Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 06/02/2019

Italie : Fiat perd 4,5 points de parts de marché en janvier

En baisse de 7,5% en janvier, avec 164 864 immatriculations VP neufs, le marché automobile italien atteint son plus bas niveau depuis 2011. Avec 10 000 unités de moins, Fiat perd 4,5 points de parts de marché pour ce premier mois de l’année.

Après une très légère croissance (+ 2%) en décembre, le marché automobile italien repart à la baisse (-7,5%) en janvier, avec 164 864 immatriculations VP neufs. Sur cette période, les motorisations Diesel continuent à céder du terrain (-31,4%), avec 31 246 unités de moins, ce qui représente une perte de 14 points de parts de marché comparé à janvier 2018.

Le groupe FCA est à l’arrêt
Composé de Fiat, Alfa Romeo, Lancia/Chrysler et Jeep, le groupe FCA affiche un retrait de 21,6%, à 39 773 unités en janvier. Représentant 61% du volume du groupe, Fiat continue de chuter sur son marché (-29,2%) avec 24 445 immatriculations. Ainsi, la marque perd en un an 4,5 points de parts marché, ce qui représente 10 000 unités de moins par rapport à la même période en 2018. Pour Jeep, c’est un arrêt net, ses ventes sont en baisse de 16,5%, à 6 249 immatriculations. Alfa Romeo totalise 2 473 immatriculations, soit un repli de 45,3%. Seul, Lancia/Chrysler reste sur la tendance de décembre (38,7%), avec une progression de 55,4%, à 6 606 immatriculations VP neufs pour ce premier de l’année.

Baisse de 5,6% pour le groupe Volkswagen
Le groupe Volkswagen totalise 22 610 immatriculations, soit une chute de 5,6% en janvier. Après une hausse (22,5%) en décembre, Volkswagen réalise une nouvelle progression (+10,6%) pour ce premier mois de l’année, avec 16 865 unités, grâce au T-Roc, quatrième au classement par modèle, avec 4 137 unités, soit 28% du volume de la marque en janvier. En revanche, Seat, Skoda et Audi sont en retrait de respectivement (-5,7%, à 1 608 unités), (-10,7%, à 2 027 modèles) et (-37,3%, à 4 087 véhicules). La perte du volume de cette dernière s’élève à 2 420 unités par rapport à janvier 2018.

Opel : +10,5%, Dacia : +25,7% en janvier
En janvier, le groupe PSA (Citroën, DS, Opel et Peugeot) prend 2 points de parts de marché, avec 1 500 unités de plus qu’en 2017. La hausse (+5,2%) du groupe est tirée par Opel, dont les immatriculations ont réalisé un bond de 10,5%, avec 9 638 unités en janvier. Peugeot signe la deuxième performance du groupe avec un volume en progression (+4%), à 11 346 unités ce mois-ci. Pour Citroën, c’est une légère croissance (+1,7%), à 8 959 unités. 

Le groupe Renault (Dacia et Renault) affiche également une croissance (+1,7%), avec 15 941 immatriculations VP neufs pour ce premier mois de l’année. Le groupe est principalement soutenu par les immatriculations de Dacia qui réalise une hausse de 25,7%, à 7 728 unités en janvier, grâce à la Sandero représentant 41% du volume de la marque en janvier (+36%, à 3 224 unités), et à la nouvelle génération du Duster (+15,5%, à 3 923 véhicules). Alors que Renault, reparti à la hausse (+4%) en décembre, affiche de nouveau un déclin (-13,8%), avec 8 213 immatriculations en janvier. 

Flop de janvier
Pour certains constructeurs, ce début d’année commence mal avec une évolution sous le seuil de la moyenne du marché : Ford (-11,2%), Nissan (-36,5%), Hyundai (-11,8%), Land Rover (-9,6%), Mazda (-9,4%), Porsche (-58,6%), Infiniti (-49,5%) et Tesla (-40%).
Farida Sacha

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017