Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 27/03/2018

Le niveau des charges reste un handicap à la compétitivité des entreprises françaises, estime France Industrie

Les dirigeants membres de l’association France Industrie, présidée par Philippe Varin, estiment que le problème des charges qui pèsent sur les entreprises n’a pas encore été traité. L’association publiera un rapport sur ce sujet en mai prochain.

La création de France Industrie (*) vise à "faire de l’industrie une cause nationale", a dit Philippe Varin, l'ancien patron de PSA et premier président de cette association. "Il est nécessaire et urgent d’unifier l’industrie", a-t-il dit parce que "la compétitivité des entreprises dépend des autres". Et c’est bien cette compétitivité qui est au centre des préoccupations des industriels, qui se sont réunis dans cette nouvelle association, avec les enjeux de fiscalité de production et de prélèvements obligatoires.
Lors de cette conférence de presse de l’association France Industrie donnant le coup d’envoi de la semaine de l’industrie, l’institut Rexecode a présenté des données comparant le coût salarial dans le secteur manufacturier en France et en Allemagne. Alors qu'en 2000, la France avait un avantage compétitif avec un coût salarial horaire significativement inférieur à celui de l’Allemagne (à 84,3%) celui-ci a disparu en 2012 (à 99,9%). Depuis 2016 et le CICE, une partie de cet avantage à été reconstituée avec un coût horaire français à 93,2% de l'allemand. Cela ne suffit pas, ont dit les représentants de France Industrie qui estiment que le CICE n’a d’impact que sur la création d’emploi à court terme.
"Nous avons en France un problème très important de compétitivité qui vient des charges patronales qui représentent 13% du PIB contre 7% en Allemagne", a dit Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint Gobain. "Nous n’avons pas traité le problème des charges", a-t-il dit. France Industrie estime que les allègements jusqu’à 2,5 fois le Smic comme c’est le cas aujourd’hui ne solutionnent pas le problème à long terme pour les entreprises des secteurs exposés à la concurrence internationale. Or ces emplois industriels "ont un caractère structurant très important et il faudrait aller à 3 voir 3,5 Smic en allègement", a dit Pierre-André de Chalendar.
Il y a aussi la "fiscalité de production" qui est un autre sujet de bataille avec ses "250 taxes", a-t-il dit. La comparaison France Allemagne là encore montre que les impôts sur la production sont nettement plus élevés chez nous avec un taux à 3,7% contre 0,4%. L’écart représente 70 milliards. "Nous ne votons pas un chiffre d’affaires, comme les collectivités votent un budget", a dit Pierre-André de Chalendar critiquant "le pouvoir du taux" des collectivité locales.
Sur ce contexte qu’il qualifie "d’inflation fiscale", il a annoncé qu’une mission actuellement en cours rendrait ses conclusions le 22 mai prochain : état des lieux partagé de cette fiscalité de production, benchmark et propositions opérationnelles avec en ligne de mire le projet de loi de finance 2019. 
Florence Lagarde
(*) France Industrie est une organisation professionnelle créée en février 2018 par le Cercle de l’Industrie et le Groupe des Fédérations Industrielles (GFI). Elle rassemble les Présidents de 40 grandes entreprises privées et publiques, intervenant dans tous les secteurs industriels et 19 Fédérations sectorielles de l’industrie adhérentes au Medef.

Partagez cet article :

Réactions

Ces problèmes de charges patronales (et salariales) ne datent pas d'hier. Il s'agit d'un vrai fléau. Ça fait un éternité que le slogan "trop d'impôt tue l'impôt" a été prononcé mais c'est plus fort que tout, l'Etat français est incorrigible : glouton, insatiable et, qui plus est, impécunieux.
Bruno HAAS, Le mardi 27 mars 2018

Tiens c’est rigolo cela ressemble à un discours de beaucoup d’américains...quand il y a une cata il faut que l’état fédéral intervienne, sinon qu’il ne ce mêle pas de nos affaires!
Si t’es pauvre c’est ta faute! A bas l’école pour tous elle nous coûte cher. Seul solution ne faire des affaires qu’avec des riches! Exemple type de gris et de noir!
Pas de Obamacare d’un côté, et d’autre de grandes compagnies d’assurance ont vu une opportunité de gagner des milliards avec le nouveau business de l’Obamacare!
Vous êtes de quel côté ?
Bonjour les aveugles et les borgnes!
Jo Duchene, Le mardi 27 mars 2018

C’est un peu hors sujet... dommage!
Jo Duchene, Le mardi 27 mars 2018

Quand il y a de la chêne il n'y a pas de plaisir..
;0)
Luc Os, Le mardi 27 mars 2018

Enrhumé?
alain boise, Le mardi 27 mars 2018

Quand il y a trop de chêne, on passe pour des glands. Que tout le monde se mette au bouleau !
;-)
clerion, Le mardi 27 mars 2018

Entre l'ultra libéralisme et l'ultra état re distributeur, y a de la marge !

Hier, avec le meilleur sourire la prêtresse du 20h00, tout de noir vêtue, annonçait avec un grand sourire ultra brite que nous avions le "pompom" en Europe de la redistribution ramenée au PIB ...devant plusieurs états européens du nord qui avaient jusqu'alors la couronne ... Pôvre France ...!

Dans le même genre, "on" laisse filer l'endettement des "2000 milliards" et quand on a dépensé un peu moins (ou plutôt qu'il y a eu plus de recettes) des voix charitables s'élèvent pour vouloir faire un peu de redistribution ... Ben voyons !
Gare aux taux qui remontent et qui écraseront la supportabilité de l'impôt au regard du coût concernant le financement de la dette ...

... Et le perché qui voudrait nous expliquer le "capitalisme baroque pour les nuls" et qui la ramène avec le discours convenu sur le "care" façon Flamby et autres bien pensants ... Foutage de g.....

Trop de cotisations tuent les cotisations pour paraphraser la phrase utilisée par Bruno ... Cà donne du grain à moudre aux adeptes du travail clandestin dont les TPE du secteur btp et de la restauration (mais pas seulement) ont un sacré savoir-faire ...

La première des solidarités consiste quand on a la chance d'être dans cette situation... c'est de payer ses impôts, ses cotisations, ses salariés convenablement et de ne pas monter au pinacle le serrurier du 19ème qui roule carrosse grâce aux artifices précités ...
Si il voit ce que jveux dire l'expert du "capitalisme baroque" ...
C'est pas "chacun pour sa pomme et jme démerde" ou alors ....
Côté solidarité faut juste la fermer et éviter de donner des leçons (!), quand on est un "ptit kakou" qui s'efforce de passer au travers !!!

Outre le fait de s'occuper réellement de réduire la dépense publique (pas l'hôpital ou la police mais les usines à fonctionnaires de la territoriale (+ 1 million en plus depuis 10 ans)) alors que l'informatisation est bien souvent passée par là

Pour les cotisations sociales comme pour l'IR, des taux plus faibles mais pour sur des assiettes plus larges constituerait une piste ...
Hélas c'est pas demain la veille !

ADEAIRIX , Le mardi 27 mars 2018

Le grand penseur Ade (c'est plus court à écrire que l'autre, qui lui n'est pas un "ptit kakou" sans instruction et qui passe au travers) ne manque pas de clairvoyance, tout en se donnant tout entier à la nation, quelle lâcheté et infamie de passer au travers, dans son dernier paragraphe...mais il manque de hauteur (qu'il déménage dans une tour de 12 étages, il y a du vent et cela rafraichit les idées), mais visiblement il n'a pas lu la brillante thèse d'un économiste de renom qui a écrit sur "La ruptures des équilibres économiques" !
Qu'il nous parle des grand kakous dont la richesse en milliards "ruisselle" vers les classes laborieuses, et allégeons encore et encore leurs impôts.
Il a la solution, tout en ignorant qu'on embauche de moins en moins de fonctionnaires à vie chez nous ! Il faut saigner d'un seul coup.
Finalement je doute de son savoir et de son importance réelle dans ce bas monde!
Jo Duchene, Le mardi 27 mars 2018

Duche (c'est plus court) ... Que le doute vous habite me concernant je n'en ai cure (pour rester correque) !

Eh oui, il est tellement confortable et rassurant pour les ptits kakous de légitimer leurs incivismes au motif que les grands en font bien plus en terme d’enjeu financier …. Je connais bien cette rengaine Ainsi va le monde…
C’est pas moi c’est l’autre … Quelle belle chose que la ségrégation des responsabilités ... !

... Quand à la masse salariale du million de fonctionnaires (en plus je le répète) dans les collectivités locales et/ou territoriales, ne vous en déplaise, c'est quand même une sacrée ponction sur la création de richesse pour une valeur ajoutée terriblement discutable ...
Notre fonctionnement étatique coûte 10 points de plus par rapport au PIB en comparaison de la plupart des pays européens d'importance équivalente ... Donc continuons comme çà ... C'est la faute aux ultra-riches toujours plus riches qui défiscalisent comme des "bêtes" ...
Tout va bien, hein merci Piketty ...

ADEAIRIX , Le mardi 27 mars 2018

Je croyais que les attaques personnels étaient terminés eh non... l'autre gros kakou (toi même) gros malin donneur de leçons personnels et individuels! Çà va...on peut continuer comme ça longtemps! Des mots d'oiseau j'en ai un paquet...et vous ne sortirez pas grandit !
La rengaine de trop de fonctionnaires dans les "collectivités locales et/ou territoriales," ont l'a entendu des milliers de fois...mais les fonctionnaires français (des millions de trop) ne sont pas au service des français ni ne contribuent pas à l’économie nationale et ne son pas des consommateurs, et le consommateur vous dira (car il est organisé, ne vous en déplaise) comme les marseillais au PSG...
Petit mandarin sans envergure va !
Jo Duchene, Le mardi 27 mars 2018

Eh le petit juge à la petite semaine, j'attends le rapport et la liste de mes incivismes...cela enrage que le consommateur se défendent de plus en plus...c'est inéluctable dinosaure en voie de disparition !
Il va falloir être transparent...dans les affaires ou disparaitre!
Jo Duchene, Le mardi 27 mars 2018

Cà m'étonnait aussi ... Y aurait il eu de la relecture ... ?
...Mais faire l'amalgame entre droit ou défense du consommateur et incivisme, comme vous le faites, reste une énigme pour moi ... ?
Quel rapport ? Aucun de mon point de vue ...Un peu parano ?
Le chiffon rouge c'est quoi ?
Payer ses impôts ? fonctionnaires en plus ? ptit kakou ? Piketty ?
Je ne vois pas l'angle d'attaque ...
Une hénaurme exagération dont vous avez le secret ...?
Continuez avec vos injures larvées ...
"Gros (pourquoi gros ?) mandarin sans envergure" ...
J'adore ...
ADEAIRIX, Le mardi 27 mars 2018

C'est ça prenez tout le monde pour des débiles..vous avez le droit de commenter et argumenter sur mon post ci-dessus sur "Obamacare" et de vous inscrire en faux...mais pas de traiter celui qui écrit le post de "ptit Kakou", ce qui est une attaque personnel non justifié et faux!
Continuez et attendez-vous a d'autres remarques envers vous encore plus croustillantes!
Dans vos propos "ad hominem" qui relèvent d'une compétition bête plutôt d'ordre politique et hors sujet, nous sentons que vous auriez aimé avec vos leçons aussi jouer le petit mandarin de la politique, et à contrario si vous étiez un responsable des collectivités locales et/ou territoriales, vous parleriez d'une AUTRE MANIÈRE des fonctionnaires qui serait à votre service et que vous auriez vous même embauché.
Retournez à mon post sur Obamacare...de quel coté êtes vous?
Si vous avez de fonctionnaires dans votre famille, dites leur qu'il sont inutiles, nombreux et improductifs.
Avez-vous déjà embauché quelqu’un a rien faire?
Lamentable vos propos sur les fonctionnaires et "un peu parano" comme vous dites !.
Jo Duchene, Le mercredi 28 mars 2018

« fonctionnaire en plus » ou petit kakou (alias petit malin) ,
"on" ne sait pas bien quel est le grand chiffon rouge pour vous Duchene …
D’abord c’est d’une parfaite «malhonnêteté intellectuelle » que de me faire un procès à propos des fonctionnaires dans son sens le plus inconditionnel …De votre part, l'exagération est juste un procédé pour tenter d' abaisser le propos de vos contradicteurs ...
Rien de surprenant compte tenu de la teneur de vos commentaires jour après jour avec vos 'petits" qualificatifs (lamentable, ridicule, ignorant, petite tête) Et pourquoi "bas de plafond" tant que vous y êtes…
En fait, aucun "ostracisme" vis-à-vis de la fonction publique de ma part … Ainsi, je fais partie de ceux qui « pensent » que certains services ou certaines missions de l’Etat auraient bien besoin d’être renforcé (par exemple la DGCCRF pour prendre un exemple qui a du lien avec le site …) ; par ailleurs, nous connaissons tous des cas de fonctionnaires surchargés de travail pendant que d’autres le sont nettement moins … Donc les généralisations sont juste une exagération de votre part qui serd votre mauvaise foi …
C’est la gestion de l’argent public et le management des ressources humaines qui est en cause pas les fonctionnaires en tant que positionnement professionnel …
Duchene …D’autre part, nous ne sommes pas aux Etats Unis où règne l’ultra libéralisme et où la dérégulation exacerbée est de retour depuis l’arrivée de Donald… Là bas, le plan d’Obama pour protéger les plus faibles, notamment, était probablement une mesure opportune …
Je ne suis pas citoyen américain … mauvais procès donc
Ici, nous sommes dans un état où le taux de prélèvement obligatoire est le plus fort d’Europe et çà n’est donc pas le débat …Votre injonction relative à l’Obama Care est tout à la fois hors sujet et hors de propos au regard de l’article qui traite de l’importance des cotisations sociales appliquées sur le territoire français …

Sans transition, en reprenant la phrase citée par Bruno, "trop d'impôts tue l'impôt ... La redistribution en France …elle est fort bien installée avec un taux de prélèvement obligatoire rapporté au PIB qui dépasse en « gros » de 10 points le taux moyen de l'ensemble des pays de l’OCDE …
Si je reprends l’exemple du million de fonctionnaires en plus embauché par la « territoriale » (pour faire court ») c’est que nous ne partions pas de zéro, il y a dix ans ...il y avait des structures dans les collectivités … Les collectivités fonctionnaient il y a dix ans …
Or vous devez savoir que plus de protection pour certains, c’est plus de précarité pour tous les autres avec de fortes disparités sur toute la gamme les statuts de l’emploi privé (collaborateur d’un grand groupe vs d’une simple TPE voire sans emploi) … C’est également le problème que pose, notamment, l’importance des cotisations sociales sur le coût du travail en France … Le « toujours plus » a ses limités dans une économie ouverte et nous y sommes … Il va falloir faire quelque chose pour retrouver des marges de manœuvre ...
ADEAIRIX, Le mercredi 28 mars 2018



Huit hommes et une femme seront les dirigeants clés de l'Alliance Renault Nissan Mitsubishi
Nissan à l’offensive sur l’après-vente



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017