Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 02/04/2019

Le canal B2B maintient le marché automobile à flot en mars

Le marché automobile français VP est en léger repli en mars (-2,3%) ce qui, avec un jour ouvré de moins, est une performance correcte. Ce sont les sociétés et leasers qui tirent le marché tandis que les particuliers montrent toujours des signes d'attentisme. Certains marques s'en sortent bien, comme Citroën, Opel ou Skoda, et des outsiders font leur trou sur le segment premium, comme Tesla et Alpine.

Le mois de mars 2019, comptant un jour ouvré de moins qu’en mars 2018, a été négatif pour le marché automobile qui a enregistré un recul de 2,3%, à 225 815 VP immatriculés. A nombre de jours ouvrés identiques, le marché aurait progressé de 2,4%. A noter que le mois de mars 2018 supportait aussi un jour de moins et qu’il était pourtant en progression de 2,2%.
Le premier trimestre 2019, comptant également un jour de moins, est en recul de 0,6%, avec 553 336 immatriculations.
En mars, le canal des particuliers continue de peiner (-7,4%), ne pesant que 45,1% des ventes totales (contre 47,6% en mars 2018), malgré des opérations portes ouvertes censées animées les ventes auprès de cette clientèle. 
La bonne nouvelle c’est que les canaux dits "tactiques", les VD et les LCD sont en légère baisse, totalisant 30,4% du mix de vente, contre 30,5% un an plus tôt.
Le canal B2B qui peine depuis plusieurs mois se décide en revanche à démarrer l’année : le canal des sociétés fait un bond de 16,4% et les leasers gagnent 2,3%. Les ventes flottes cumulent ainsi 22,3% des ventes totales contre 20,1% un an plus tôt.

Citroën, la marque dynamique du top 5

Renault (-6,6%) et Peugeot (-8%) sont en recul mais se comparent tous les deux à un bon mois de mars 2018. Ils progressent sur le canal B2B mais chutent fortement auprès des particuliers, de 12,6% pour Peugeot (à 41,9% de son mix) et de 21,1% pour Renault (à 35,9% de son mix) qui reste leader sur ce canal crucial, avec 1 000 unités d’avance sur le mois et 800 le trimestre.
Citroën conserve sa belle dynamique, progressant de 9,7% au cours du mois pour se maintenir à plus de 11% de parts de marché sur le trimestre. Il reste solide sur le canal des particuliers (+6,7%, à 46% de son mix) et réalise un bond auprès des flottes d’entreprises et d’administrations.
Volkswagen semble aller bien (+8,3% pour une part de marché proche des 7%) mais ne progresse que sur les canaux "tactiques" : VD (+38%) et LCD (+74%) qui totalisent 38% de son mix.
Avec seulement 6 603 ventes à particuliers (-10,8%), Volkswagen est largement devancé sur ce canal par Dacia (11 439 unités, -4,5%) qui dépasse également Citroën de 500 unités. Avec un triplement de son volume de VD (à près de 3 000 unités), Dacia affiche une hausse de 13,8% de ses immatriculations totales.

Fort et Fiat toujours en difficulté
Toyota est aussi en positif (+0,2%), grâce à Yaris (+27%), C-HR (+8%) et Rav-4 (+26%), avec toujours des ventes saines : une forte dynamique sur le marché B2B et 65% des ventes réalisées auprès des particuliers (+3,2%).
Ford confirme son recul (-9,8%) malgré des ventes à particuliers en hausse de 4,4% (à 42,4% de son mix). L’effondrement de Kuga (-68%) et de Mondeo (-57%) n’est pas compensé par le rebond de Fiesta (+20%) et de Focus (+68%).
Opel (+8,5%) confirme son rebond des mois précédents, grâce à Corsa (+58%) et Crossland X (+40%), dynamisé par des ventes à particuliers (+31%, à 49,4% de son mix) au même niveau que Ford en mars (3 950 unités)
Fiat ne chute "que" de 11% grâce à sa 500X (+12%)  et sa Panda (+54%) qui lui permettent de résister sur le canal des particuliers (-2,4%, à 44% de son mix). Ses ventes tactiques sont toujours en forte baisse.

Suzuki devance encore Nissan et Hyundai sur le canal de particuliers
Chez les marques qui se situent entre 1,2% (Suzuki) et 2,2% (Nissan) du marché, le dynamisme reste de mise chez les outsiders - Suzuki (+4,3%), Seat (+10,1%), Skoda (+15,8%) et Hyundai (+14,3%) - au détriment des leaders, Kia (-3,5%) et surtout Nissan (-33%). A sa décharge, la marque japonaise a réduit de 1 100 unités ses ventes LCD mais ses ventes à particuliers sont aussi en forte baisse (-36,8%, à 1 949 unités). En comparaison, sur ce canal, Kia, Suzuki et Hyundai font mieux avec respectivement 2 784 unités (-9,3%), 2 106 unités (+0,6%) et 2 057 unités (-5,6%). Skoda fait 1 581 ventes à particuliers (+18,1%), Seat en fait 1 506 (-6,6%).

Tesla et Alpine font leur trou sur le marché premium
Sur un marché premium en baisse de 3,7% en mars, à 26 700 unités, Audi se distingue en réalisant une progression de 0,2%, grâce à l’A1 (+22%) et au Q3 (+41%), tandis que ses concurrents directs souffrent : Mercedes est à -4,4%, malgré les Classe A (+66%) et B (+50%), et BMW, à -15%, qui subit le fort recul de son habituel best-seller, la Série 1 (-47%).
Mercedes confirme son leadership global, Audi reste leader sur le canal des particuliers (avec 2 365 ventes, -4,4%) et BMW sur celui des leasers (1 305 ventes, +46,6%).
Volvo décroche ce mois-ci (-4,4%) mais ses ventes saines sont toujours en hausse : +14,7% chez les particuliers et +38,6% chez les leasers. Le XC40 (+70%) est devenu son best-seller ce mois-ci, d’une courte tête devant le XC60 (-12,4%). La marque reste en grande forme sur le trimestre (+19,4%) sur un marché premium en hausse de 1,6%, à 65 534 unités.
Avec 10 unités de plus que Volvo en mars, avec 1 986 immatriculations, DS ralentit (-21,8%), à cause de l’effondrement de DS3 (-66%), qui n'est plus proposé qu'avec une seule motorisation. Le DS7 Crossback, avec 1 378 ventes, est le premier SUV premium vendu en France et se place dans le top 3 des modèles premium en mars et sur le trimestre. Le mois d'avril verra l'arrivée dans le réseau des premiers VD du DS3 Crossback, soit un volume de l'ordre de 150 à 200 unités, avant son lancement commercial en mai.
Tesla (1 250 ventes) vient se positionner devant Jeep (1 145 ventes, -9,8%) ce mois-ci, avec la montée en puissance de son model 3 (1 153 unités) lancé en février, qui pointe à la seconde place des modèles électriques, derrière la Zoé (1 534 unités, -31,7%).
Autre marque premium qui fait son trou, Alpine (303 ventes en mars) qui, avec un seul modèle, vendu à plus de 85% à particuliers, devance Jaguar et Porsche en mars et sur le trimestre.
Xavier Champagne et Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France mars 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France mars 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France mars 2019 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en France mars 2019 - Source : Ccfa

Lire le détail des immatriculations VUL neufs par marque en France mars 2019 - Source : Ccfa

Lire le détail des immatriculations VP VUL neufs par marque en France mars 2019 - Source : Ccfa

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017