Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 31/10/2018

Dangel en mode grimpée

Automobiles Dangel, spécialiste de la transformation des véhicules deux roues motrices en 4x4, est en train de battre tous ses records, tant en termes d’emplois, de production que de chiffre d’affaires.

Au dernier Mondial de l’auto, le seul véhicule Opel exposé était à chercher dans le hall 1, sur le stand Dangel. Il s’agissait d’un Combo devant lequel le patron de la marque à l’éclair, Peter Löscher, n’a pas manqué de poser. Conséquence du rachat d’Opel-Vauxhall par PSA, le portefeuille de véhicules transformés par la PME basée à Sentheim, dans le Haut-Rhin, s’est enrichi d’une troisième marque chez PSA après les "historiques" Peugeot et Citroën. Opel vient aussi s’ajouter à Toyota qui a confié la transformation du ProAce en version 4x4 à l’entreprise alsacienne qui, en quelques mois, a vu sa gamme être entièrement renouvelée. A ce jour, elle produit toute la gamme Jumpy/Space Tourer/Expert/Traveller et Boxer/Jumper de PSA, le Fiat Ducato et le Toyota ProAce pour certains pays. La nouvelle gamme K9 (Berlingo / Partner / Combo) est attendue en janvier prochain en VU.
Un an après l’arrivée aux commandes de Philippe Hébert, ancien du groupe PSA, le spécialiste de la transformation de véhicules utilitaires deux roues motrices en 4x4 enregistre une forte accélération. L’usine fonctionne en deux équipes depuis novembre 2017. Elle a embauché, en CDI et CDD de longue durée, une trentaine de personnes, ce qui porte l’effectif à 150 salariés, dont 35 intérimaires. La production a grimpé à 3 700 véhicules sur douze mois glissants pour un chiffre d’affaires de 23 millions d'euros (dont 80% à l’export), loin du record historique de 19,6 millions d'euros réalisé en 2008. Une gageure au regard de l’histoire de Dangel, placée sous le coup d’une procédure de sauvegarde en 2010, conséquence de la crise économique de 2008.
"Cette année record, nous la devons d’abord aux salariés. Les efforts qu’ils ont faits ont d’ailleurs été récompensés par des primes d’intéressement", précise Philippe Hébert, l’homme qui, arrivant après Robert Lacker, a su faire passer Dangel du statut d’entreprise artisanale de qualité à celui de petit constructeur industriel. "Nous avons embauché mais nous cherchons encore", relève le patron, qui reconnaît que "le bureau d’études, l’usine et tous les services ont été très fortement sollicités. Certains fournisseurs ont vu leur activité progresser de 65%. Cela signifie que tout le monde a dû s’adapter". "De la contrainte, naît le progrès", répète souvent Philippe Hébert. Dangel a notamment dû réorganiser sa chaine logistique en créant une base avancée à quelques kilomètres de l’usine pour permettre une synchronisation des approvisionnements et de la production. "Le stockage des véhicules est un frein à l’expansion", reconnaît Igor Verbrugghe, directeur commercial et marketing, lequel poursuit le développement du réseau de ventes un peu partout en Europe où le véhicule utilitaire, proche de la voiture particulière en termes de confort et d’accessoires, a le vent en poupe.
Preuve de la confiance dont jouit Dangel, les adaptations 4x4 menées depuis l’Alsace pour le compte du groupe PSA sont désormais préparées en amont du lancement commercial des véhicules deux roues motrices, à l’instar du futur Rifter version Dangel. "Cette co-conception avec PSA est très intéressante et permet de suivre un rythme industriel, mais aussi d’accompagner le client", résume Philippe Hébert, pas peu fier que les versions Dangel intègrent prochainement le catalogue officiel des ventes PSA. Tout le réseau Peugeot et Citroën va aussi être formé aux spécificités des modèles 4x4. Une reconnaissance pour Dangel qui pèse 1 000 fois moins que le groupe de Carlos Tavares.
Laurent Bodin

 

Partagez cet article :

Réactions

Bon vent à Monsieur Hébert et ses équipes …
Dangel est une "pépite" et le potentiel de développement existe …
Justement attention aux affres de la croissance, le BFR, notamment !
ADEAIRIX, Le mercredi 31 octobre 2018



Organigrammes des constructeurs : pour savoir "qui fait quoi ?"
Maurice Caillard nouveau directeur du développement des ventes B2B d’Autodistribution



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017