Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Salons - 29/06/2018

Le Mondial de l’Auto installera un centre d’essais Place de la Concorde

Pour la première fois, le Mondial de l’Auto aura un "quartier général" Place de la Concorde à Paris avec une zone d’exposition de véhicules verts et un centre d’essai, a annoncé de jeudi l’organisateur.

Jean-Claude Girot, le commissaire général du Mondial de l’Auto est un sportif de haut niveau (7e dan de kendo) motivé par l’adversité. Autant dire qu’il a le profil idéal dans le contexte actuel pour faire du Mondial de l’Auto un événement festif qui remettra du baume au cœur des amoureux de l’automobile.
Obtenir l’autorisation de la Mairie de Paris et de la Préfecture pour installer pendant toute la durée du salon, du 4 au 14 octobre, un centre d’essais de véhicules (fussent-il verts), ce n’était pas gagné d’avance. Il l’a fait. "On va vraiment occuper les lieux", s’est félicité Jean-Claude Girot, lorsqu’il l’a annoncé ce jeudi 28 juin.
Il y aura sur la Place de la Concorde une zone d’exposition de véhicules électriques, hybrides, hydrogène et GNV, et une quarantaine de véhicules seront disponibles pour des essais.
Ce centre donnera "une très bonne visibilité au Mondial", a souligné Jean-Claude Girot. L’espace accueil qui sera construit (que l’organisateur appelle "quartier général") mettra en avant la marque Mondial de l’Auto, inscrira les passants pour les essais, commercialisera les produits dérivés et aussi des billets pour l’entrée du salon. Cette partie sera cependant entièrement gratuite.
"Ce centre d’essais inédit mobilisera et engagera le grand public sur les nouvelles solutions de mobilité dans un lieu emblématique de Paris et de l’automobile", souligne l’organisateur. C’est aussi renouer avec ses origines en face du siège de l’ACF (Automobile Club de France) qui fut le créateur du salon en 1898 dans le Jardin des Tuileries.
Les constructeurs présents dans cette zone seront notamment Citroën, Renault, Toyota, Seat, et il y aura aussi des véhicules des marques Volkswagen et Mitsubishi, malgré leur absence Porte de Versailles cette année. D’autres constructeurs pourraient les rejoindre.
Est-ce que 40 véhicules seront suffisants ? "C’est la première fois au monde qu’un tel centre d’essais en ville sera installé et notre objectif premier était de pouvoir le réaliser", a dit David Puech, directeur marketing et développement du salon. "Nous aurons plusieurs dizaines de milliers de créneaux d’essais. Ce dispositif d’essais complète celui du Mondial et ne le remplace pas", a-t-il ajouté.
Les essais pourront être réservés sur les stands du Mondial, sur Internet et bien sûr sur place.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Même ceux qui ne font pas le salon peuvent être á la Concorde...
C'est une plaisanterie?
;0*
Luc os, Le vendredi 29 juin 2018

Oû seront rechargé les VE puisque j'ai cru comprendre que Vincent doit tout nettoyer avant le 31/7,si c'est Smovengo ( Auchan Mulliez) sont pas pret de recharger qq chose,peut être le chargeur lunaire solaire et l'éolienne de lâ Tour Eiffel?
alain boise, Le vendredi 29 juin 2018

Mon dieu est-il possible d'être aussi bête..
;0)
Lucos, Le vendredi 29 juin 2018

Une zone d’exposition de VE, hybrides, hydrogène et GNV ... cela risque de réduire le nombre de constructeurs présents car tous sont loin d'avoir cela au catalogue actuel !!!
PDK, Le vendredi 29 juin 2018

.

Toutes les grandes marques vont se bousculer pour être présentes place de la Concorde.... Plus aucune ne gardera le moindre intérêt pour la porte de Versailles !


.
CR-Expert, Le vendredi 29 juin 2018

Cato Lucos?..........relisez les dix commandements cet été !
alain boise, Le vendredi 29 juin 2018

L'ex commissaire général du Mondial, Thierry HESSE, appréciera sans doute moyennement, lui le promoteur du salon monégasque des véhicules innovants (notamment) de faire des émules à Paris … Mais bon

Par ailleurs, ce qui est certain c'est que cet évènement sur la place de la Concorde ne va pas améliorer la fluidité de la circulation auto dans ce coin de Paris … On comprend qu'un tel projet ait obtenu l'adhésion de la mairie et de la préfecture de police de Paris
Toujours à la pointe sur ce sujet … !
Le public ira essayer les voitures en allant sur le site avec le métro ...
;0)

En bonus la séquence Clerion :
L'Italie avait son giro … Désormais Paris a son Girot …


ADEAIRIX, Le vendredi 29 juin 2018



La filière hydrogène française prête à changer d’échelle
Tom Adams succède à Benoît Raulin à la direction générale France et Benelux de Bridgestone Europe



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017