Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Réseaux - 06/02/2018

Le groupe Gueudet s’apprête à racheter le groupe Métin

Le groupe Gueudet a informé l’Autorité de la concurrence de son intention d’acquérir la holding Métin et l’ensemble de ses filiales employant 1 000 salariés et réalisant 473 millions d’euros de chiffre d’affaires.

L’information révélée vendredi par le Journal de l’Automobile vient d’être confirmée par l’Autorité de la concurrence : Le groupe Gueudet a bien l’intention d’acquérir le groupe Métin. Les deux opérateurs ont estimé qu’il était encore trop tôt pour communiquer officiellement sur l’opération qui reste encore soumise à conditions.
Si elle se réalise, elle sera la deuxième opération de concentration la plus importante jamais réalisée dans le secteur de la distribution automobile en France, après le rachat en 2002 du groupe Cica (600 millions d’euros de chiffre d’affaires) par PGA Motors, et devant le rachat du groupe Schuller (440 millions d’euros de chiffre d’affaires) toujours par PGA Motors en 2015. D’autres grands groupes ont récemment été cédés - PGA Motors, Convenant et Corteel - mais à chaque fois dans le cadre d’un partage entre deux opérateurs (*). Cette fois, le groupe Gueudet, second groupe de distribution français (avec près de 1,3 milliard d’euros de CA) va acquérir à lui tout seul le 18e groupe, pesant 473 millions d’euros de CA et employant près de 1 000 salariés.
Le principal intérêt de ce rachat pour le groupe Gueudet, second distributeur Renault-Dacia de France, avec plus de 26 000 VN (*), est de compléter son offre avec la marque Peugeot (8 500 VN) qu’il ne représentait pas encore. Il va en outre étendre son territoire en prenant pied en Ile-de-France (77 et 93).
Xavier Champagne

(*) Les concessions du groupe PGA Motors (4,75 milliards d’euros de CA) ont été partagées entre le groupe Emil Frey et le groupe Volkswagen Retail France ; Celles du groupe Convenant (293 millions d’euros) entre le groupe Etoile du Maine et le groupe GCA (David Gaist) ; et celles du groupe Corteel (240 millions) entre le groupe Volkswagen Retail France et le groupe RCM (Ronan Chabot).

(**) grâce au rachat du groupe Mennetrier en 2014, pesant 200 millions d’euros de CA.

Partagez cet article :

Réactions

L'appétit démesuré du groupe Metin la mené droit dans le mur et lâ maison Geudet a du ramasser la mise pour un bon prix cadeau.
Lâ gourmandise reste toujours un péché capital
alain boise, Le mardi 06 février 2018

Dans la continuité du commentaire de vendredi … Belle opportunité saisie par le groupe GUEUDET qui lui non plus ne manque pas d’appétit (…). Une occasion manquée en revanche pour Volkswagen Retail France (semble-t-il) mais la famille voulait vendre le groupe Metin d’un « bloc » et non à la « découpe » selon la source citée …
ADEAIRIX, Le mardi 06 février 2018

Voulait vendre ou était contraint de vendre la totalité ,nuance.....
alain boise, Le mardi 06 février 2018

.... Alain faudrait que vous développiez ce que vous entendez par "contrainte" ? Les banques ?...L'on peut supposer qu'à force de croître rapidement les ratios financiers et l'endettement notamment ne sentaient pas bons ...Mais cà reste quand même à confirmer (...) ?...
Il y a parfois d'autres motivations au sein des familles ...
En revanche selon "une source proche du dossier" comme disent les distingués journalistes, la famille METIN voulait voir qu'une seule tête au niveau acquéreur ... Car il y a avait quelques gourmands chacals qui attendaient que le fromage tombe ... Donc dans tous les cas il y avait des candidats à la candidature ...
Après comme dirait "l'autre" y a la qualité ...
ADEAIRIX, Le mardi 06 février 2018

C'est la famille qui a décidé oû le cost killer comme vous dites? M Bernard,M Errenschimt n'avait plus la confiance,dommage, Peugeot va mieux et Geudet va ramasser
alain boise, Le mardi 06 février 2018

Y en a qui vont aller pointer au chomage et c est bien fait pour eux.....
METIN ETAIT UN BEAU GROUPE MAIS TELLEMENT D EGO SURDIMMENSIONNES........

Allez les gars 18 mois de chomedu!
pierre dieuze, Le mardi 06 février 2018

@ Alain c'est curieux mais il m'avait semblé que Jean-Charles Herrenschmidt était très proche de la famille ...Tout contre comme disait Guitry... ;0)
Pour le "fun" je me souviens de l'article (y a pas si longtemps) annonçant l'arrivée du successeur Dominique Bernard à la tête de Metin présenté pour l'occasion comme un "spécialiste de l'amélioration de la performance" ... Comment il l'a amélioré la performance du groupe ... Plus expert tu meurs ?

@ Dieuze ...Des bobos à l'âme ...?
C'est pas sûr que ceux "vont pointer" comme vous dites sont ceux qui avaient l'égo hors côte ...

Sinon Denis METIN y va bien j'espère ?
ADEAIRIX, Le mardi 06 février 2018

Ah oui cher Druide il était proche meme TRES proche et ils couchait dans le même lit ,et il avait épousé la fille du patron,ahhh l'amour
Je crois que l'autre sœur a épousé le premier Buffalo Bill de Disney,ainsi và la bagnole,roulez bolides....
alain boise, Le mardi 06 février 2018

Oups Grossière confuzione ...
Denis METIN se prénomme Eric en fait ... "On" s'y perd ?
Sinon y va bien j'espère
ADEAIRIX, Le mardi 06 février 2018



PSA met en place le "pricing power" chez Opel avec une nouvelle grille de rémunération réseau
Le marché allemand en hausse de 11,6% en janvier malgré le recul de 17,6% du Diesel



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017