Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 29/11/2018

L’ACF lance son deuxième Grand Prix de la start-up automobile

Les entreprises souhaitant participé au Grand Prix de la start-up automobile organisé par l'ACF ont jusqu'au 4 janvier pour déposer leur dossier. A la clé, 25 000 euros pour le Grand Prix et 10 000 euros pour le Pionnier.

L’Automobile Club de France et l'Essec Alumni Automobile Club organisent la seconde édition du Grand Prix ACF de la start-up automobile. Au total, l’équivalent de 150 000 euros seront offerts aux gagnants par les partenaires participants (*) dont 25 000 euros versés par l'ACF au gagnant de la catégorie des start-up les plus avancées dans leur développement (second tour de table et plus) et 10 000 euros au gagnant de la catégorie des start-up les plus jeunes (premier tour de table).
Les start-up "pouvant trouver application sur le produit automobile dans son usage, dans sa conception, dans sa fabrication ou dans sa commercialisation" devront faire leur preuve devant 14 personnalités de premier rang de l’automobile et de l’entrepreneuriat. Mais avant cela, elles devront déposer leur dossier avant le 4 janvier prochain. Les 6 finalistes bénéficieront d’un stand pour présenter leur projet aux invités, lors de la remise des prix le 8 avril 2019 à l’ACF.

Lors de la première édition, l’ACF avait décerné son Grand Prix à la société Scortex (automatisation des contrôles qualité de haute complexité grâce à l'intelligence artificielle) qui l’avait emporté devant les autres finalistes, Clem’ (plateforme d’écomobilité partagée) et Nanomade (nanocapteurs).  Le Prix Pionnier avait été décerné à Wheeliz (location de voitures adaptées aux handicapés entre particuliers) qui avait devancé ChargeMap (carte collaborative de bornes de recharge) et Toucango (boitier anti-somnolence au volant).
Xavier Champagne

(*) Faurecia, Fidal, Axa, France AutoTech, Alexander Partners, Aster, Mondial.Tech, European Startup Prize for Mobility, Maddyness

Partagez cet article :

Réactions

Les femmes ont le droit de concourir ?
;0)
Lucos, Le jeudi 29 novembre 2018

Les dames ne vont pas trouver l'humour de Lucos très au top, je le sens.
"14 personnalités de premier rang de l’automobile et de l’entrepreneuriat."
Évitons de rire...
Il faut 14 personnes (ne vous bouffez pas le nez) pour parcourir le dossier d'une bande de boutonneux qui veulent jouer aux start-ip ????
Il y a beaucoup moins pour un prix Nobel.
Ils n'ont pas peur du ridicule... ah le mal de reconnaissance qui ont certains dans notre pays.
Voilà pourquoi tant de dégâts et des espoirs déçus !
Jo Duchene, Le jeudi 29 novembre 2018



articles connexes

PSA lance des versions "chantier" et "rouleur" sur les Partner et Berlingo pour maximiser les VR
Kar Auction Services rachète CarsOnTheWeb



Copyright © 5715 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017