Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 16/07/2019

Le groupe PSA accentue sa dépendance à l’Europe

Le groupe a vendu 1,9 million de véhicules au premier semestre en baisse de 12,8%. L’Europe représente 88% de ses volumes alors que PSA est toujours en difficulté en Chine et en Amérique Latine.

A la lecture des chiffres de PSA sur le premier semestre, on comprend sans peine la nervosité de Carlos Tavares vis-à-vis de la pression en France et en Europe sur les émissions de CO2.
Le sort du constructeur est en effet totalement dépendant de ses performances en Europe qui elles-mêmes sont dépendantes de celles de sa gamme de SUV. Pour se conformer aux exigences de la règlementation européenne, le groupe PSA va devoir prendre des mesures qui pourraient casser sa dynamique et remettre en cause les fondements de sa rentabilité.
Ainsi, en Europe malgré un marché en recul au premier semestre (-2,4%) le groupe continue de bien se comporter. Ses volumes sont stables (+0,3%) avec 1,68 million d’unités (4 445 de plus) et sa part de marché atteint 17,4% (+0,3 point).
Sur cette zone, Citroën qui vient de lancer deux SUV, C5 Aircross et C3 Aircross, progresse (+2,6% avec 455 855 ventes), Peugeot qui se situe à un point haut en attente du renouvellement de la 208 (-1,6% avec 639 385 unités) se maintient grâce à ses deux SUV 3008/5008 et au lancement de la 508, DS qui vient de lancer deux SUV, DS 7 Crossback et DS 3 Crossback, progresse légèrement (+1,7% avec 28 801 unités), Opel malgré l’assainissement de ses canaux de distribution (moins de courte durée et zéro km) progresse ausi un peu (+0,6% avec 554 085 unités) grâce à ses deux SUV, Crossland X et Grandland X et au petit utilitaire Combo.

A l’inverse, les autres régions du constructeur à part l’Inde Pacifique sont toutes en recul : Chine Asie du Sud Est à -60% (64 169 unités), Amérique Latine à -29% (69 296 unités), Afrique Moyen Orient à -68% (71 565 unités) et Eurasie à -14% (6 570 unités).
La seule région en croissance est aussi l’une des plus petites puisque la hausse de 2,3% en Inde Pacifique apporte un volume additionnel de seulement 300 voitures à 13 644 unités.

Dépendance à l'Europe et à la France
Le résultat de ces évolutions est que l’Europe atteint au premier semestre 88% des volumes de PSA (soit 11,5 points de plus qu'au premier semestre 2018). Pour les marques PCD, cette dépendance à l’Europe est aussi une dépendance accrue au marché français. C’est particulièrement vrai pour DS qui a fait 46% de ses ventes en France (13 278 unités pour 28 801). Pour Citroën et Peugeot, la France c’est aussi plus du tiers de leur volume (respectivement 36% et 39%).
En Afrique Moyen Orient, l’arrêt de l’Iran explique l’essentiel du recul sur cette région mais pas tout. Sur le semestre le groupe y a vendu 71 565 voitures, soit 154 000 de moins alors que dans la base de comparaison 2018 il y avait 144 000 voitures en Iran. Dans cette région, il y a aussi le recul des ventes en Turquie sur un marché sinistré (-45%).
En Chine et Asie du Sud Est, le groupe a encore perdu presque 100 000 voitures (98 777 exactement) toutes les marques étant en recul : -63% pour Peugeot, -58% pour Citroën, -14% pour DS et -54% pour Opel.
Sur cette région, le groupe se révèle incapable d’enrayer son recul et en est réduit à annoncer un plan d’action visant à "abaisser le seuil de rentabilité des JVs".
Au final, sur les 6 premiers mois de l’année, PSA a "perdu" 278 000 voitures (dont 144 000 en Iran et 99 000 en Chine).
Le premier semestre pourrait ne pas être mauvais en rentabilité grâce à la bonne tenue des volumes sur l’Europe. Pour autant, cette situation rend le groupe toujours plus vulnérable à un retournement du marché français et plus largement européen.
Florence Lagarde

Lire le détail des ventes VP & VUL neufs par marque et par région dans le monde du groupe PSA au cumul 6 mois 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Est-il anormal qu'un constructeur Français ait comme premier marché la France ?

Quant à la Chine, il semble que les Chinois n'aient plus besoin d'un constructeur généraliste Français , les marques locales faisant maintenant aussi bien pour moins cher : PSA va-t'il y rester encore longtemps ? Quid de la stratégie de leur partenaire dans DPCA, Dongfeng ?

Et dire que Renault tente de se lancer également sur ce marché .... feront-ils mieux que PSA ?

La question à se poser me semble t-il : Qu'apportent aujourd'hui les constructeurs Français au marché Chinois ?

Quant à l'Inde, marché difficile, Renault semble s'y casser les dents après un départ en fanfare il y a quelques années.

Mais pour PSA , la mode printemps-été 2019 est à l'Inde.

A suivre ....
Chr$, Le mardi 16 juillet 2019

... Atmosphère, atmosphère... euh pardon pardon ! dépendance à l'Europe ?
Hier "les marchés" ne semblaient pas sanctionner cette information ...

Après la "fermeture" de l'Iran" il va falloir un peu de temps pour apprécier le travail en cours sur l'Inde, l'Afrique ou l'Eamea ... ils s'en occupent ...
Quant au retournement de marché en Europe, les "politiques" s'en occupent aussi
Il faut reconnaître qu'ils sont très " créatifs" ...fiscalité débridée, arsenal reglementaire, secteur bancaire continuant de presenter des "fragilités" j'en passe et des ...
;0)
..
ADEAIRIX, Le mardi 16 juillet 2019

Bon bref.
L’Europe ...la Comission se charge d'éradiquer Les constructeurs.
Les États Unis.....On ne passe pas.
L’Iran ....risque de prendre grave...on touche pas.
Mercosur....dévaluation.
Russkis....Vlad est caractériel
Maghreb....veulent des visas pas des caisses.
La Chine ...comme dit Chris font aussi mal mais moins cher.
Bref,il nous reste l Vatican,San Marino,Monaco,Vaduz,la Corse, bref on est dans le dur
alain boise, Le mardi 16 juillet 2019

Meuuhnaan tout va bien votre pote Rugy vient de démissionner.
Avec ces C;;;;;;;e et vue l'ambiance nous allons nous retrouver avec un Khmer vert !
Bonjour le malus 2020...
;0)
Luc os, Le mardi 16 juillet 2019

Villani,Villani,Villani,VillaniVillani,sinon c’est black août,plus d’autos de motos,d’electricité,rien du vide et des bougies
alain boise, Le mardi 16 juillet 2019

Rdv demain pour les annonces des résultats commerciaux de Renault, en recul également mais en "moins pire" … Globalement z'en ont vendu un peu plus 1,939 million vs 1,903 million pour le lion …
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 16 juillet 2019

Rdv demain pour les annonces des résultats commerciaux de Renault, en recul également mais en "moins pire" … Globalement z'en ont vendu un peu plus (1,939 million vs 1,903 million pour le lion)
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 16 juillet 2019



articles connexes

Derrière le Club Identicar, des hommes et des femmes
Qui sont ces Français qui mettent les mains dans le cambouis ?



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017