Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 12/10/2017

DS divise par deux son réseau de distribution avec le lancement de DS 7 Crossback

DS a ouvert hier les commandes de son SUV DS 7 Crossback. Seul le nouveau réseau de distribution peut enregistrer les commandes, soit 127 distributeurs Citroën qui ont ouvert ou ouvriront un DS Store ou un Salon DS au premier trimestre 2018. Le reste du réseau Citroën-DS pourra continuer à vendre les autres modèles DS jusqu’au 31 juillet 2018.

La marque DS, dont l’ambition est d’incarner le luxe à la française, a été lancée le 1er juin 2014 mais elle s’apprête à opérer une seconde naissance, pour ne pas dire renaître de ses cendres tant son volume de vente s’est effondré. Cette renaissance se concrétise à tous les niveaux : un nouveau produit, un nouveau réseau et de nouveaux services pour une nouvelle expérience client.
Le produit, c’est le SUV DS 7 Crossback, dont les commandes ont été ouvertes hier, à un tarif débutant à 31 200 euros (en BlueHDi 130, boîte manuelle) - soit un peu plus que le Peugeot 3008, équipé du même moteur mais doté du deuxième niveau de finition (Access) - et pouvant grimper jusqu’à 48 900 euros avec le moteur essence Pure Tech 225 ch en finition Grand Chic (*), hors options conduite automatisée (2 750 euros) et vision thermique de nuit (1 250 euros), technologie très innovante mais encore onéreuse.

Un nouveau réseau DS à compter du 31 juillet 2018
Pour distribuer ce modèle, la marque revoit sa stratégie de distribution en misant désormais sur des "DS Stores" ou des "Salon DS", plus qualitatifs et plus exclusifs que les petits espaces DS créés au sein des 300 points de vente Citroën. A compter du 31 juillet prochain, en effet, seuls 155 DS Stores et Salons DS pourront distribuer la marque en France (et 400 en Europe). D’ores et déjà, seuls les 127 distributeurs qui seront opérationnels au premier trimestre 2018 peuvent enregistrer les commandes de DS 7 Crossback pour pouvoir les livrer le moment venu dans des conditions adéquates.
Avec seulement 49 points de vente DS opérationnels, tout est à faire d’ici la fin de l’année. "Dans 90% des cas, il n’y a pas de construction de bâtiment à prévoir, précise Sébastien Vandelle, Directeur de DS Automobiles France. C’est pourquoi le coût d’un DS Store revient en moyenne à 400 000 euros. Pour créer cet espace exclusif, de 250 m2, avec une entrée dédiée, les distributeurs peuvent utiliser des surfaces non exploitées de leur concession Citroën, au niveau du stockage des PR ou de leur showroom, notamment".
Dans 60% des cas, les distributeurs vont créer des DS Stores, dotés d’un volume de vente de 200 VN en moyenne d’ici 2019. Dans 40% des cas, sur les villes de taille plus modeste, ce seront des Salons DS de 125 m2 qui verront le jour, au sein du showroom Citroën mais toujours avec un vendeur dédié. "Pour soutenir les distributeurs qui devront consacrer un conseiller expert (un vendeur, NDLR) à l’activité, nous accorderons des marges supérieures pendant les deux première années, avant le retournement de tendance que nous attendons. Car il faut savoir qu'au cours des 6 prochaines années, c’est un nouveau véhicule par an qui sera lancé, du SUV au tricorps sur les segments allant du B au D", précise Arnaud Ribault, directeur du marketing et des ventes Monde de DS.
Conciergerie et service de jockeys
Le troisième volet de cette renaissance, c’est l’expérience client. Des moyens importants seront mis en œuvre pour que le client se sente valorisé. Dès l’achat, il pourra choisir sa finition en utilisant le DS Virtual Vision, qui propose une immersion en 3D dans le véhicule configuré. Un outil, coûtant l’équivalent d’une DS3, que seuls les Salons DS auront l’obligation de proposer à leurs clients. Ensuite, le client sera membre d’un club qui lui donnera droit à des services de conciergerie et de jockeys pour son après-vente, et enfin d’une assistance pendant 8 ans en Europe.
Xavier Champagne

(*) Equipement de série  de base : ESP, huit airbags, aide au démarrage en côte, alerte de vigilance, alerte de franchissement de ligne, régulateur de vitesse, Lecture des panneaux, capteur de lumière, climatisation automatique, démarrage sans clé, DS Connect Box (appel d’urgence, télémaintenance…), système audio 8 haut -parleurs et écran tactile 8 pouces, prise USB, Bluetooth, quatre vitres électriques,  volant et pommeau de levier de vitesses en cuir, banquette arrière 60/40, rétroviseurs électriques et dégivrants, projecteurs xénon, feux de jour à LED, jantes en alliage de 17 pouces.

Equipements supplémentaires sur finition So chic : Climatisation automatique bizone, GPS, capteur de pluie, radar de recul, écran tactile de 12 pouces, mirror screen, suspension pilotée avec caméra prédictive, pack sièges confort, réglage électrique des lombaires, accoudoir central arrière, deux prises USB à l’arrière, rétroviseurs rabattables électriquement, antibrouillards à LED,  vitres arrière surteintées, jantes en alliage de 18 pouces.

Equipements supplémentaires sur finition Grand Chic :  Airbags latéraux arrière, pack Sécurité étendue (aide au maintien dans la voie, surveillance d'angle mort, lecture étendue des panneaux de vitesse), accès et démarrage mains libres, aides au stationnement avant, caméra de recul, chargeur par induction, siège conducteur électrique, sellerie et planche de bord en cuir, dossier de banquette électrique, pédalier aluminium,  Montre BRM, hayon électrique, projecteurs directionnels, barres de toit aluminium, seuils de porte métal, jantes en alliage de 19 pouces.


Partagez cet article :

Réactions

1. Ce n'est encore et toujours pas une concession dorée qui fera d'une voiture un premium.
2. Relancer une marque moribonde en se coupant d'entrée de la moitié de ses distributeurs est un pari industriel très risqué.
3. Ne faudrait-il pas relancer la marque en premier et demander aux concessionnaires d'investir ensuite ?
4. 400 000 €...
5. Le Gros Marcel est capable de vous vendre une Rolls dans un Algeco, alors les cathédrales...
;0)
Lucos, Le jeudi 12 octobre 2017

DS as Decreasing Sales ? ;-(
clerion, Le jeudi 12 octobre 2017

For future as Driving Success ? ;-)
clerion, Le jeudi 12 octobre 2017

Bonne ID...
;0)
Luc os, Le jeudi 12 octobre 2017

Je croyais que la marque généraliste "DS" avait été arrêtée.

Je n'ai pas vu de nouveauté depuis trois ans et sur le bord des routes, en entrée de tous les villages, des DS5 sont bradées et une pancarte placée à l'intérieur en évidence permet de contacter son propriétaire qui aurait bien aimé pouvoir s'en séparer.
CR-Expert, Le jeudi 12 octobre 2017

Surréaliste, DS n'a aucune notoriété, donc cette politique me paraît vouée à l'échec.
Au secours, Carlos !
jean-marie méchin, Le jeudi 12 octobre 2017

Pour avoir eu la chance de voir une DS7 de près, elle est vraiment superbe et semble très bien finie à l'intérieur également. Surtout le HdG avec son immense écran de 12".
8-)

Restera alors à confirmer sa qualité de finition et sa fiabilité dans le temps.
PSA doit vraiment faire des efforts pour coller aux benchmarks germains.

Mieux vaut alors retarder les livraisons et assurer le coup. Il s'agit de HdG !!!
Chr$, Le jeudi 12 octobre 2017

On nous parle du développement des ventes par internet (pardon "d'expérience digitale" pour le client), de "luxe à la française" qui n'a rien à voir avec les premium allemand...
...et puis à la fin ils n'ont pas pu s'empêcher d'aller copier Audi et ses concessions-cathédrales...
Je voyais plutôt comme un avantage de pouvoir s'appuyer - en France au moins - sur le réseau Citroën.
Je dois être vieux jeu. Sans doute pour ça aussi que j'ai du mal avec le style rococo du DS7 chargé de chrome (sûrement parfait pour la Chine mais pas pour moi...)
Yaa, Le jeudi 12 octobre 2017

Je ne comprends pas les commentaires sur la qualité des véhicules Français qui auraient à s'inspirer des standards Allemands.
Pardon, mais après avoir eu les pires ennuis avec mon Audi A6 et sa DCT, et des casses moteur de ma BMW car ils ne savent pas concevoir une chaine de distribution, je dois dire que les Allemands ont encore du travail pour s'aligner sur les Français (Qui ont beaucoup progressé depuis 2010).

Les préjugés ont la vie dure, et dans 10ans on nous parlera encore de la fiabiité et qualité légendaire des Allemandes (La seule fiabilité, c'est qu'ils vendent très cher et de façon constante!).
Bruno JAMET, Le jeudi 12 octobre 2017

@B. Jamet : quels commentaires sur la qualité ? le sujet du jour est plutôt sur le réseau de distribution. Si justement il ne faut pas d'inspirer des "standards allemands" pourquoi aller les copier sur ces concessions-écrins-de-luxe dont beaucoup de commentateurs d'Autoactu doute fortement de la rentabilité...?
Yaa, Le jeudi 12 octobre 2017

@B. Jamet : après relecture votre commentaire concernait probablement celui de Chr$. Je ne peux pas me prononcer sur la fiabilité mais sur la qualité perçue je ne suis pas loin de partager votre avis...
Yaa, Le jeudi 12 octobre 2017

On est en plein syndrome de la vente privée à tout prix qui cherche à faire croire au client qu'il est un VIP privilégié alors qu'elle s'adresse à des millions de gens ce qui est antinomique par définition.
les clients ne sont pas dupe et savent par essence que les cathédrales, ce sont eux qui les payent au final...
;0)
Lucos, Le jeudi 12 octobre 2017

Regardez en parallèle la Halle aux vêtements qui a fait des cathédrales de leurs ex supermarchés aux vêtements pour se démarquer des concurrents et qui rencontre aujourd'hui des critiques et des blocages clients qui pense que c'est devenu plus cher pour la même qualité alors que ce n'est pas forcément vrai !
C'est le produit et son usage qui en fait sa qualité, pas l'emballage !
Il faut se concentrer sur le produit et s'il est Premium, il le deviendra tout seul au yeux des clients.
Lucos, Le jeudi 12 octobre 2017

Non mais ya des Cathédrales halle au vêtements dans le Lucosland......vous devez bien lla garder la Frontière,parceque de ce côté ci c'est plutot cabane en tôle comme celle des chaussures,seigneur pardonnez lui,des Cathédrales Ben ca alors,z'ont lâ deuxième gratuite chez Affelou chez-vous?
alain boise, Le jeudi 12 octobre 2017

Si les gens de chez PSA-Citroën n'ont pas encore compris que tout le monde ici chez les professionnels de la profession trouve leur stratégie de vente et décision idiote...c'est qu'ils sont profondément bouchés.
C'était déjà le cas avec la C6 (sans les cathédrales et ce n'ait pas un SUV d'accord) qui était sortie avec un diesel 2.2 L et boite manuelle ! Trois ans ont été nécessaires pour sortir une BVA avec ce moteur!
Le casse gueule était assuré! Ils progressé mais pas dans la bêtise crasse !
Sur le modèle de base de la DS7, et concernant l'équipement j'ai déjà tout au même prix mais par contre et heureusement pas un diesel à moitié merdeux et boite manuelle et moins d'encombrement et moins de poids.
Pour du grand luxe à la française laissez-moi rire et cela fera rire dans toute l'Europe !
Les gens vont faire la queue depuis six heures du matin devant les concessions cathédrales tous les jours.
Prenez de la graine les vendeurs de IPhones !!
Question pour Lucos:
C'est bonne ID ou bonne DS ?
Conseil privé:
Que Alain et Lucos arrêtent de faire les idiots et de s'envoyer des pics!

Jo Duchene, Le jeudi 12 octobre 2017

C'est le MRA qui se fiche de la cathédrale du voisin !!
;0)
Lucos, Le jeudi 12 octobre 2017

Je commence jamais Jo c'est l'Autre qui cherche,le Jeunot
alain boise, Le jeudi 12 octobre 2017

Jo
vous ne semblez pas avoir compris mon humour retromobile...
Vous avez surement connu les DS 21 et les ID 19 ??
;0)
Lucos, Le jeudi 12 octobre 2017

Râleur et jamais content : ils sont bien français !
Mais allez acheter votre tank teuton. Jouer contre son camp est un sport national, même au plus haut niveau de l'état (cf Alstom & co...).

On peut espérer que DS trouvera sa clientèle à travers l'Europe peut-être en étant moins baroque, mais la qualité est là. Surtout le luxe, plus que dans une allemande du même niveau.
FXLB, Le jeudi 12 octobre 2017

Râleur et jamais content : ils sont bien français !
Mais allez acheter votre tank teuton. Jouer contre son camp est un sport national, même au plus haut niveau de l'état (cf Alstom & co...).

On peut espérer que DS trouvera sa clientèle à travers l'Europe peut-être en étant moins baroque, mais la qualité est là. Surtout le luxe, plus que dans une allemande du même niveau.
FXLB, Le jeudi 12 octobre 2017

En tout cas elle attire ,surtout en caramel,c'est une calandre de Volvo?Audi? Massey ?
alain boise, Le jeudi 12 octobre 2017

Lucos...quand j'étais petit... j'ai connu le confort d'une Renault 16 boite auto... et plus tard une DS 23 Pallas injection BVA...et j'avais un oncle d'Amérique qui avait une Cadillac avec un moteur Northstar...pas de vibrations pas de bruit...un tapis des mille et une nuits!
Comme on se refait pas j'ai commencé avec la Fuego 17 BVA!
Essayez de me vendre des tape cul à boite manuel...pour voir!
Que vient faire là une DS7 en diesel et boite manuelle.
Je dis toujours aux pauvres: vous avez déjà vu un riche à s'emmerder à mettre des vitesses!
Comme disait dans Charlie un certain qui est parti: les pauvres sont des cons qui s'ignorent!
Jo Duchene, Le jeudi 12 octobre 2017



articles connexes

Des autos et motos de collection ce weekend à Drouot
Une feuille de route pour une production européenne de batteries prévue pour février 2018



Copyright © 9239 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017