Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 06/03/2019

Italie : Fiat reste en fort repli sur son marché en février

En fort retrait (-7,6%) en janvier, le marché automobile italien enregistre une baisse modérée (-2,4%) de ses immatriculations en février, avec 177 825 unités. L’annonce par le gouvernement de la mise en place du système à la française “Bonus-Malus“ devant l’entrée en vigueur depuis du 1er mars, a dû avoir un effet sur le marché en février.

Avec 177 825 immatriculations, le marché Italien parvient à minimiser (-2,4%) sa descente en février. Ce léger regain, si l’on peut l’analyser ainsi, est du fait que le gouvernement italien veuille mettre en place le système bonus-malus pour les modèles les plus polluants, déjà adopté par la France, qui est entré en vigueur le 1er mars.
Depuis le début de l’année, le marché totalise 343 010 immatriculations, soit une baisse (-4,9%), ce qui représente une perte de 17 540 unités sur un an.

Baisse de 22,3% du Diesel en février
Avec une perte de 23 370 unités, les motorisations Diesel poursuivent leur chute (-22,3%) et cèdent 9 points de parts de marché en février. Depuis la cannibalisation du Diesel, les versions essence continuent de fortement progresser (+29.3%), à 75 674 unités et gagnent 11 points de parts de marché ce mois-ci. Les motorisations à énergies alternatives (Hybrides et électriques) sont en hausse (+33,4%), à 9 623 véhicules sur le mois. Dans cette catégorie, les versions hybrides s’octroient une croissance (+42,7%), à 9 373 unités en février. 

Hausse de 11,4% des particuliers en février
Sur le mois, seul le canal des particuliers enregistre une hausse (+11,4%), à 103 420 immatriculations, ce qui représente 58% du volume du marché. Avec 7 110 unités de moins par rapport à février 2018, les entreprises sont en retrait (-19,4%) et perdent 3 points de parts de marché. Le canal des loueurs (LCD et LLD) totalise 9 375 unités de moins qu’en février 2018 et affiche un retrait (-17,3%). Sa part de marché passe de 29,5% en février 2018 à 25,2% un an plus tard. 

Fiat (-18,2%) et Alfa Romeo (-47,6%)
Malgré la progression (+22,4%) des immatriculations de la Panda, première vente en février sur ce marché, Fiat accuse un repli (-18,2%) et perd 3 points de parts de marché. En constante baisse depuis août dernier, Alfa Romeo reste en négatif (-47,6%), avec 32 362 immatriculations ce mois-ci. Après un repli (-16,5%) en janvier, Jeep repart à la hausse (+37,6%), à 9 449 unités en février, grâce au volume de ses modèles Compass (+49%, à 5 107 unités) et Renegade (+10,3%, à 3 581 véhicules) en février. Pour ce deuxième mois de l’année, Lancia/Chrysler reste dynamique (+38,9%), avec 5 816 unités, dont 74% de son volume est réalisé avec l’Ypsilon ce mois-ci.

Volkswagen, première marque importée en février, affiche un repli (-1,9%), avec 15 915 unités. Suivi de Peugeot et Ford également en retrait de respectivement (-1,9%, à 11 264 unités) et (-11,2%, à 11 433 modèles) sur le mois. Occupant la quatrième et la cinquième position sur le marché en février, Opel s’octroie une hausse  (+14,9%), avec 9 626 unités et Citroën affiche une légère croissance (+0,2% à 9 127 unités). Renault, sixième marque ce mois-ci, enregistre un faible retrait (-0,4%) avec 9 868 unités.
Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Italie février 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 9814 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017