Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 06/07/2018

L’Aventure Peugeot fête ses 30 ans ce week-end

Accueillant plus de 50 000 visiteurs par an, le musée Peugeot, à Sochaux, fête ce week-end son trentième anniversaire. Ce lieu n’est cependant que la vitrine de L’Aventure Peugeot Citroën DS qui a fait le choix de la diversification pour valoriser le patrimoine des marques du groupe PSA. 

L’histoire est un éternel recommencement. En 1982, alors que le groupe PSA n’est pas au mieux, Pierre Peugeot, alors directeur général de Peugeot, décide de créer une association afin de mettre à l’abri l’héritage industriel de la famille. Ainsi est né le musée de l’Aventure Peugeot qui fête ses 30 ans ce week-end. Au programme : des animations à Sochaux mais aussi une participation au Mans Classic.

Le musée sochalien, agrandi deux fois depuis son ouverture, s’étend sur 10 000 m². Le visiteur peut y découvrir 120 des 600 véhicules que compte la collection. Le résumer à l’automobile est cependant réducteur. Il raconte l’histoire d’une famille qui a fabriqué des outils mais aussi des produits électroménagers, des postes de radio et… des crinolines ! Le musée accueille aussi nombre d’événements, par la volonté de son président Xavier Peugeot, actuel directeur du produit Citroën et fils de "Monsieur Pierre", soucieux de faire partager ce patrimoine unique.

Depuis 2015, l’Association de l’Aventure Peugeot a pris son envol de PSA et a élargi son périmètre aux marques Citroën et DS. Elle gère donc, en plus du musée Peugeot, le Conservatoire Citroën à Aulnay, employant au total 42 personnes sur quatre sites en France. "Notre action est guidée par le point d’équilibre entre histoire et modernité", résume Xavier Peugeot. Le président bénévole a confié les clés de l’association à Xavier Crespin, ancien directeur de la communication de Peugeot, avec pour mission de "regarder devant en s’appuyant sur le passé". "Notre action vise à trouver une cohérence entre les entités, tout en gardant à chaque marque son territoire d’expression", indique Xavier Crespin. 

Des pièces de rechange à la restauration de voitures anciennes
Dans le cadre de cette stratégie de diversification, l’association s’est lancée, depuis le début de l’année, dans l’activité pièces de rechange mais aussi la restauration des véhicules anciens. Dans un vieux bâtiment à l’arrière du musée Peugeot, chacune des 14 000 références qui constituent le catalogue de pièces de rechange Peugeot Classic mis en ligne depuis le 2 janvier a été photographiée. Ce sont des bénévoles de L’Aventure, ancien de la maison Peugeo, qui se sont occupés de trier des pièces et de les répertorier. "C’est un travail énorme, mais l’activité est en train de décoller alors qu’elle a démarré il y a seulement six mois", explique Bruno Garovo, responsable de l’activité pièces de rechange.

"Ce grand programme de mise à disposition de pièces de rechange venant des stocks historiques des marques et de re-fabrication de celles qui sont épuisées est un dossier prioritaire pour l’association" , explique Xavier Peugeot. Le rachat, l’an passé, du stock de Neorétro, après la liquidation de l’entreprise spécialisée en pièces de rechange de véhicules anciens multimarques, a aussi permis de compléter le stock des pièces de rechange venant de PSA datant de la 203 et des années précédentes, avant 1960. Dans une démarche d’anticipation, l’association a également effectué une étude de marché auprès des collectionneurs afin d’identifier les pièces les plus recherchées. "Pour celles qui ont totalement disparu ou qui s’épuisent rapidement, de nouvelles productions ont démarré, explique Bruno Garovo. Soit nous refaisons fabriquer en petite série par les fournisseurs d’origine ou, quand ils ne veulent ou ne peuvent pas, nous récupérons l’outil ou le moule qui nous appartient pour le confier à une autre entreprise. C’est un processus qui va continuer et s’élargir pour répondre à une demande grandissante." 

Brésil, Japon, Canada, Australie… Les commandes de pièces de rechange Peugeot Classic affluent à Sochaux du monde entier. Mais aussi d’Europe, sachant qu’il n’est pas nécessaire d’être membre de l’association pour pouvoir acheter des pièces de rechange Peugeot, Citroën ou DS.

Stade suivant de la fourniture de pièces de rechange, L’Aventure Peugeot Citroën DS s’est aussi lancé dans la restauration et l’entretien des véhicules anciens de PSA. Un magasin et un atelier ont ainsi été créés à Sochaux pour Peugeot, un autre à Aulnay pour Citroën et DS. Avec, bien sûr, l’assentiment du groupe PSA qui assure un discret soutien logistique, conscient de son intérêt que l’association diversifie ses revenus. Mais aussi parce que la qualité est un élément essentiel dans la valorisation et la préservation de l’histoire des marques. "Personne n’est mieux placé que nous pour restaurer des voitures produites par nos marques", justifie Xavier Peugeot. "Jusqu’à présent, nos ateliers de restauration fonctionnaient au service de nos besoins. Les portes sont désormais ouvertes aux collectionneurs qui souhaitent bénéficier de conseils ou d’un accompagnement personnalisé, mais aussi à ceux qui veulent nous confier la restauration partielle ou totale de leur voiture. De la fourniture des pièces de rechange à la restauration, il y a une continuité logique", résume Xavier Peugeot.

Archives et attestations de véhicules également dans le Doubs
L’Aventure Peugeot Citroën DS gère aussi toutes les archives, depuis 1810, de la maison Peugeot puis du groupe PSA. Elles sont rassemblées à Terre-Blanche, à Hérimoncourt, près de Sochaux, dans l’enceinte de l’usine de fabrication et de reconditionnement de moteurs. C’est le plus ancien site en activité du constructeur automobile. Dans un bâtiment à l’écart, plus de deux siècles d’histoire industrielle sont rassemblés sur plus de huit kilomètres de rayonnages. "L’organisation est calquée sur la Bibliothèque nationale de France à Paris", indique le conservateur, Hervé Charpentier.

Sur demande, le site accueille chercheurs et étudiants. Des livres de comptes de l’entreprise au XIXe  siècle comme des affiches publicitaires, que ce soit Peugeot, mais aussi Citroën ou même Talbot ou Panhard-Levassor, tout y est, sur papier à travers des registres, mais aussi plaque de verre ou vidéos…

C’est aussi le centre d’archives d’Hérimoncourt qui s’occupe, pour le groupe PSA, de délivrer les attestations constructeur et certificat des véhicules de plus de trente ans des marques Peugeot, Citroën, DS, Simca, Panhard et Levassor… Des documents payants, mais indispensables pour attester de l’origine des véhicules de collection.
Laurent Bodin

Partagez cet article :

Réactions

Pierre Peugeot fut également à l'origine du Conservatoire Citroën, en un temps où à la Marque on s'inquiétait peu de ces "vieilles choses".
Pierre l'Alpin, Le vendredi 06 juillet 2018

L'on ne peut que saluer la valorisation du patrimoine roulant par nos constructeurs … Ils n'en sont pas encore à développer des départements classic comme le font les collègues teutons …

Probablement, un problème de seul de pertinence économique … ?
C'est sûr qu'une 3.0 CSL vaut un peu plus de sous qu'une splendide 404 cabrio ou une Renault 16 TX … Pour une DS cabrio c'est déjà différent...

Au fait l'article en parle brièvement, mais ce WE c'est aussi Le Mans Classic ...
ADEAIRIX, Le vendredi 06 juillet 2018

Je le redis, quand on essaye de vivre ses rêves de jeunesse, c'est qu'on est devenu vieux...
;0))
Lucos, Le vendredi 06 juillet 2018

A propos de lourdeur Lucos … C'est pas vous qui nous aviez parlé d'une Sunbeam /Talbot / Chrysler ... Lotus, une fois ?
(rien avoir avec l'accent belche...)
;0))

Sinon pour revenir au département "classic" çà doit pas être trop le sujet chez vous … Hein ? Lourdingue oui je sais !


ADEAIRIX , Le vendredi 06 juillet 2018



Nouvelle réglementation sur l’assurance : ce qui change pour les distributeurs automobiles
BYD et Changan associent leurs forces sur l’électrique



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017