Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 02/05/2018

DS ne lancera plus que des modèles électrifiés à partir de 2025

A partir de 2025, chaque nouvelle DS sera uniquement lancée en motorisation électrifiée, a annoncé Yves Bonnefont, son directeur général. La marque présentera son premier modèle 100% électrique au Mondial.

Si la marque DS avait déjà annoncé que la seconde génération de ses modèles disposerait d'une version électrifiée, son directeur général, Yves Bonnefont est allé plus loin en révélant vendredi qu’à partir de 2025, "chaque nouvelle DS sera uniquement lancée en motorisation électrifiée", c’est-à-dire soit en hybride rechargeable, soit en électrique, soit les deux. Ce choix tranché, calqué sur sa volonté de se développer fortement sur le marché chinois, n’est pas isolé : Volvo a aussi annoncé que, dès 2019, il ne produirait que des véhicules électrifiés, même s’il inclut dans cette notion l’hybridation légère (48 V). Volvo a tout de même précisé qu’il lancerait cinq modèles 100% électriques entre 2019 et 2021, dont trois Volvo et deux Polestar.
DS est pour sa part resté beaucoup plus discret sur sa future gamme électrifiée. On sait seulement que la DS 7 Crossback recevra une chaîne de traction hybride en 2019 et que son premier modèle 100% électrique sera présenté au Mondial de Paris. Les deux modèles seront les premiers du groupe PSA à inaugurer en 2019, en Chine et en Europe, ces nouvelles chaînes de traction. Ce premier modèle électrique sera, comme nous l'avions révélé en septembre dernier, une DS3 Crossback qui sera produite dans la foulée à Poissy.
On sait que la marque prévoit de sortir un nouveau modèle par an au cours des quatre prochaines années, soit 6 modèles "sur les segments porteurs pour les marques premium", c’est-à-dire "des SUV et des berlines tricorps sur les segments allant du B au D". Logiquement, l’électrique équipera les citadines et petits SUV et l'hybride rechargeable les grands modèles (grands SUV, berlines familiales).
La marque a aussi révélé un concept de sportive 100% électrique, "destiné à rêver de 2035", la DS X e-Tense, présentée dans un film diffusé sur Internet, qui sera probablement dévoilée sur le stand de la marque au Mondial.
Xavier Champagne

 

Partagez cet article :

Réactions

Quel beau film ,merci Autoactu
alain boise, Le mercredi 02 mai 2018

Et les ressources en terres rares pour fabriquer toutes ces versions électriques, on les prend où ? PS : les chinois ont fait main basse sur la majorité des gisements, en Afrique notamment...
Qui va tous nous... doubler ?
Sniper, Le mercredi 02 mai 2018

Je crois que les constructeurs qui font de telles declarations devraient y reflechir a 2 fois !
Je pense entres autres a des constructeurs generalistes comme Toyota particulierement presents sur des marches comme l'Afrique sub-saharienne. On imagine mal Toyota distribuer des vehicules hybrides sur ces marches et donc se retirer du marche laissant la place libre a ses concurrents historiques comme Nissan ou Mitsubishi.
Chris, Le mercredi 02 mai 2018

+Ford qui vient d'annoncer l'abandon des voitures aux USA, au profit des SUV+Pick-Up.

Le marché auto US , EU , Chine est en pleine rupture ...

@Sniper, un moteur de BEV Synchrone ou à Reluctance n'a pas besoin d'aimant permanents , donc pas de terres-rares dedans...

Et pour les batteries Li-Ion performantes, si elles contiennent actuellement pas mal de Manganese / Cobalt , les futures générations devraient en contenir bien moins : Li-Air ; Li-Graphène, voir batteries solides au sels ... une véritable course est en cours.

D'après pas mal d'analystes, la rupture aura lieu vers 2020-2021, et non en 2025.
Le plus drôle est que les "écolos-fachos" n'y seront pour rien.
La rupture sera celle du marché pour des raisons purement économique et d'usage/supériorité-produit.

Mais la plus importante révolution concomitante est celle de la voiture autonome et de ses "Robot-Taxis" qui vont rendre la propriété automobile obsolète car devenue non-économique pour les clients.
Son impact va être ENORME, de l'urbanisation à la géopolitique-pétrolière en passant par le commerce avec ses livraisons automatiques généralisées.
Chr$, Le mercredi 02 mai 2018

Monsieur le petit directeur général nous raconte des sornettes à dormir debout...et il peut s'estimer heureux de réussir a vendre des hybrides thermiques et électriques ou des PHEV, mais pour les VE qu'il laisse tomber, il est ridicule et pathétique. Il le sait déjà que c'est ce qu'il y a de moins sur. Tant mieux pour son avenir et pour l'avenir de son groupe.
Jo Duchene, Le mercredi 02 mai 2018

L'internaute Chr& se fourre le doigt dans l’œil par manque de hauteur.
La situation dont il parle: "Robot-taxis" n'est possible que dans les grandes capitales et centres urbains des pays du nord développé...
le reste du monde vit autrement, mais il est sûr que les constructeurs automobiles classiques vont être confrontés à une BAISSE drastiques des volumes de leurs produits.
Par exemple un continent comme l'Inde n'a pas une politique massive de construction de son réseau routier et surtout de maintenance de son réseau existant...l'Amérique Latine en profonde crise économique non plus. Ne parlons pas de l'Afrique. Les constructeurs occidentaux vont devenir des constructeurs de niche.
Après la course aux "armements" chinois, peu de ceux-ci vont pouvoir suivre car les cours du "produit" voiture vont s’effondrer et pas devenir rentables, et c'est là que je vous rejoints, à savoir, que le régime de la "propriété individuel" d'un véhicule peu dissuader l’automobiliste de base chez nous dans les pays du nord.
Certains spécialistes dans l'industrie voient un monde économique futur du zéro stock à outrance dans les pays riches.
Par contre la situation actuelle (du véhicule thermique-hybride) va perdurer au delà de 2030.


Jo Duchene, Le mercredi 02 mai 2018

Lâ rupture en 2020 ......j'espère etre de ce Monde pour voir cela le VEterrassant lâ fumante...
alain boise, Le mercredi 02 mai 2018

….DS ne lancera plus que des modèles électrifiés à partir de 2025 ?
Les concurrents en tremblent certainement d'avance … ?
Si j'osai … Vu les volumes de ventes actuels de la marque DS, au moins, si c'est un fiasco, les conséquences pour PSA seront limitées … A l'inverse, çà donnera du poil de la bête, elle en a bien besoin .!.

Ds Automobiles … "Spirit of avant garde" … Quelle prétention !
Cà me rappelle les "zautres" ...
qui s'étaient intitulés "créateurs d'automobiles" tout simplement avec leur revival de taxi londonien notamment … On sait ce qu'il en fût ...
ADEAIRIX , Le mercredi 02 mai 2018



Plus de 250 groupes référencés dans l'édition 2018 de l'Annuaire des groupes de distribution automobile
BlaBlaCar se renforce dans le covoiturage urbain



Copyright © 4626 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017