Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 05/06/2018

Guillaume Couzy, DCF Peugeot : "3008 est pour la première fois notre modèle le plus vendu"

Les immatriculations du 3008 ont porté le véhicule à plus de 4% de part de marché en France en mai, ce qui lui permet de devancer la 208. Le véhicule a probablement atteint son point haut.

Même si mai n’a pas été le meilleur mois pour la marque en France, Peugeot continue de surfer sur le succès du 3008 qui pourrait toutefois être arrivé à son point haut. "Nous avons fait plus de livraisons que de commandes de 3008 en mai", nous a confirmé Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot. Ainsi, les immatriculations de ce modèle ont été de 8 078 unités (+31,7%) pour "un niveau de commandes de 6500/7000 en rythme de croisière". Après une période d’adaptation des capacités de production qui avait créé du délai sur ce modèle, Peugeot annonce une disponibilité normale. Pour la première fois, le 3008 est la première vente de la marque avec 148 immatriculations de plus que la 208 (7 930). Sur les 5 premiers mois, le 3008 représente 38 089 immatriculations à fin mai, soit un rythme de 7 600/mois.
Le 5008 atteint lui aussi son rythme de croisière avec presque 3 000 immatriculations en mai (2 924 exactement). "Nous avons pour 5008 un objectif de 2 500/mois. Nous en avons fait 13 000 depuis le début de l’année, soit le rythme prévu", nous a dit Guillaume Couzy.
Ces deux modèles ont représenté en mai 11 000 immatriculations, soit un tiers des volumes de la marque (33 080) et une part de marché de 5,75%. 
Le 3008 est-il à son apogée ? "2017 a été la première année pleine avec beaucoup plus de commandes que de livraison. 2018 sera une année très forte en livraison et il n’est pas improbable que ce soit l’année la plus haute", nous a répondu Guillaume Couzy. "3008 et 5008 ne s’essoufflent pas du tout et nous n’avons plus le délai qui nous a porté préjudice. Nous sommes dans une configuration idéale", ajoute-t-il.

Des prises de commandes stables
Sur un mois qui n’a pas été dynamique à cause de la traditionnelle accumulation de jours féries sur la première quinzaine de mai, Peugeot stabilise sa part de marché un peu au-dessus de 17% (17,26%) ce qui est en dessous de ses performances du début de d’année (18,24% de part de marché à fin mai) et aussi au-dessous de son objectif (17,5%).
"L’année continue de bien se dérouler même si l’activité prise de commandes a été moins bien avec un rythme identique à l’année dernière en VP et VUL", nous a dit Guillaume Couzy, ce qui serait en dessous du marché que le baromètre du CCFA estime en hausse de 8% (VP et VUL). Les ventes à particuliers restent le moteur de la croissance de la marque sur les commandes de mai.
La prochaine actualité produit de Peugeot sera le lancement de la 508 dont les essais presse démarrent la semaine prochaine. Sur le quota de 508 First Edition actuellement en commande, la marque en a déjà vendu 408 et prévoit qu’elles seront toutes vendues d’ici la fin du mois. "Nous prendrons les commandes 508 BtoB à partir du mois de juillet pour un lancement en septembre", précise Guillaume Couzy. Il anticipe par ailleurs "un mois de juin dynamique en commandes".
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Oui mais ce que vous oubliez de dire, c'est que prêt de la moitié des venets de 3008 ne se font pas sur des particuliers (41.000 ventes), mais les entreprises (32.000 ventes) !

https://www.carnetsdubusiness.com/Avec-la-3008-Peugeot-fait-un-carton-aupres-des-entreprises_a1801.html

Un comble quand on se rappelles que Tavarès avait juré qu'il fallait le vendre chez les particuliers, because c'est le canal qui fait le plus de marges. Au final, pour faire croire que le 3008 a du succès auprès des particuliers, la promesse est reniée et vous le vendez chez les pros. Bref, la même technique que VW. Sauf que ... quand les entreprises ne vous l'achètera plus, vous ferez du -300% de ventes, et vous ferez fi de ne pas comprendre un tel gadin !
Frédéric LANGLOIS, Le mardi 05 juin 2018

1. Pourquoi se priver des ventes société ?
2. Les ventes société permettent le volume qui fait tourner les usines à 110 % au plus haut de leur rentabilité.
3. Les ventes sociétés et loueurs alimentent les stocks de VO récents du réseau
4. La majorité des Ferrari sont au nom de sociétés...
;0)
Lucos, Le mardi 05 juin 2018

… L'a pas tord non plus Lucos ... !

En attendant le gadin annoncé par Monsieur Langlois pour le 3008/5008, le déclin serait déjà bien suffisant (?)…
Quelque chose me dit que Thierry KOSKAS, vous devez savoir…
le DC de Renault, aimerait pouvoir se prévaloir de semblable scores pour les Kadjar et autres Koleos…
Faut vraiment arrêter les commentaires toxiques, Monsieur Langlois … Aucun intérêt (Si … ? ah bon )… Z'inquietez pas le temps des cerises reviendra bien pour les compagnons du losange …
La roue tourne dans l'automobile
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 05 juin 2018



La filière automobile veut résoudre le casse-tête de l’adéquation des compétences disponibles avec les besoins
Luca de Meo nouveau membre du conseil d’administration de l’Anfac



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017