3x plus faible à l'utlisation qu'un BEV, j'ai du mal à voir le bilan écologique bien meilleur.
Arnaud C., Le mardi 26 novembre 2019



digiCONTACTS permet aux concessionnaires automobiles de déployer leur propre centre d’appels
Eden Auto rachète en Corrèze



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017