Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 03/09/2019

Guillaume Couzy, DCF Peugeot : "Notre leadership à particuliers est solidement établi et nous avons l’intention de le récupérer sur le BtoB"

Avec une part de marché VP à 17,35% à fin août, Peugeot estime que l’arrivée de la nouvelle 208 va lui permettre de prendre le leadership du marché français au global, ainsi que sur les canaux particuliers et entreprises.

Depuis les lancements à succès de sa gamme SUV, la marque Peugeot a occupé à plusieurs reprise la tête du marché français VP devant Renault. L’objectif de la marque est désormais de s’y installer durablement en devenant première marque sur le canal des particuliers et première marque sur le canal des entreprises.
A fin août, en VP, Peugeot est à 17,35% de part de marché (254 762 immatriculations), soit quelques dixième de point derrière Renault (17,96%, 263 609).
Peugeot a pris l’avantage sur le canal des particuliers (14,62% de PDM contre 14,12%, selon le traitement Autoways). En revanche, sur le canal des entreprises Renault conserve encore l’avantage, avec 24,86% des volumes (soit 75 736 immatriculations, selon le traitement Autoways*) contre 24,38% pour Peugeot (74 286 immatriculations).

"Globalement, le bilan à fin août pour Peugeot à la veille d’un lancement majeur est satisfaisant : notre part de marché est stable, nous sommes en croissance sur le VU. Nous sommes confiants dans notre capacité à tenir notre feuille de route", nous a dit Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot.

Cette feuille de route vise à s’installer durablement en tête des ventes France. A fin août, Guillaume Couzy estime que les conditions sont réunies pour l’atteindre. "Notre leadership à particuliers est solidement établi et nous avons l’intention de le récupérer sur le BtoB", nous a-t-il dit.
Alors que les marchés de juillet et août sont restés relativement élevés [Peugeot avait anticipé un marché entre 115 000 et 120 000 immatriculations, pour au final un résultat à 129 000], Guillaume Couzy estime que le mois de septembre devrait être relativement fort, compte tenu d’une base de comparaison basse en 2018.
Pour Peugeot, l’actualité sera le lancement commercial de la 208 en octobre qui sera précédé en septembre par des actions de fidélisation dans le réseau dans la deuxième partie du mois. "La formation est en cours et nous aurons en septembre les premières facturations au réseau avec les immatriculations pour les dotations", nous a dit Guillaume Couzy.

A ce stade, les premières commandes de la 208 (2 500 unités) ne sont donc pas encore le reflet de son potentiel. L'ambition de Peugeot est de la positionner en tête, ce qui compte tenu de la position actuelle de la Clio représente au moins 6% de part de marché. Dans ces premières commandes, la version électrique représente environ 20%, ce qui paraît de bon augure compte tenu d'un "objectif en vie courante autour de 10%", précise Guillaume Couzy.
Le pari d’une plateforme "multiénergie", s’il ne permet pas d’optimiser le développement pour une motorisation électrique, pourrait être un choix judicieux d’un point de vue client. "L’implantation de la batterie ne rogne pas sur les performances, ne prend rien sur le coffre, ni sur l’habitabilité, ce qui est d’ailleurs une grande prouesse technique. C’est la même voiture", souligne le dirigeant qui estime que ce pari technique sera un atout.

Peugeot a d’ailleurs ces derniers temps gagné dans des choix audacieux et c’est encore le cas avec la nouvelle 508 qui représente à fin juin 25% de son segment (berline uniquement). Immatriculés à 9 452 unités sur les 8 premiers mois (38e vente France, 0,64% de PDM à fin août), 1 047 au mois d’août (33e vente France, 0,8% de PDM), la Peugeot 508 est nettement en tête de son segment. Les suivantes sont assez loin derrière avec la Mercedes Classe C (0,42% de PDM à fin août), la Skoda Octavia (0,32% de PDM), la Renault Talisman (0,30% de PDM).
Peugeot qui avait pris un risque avec une proposition audacieuse et un véhicule très différenciant en tire avantage. "Nous sommes très satisfaits car nous sommes toujours le leader du segment avec une part de marché supérieure à celle que l’on avait. Nous avons de très bons retours des premiers clients et un niveau de satisfaction très élevé", nous a dit Guillaume Couzy.
La marque a lancé en juin la version SW et enregistrera en septembre les premières livraisons. "Il faut que nous montions en puissance avec le break", souligne le dirigeant.
Florence Lagarde

(*) Pour l’affectation des immatriculations des entreprises, le traitement Autoways ne comporte pas de catégorie LLD qui est un mode d’acquisition et non pas un canal utilisateur.
La catégorie "Entreprises" est donc définie comme étant les immatriculations dont le titulaire ou le locataire a un numéro de Siren qui n’est pas celui d’un établissement constructeur, qui ne correspond pas à une activité de professionnels de l’auto (Siren avec code NAF 45) ou loueur courte durée (Siren avec code NAF 77.11.A).
L’activité des sociétés de location longue durée (Siren avec code NAF 77.11.B) est donc incluse dans la catégorie "Entreprises", à l’exception des immatriculations dont les locataires n’ont pas de Siren (les particuliers) et où un Siren qui correspond à une activité de professionnels de l’automobile, de constructeur, de loueur courte durée ou à une administration (siren avec code NAF 84).

Partagez cet article :

Réactions

... M ais où est donc passé la Passat dans le segment des berlines sur le marché domestique ?
Sur le marché européen, qui au fond est le terrain normal de jeu de la 508, il semble que le résultat des scores de ventes soit beaucoup plus contrasté même si le deploiement commercial est encore récent ... (?)
La Tesla 3 semble y écraser toutes les concurrentes d'ailleurs ... Une remake de ce qui s'est passé pour la "S" face aux classe S, serie 7 ou A8 ...

Après ... ces bons résultats commerciaux de Peugeot (comme de Citroën ) laissent un petit goût amer au regard des récents focus sur la production automobile en France (tendance décliniste...) surtout si l'on observe les mêmes donnés concernant le "cousin allemand") ... L' emploi dans le pays et la balance commerciale n'y trouvent pas leur compte ...Les faits générateurs sont connus ...

ADEAIRIX, Le mardi 03 septembre 2019

Bravo Peugeot qui fait quand meme du bon boulot, il faut le dire
Antoine G, Le mardi 03 septembre 2019

A ADEAIRIX,
La Passat est après la Talisman avec 0,22% de part de marché à fin août.
Florence LAGARDE, Le mardi 03 septembre 2019

... Merci Florence d'avoir pris la peine de préciser.
ADEAIRIX, Le mardi 03 septembre 2019



La cour d’appel de Paris valide à nouveau la résiliation ordinaire d’un concessionnaire Hyundai
Bruno Le Maire et Hiroshige Seko signent un "engagement de coopération" dans l’industrie automobile



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017