Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Réseaux - 11/04/2018

Le nouveau contrat de distribution Audi en discussion jusqu'à la fin de l'été

Les discussions sur le nouveau contrat de distribution européen Audi se poursuivent  entre le constrcuteur et son réseau, avec l’objectif d’aboutir d’ici la fin de l’été. La première mouture a déjà été revue par le constructeur.

Les distributeurs européens Audi (et Volkswagen) sont actuellement en période de préavis de résiliation, au plus tard jusqu’au 31 mars 2020, dans le cadre d’une remise à plat du contrat de distribution souhaitée par le constructeur. Depuis près d’un an, ce nouveau contrat de distribution et de réparation est l’objet de discussions entre le constructeur et l’EDC, le groupement européen des distributeurs Volkswagen et Audi. Parallèlement à cette négociation du tronc commun européen, des discussions ont également lieu entre les groupements nationaux et les filiales du constructeur.
"Le contrat Audi n’avait quasiment pas évolué depuis 2003, indique Franck Ropert, le président du groupement des concessionnaires Audi. Il s’agit notamment pour le constructeur de prendre en compte les nouvelles façons de consommer l’automobile, avec le recours à Internet, et l’arrivée des véhicules électriques dans la gamme".  Qu’il y ait des contrats spécifiques pour distribuer la gamme Audi Sport ou Audi e-tron ne choque pas le président du groupement : "Certains n’ont pas le potentiel sur leur zone de chalandise alors pourquoi leur imposer des investissements ou des modèles d’exposition qu’ils ne rentabiliseront pas ?", dit-il.
En revanche, le recours à Internet a soulevé des questions "anxiogènes" : le constructeur veut-il vendre en direct ? Veut-il réduire la taille du réseau ? Va-t-on être concurrencé par de nouveaux opérateurs Internet ? "Le groupe Volkswagen France a été très clair, il veut préserver son réseau physique et ne prévoit pas de redimensionnement. De même, si un assouplissement du contrat est souhaité pour faciliter la prise de commandes en ligne, aucune vente ne se fera sur Internet sans rétribution du réseau", souligne-t-il. Chez les distributeurs allemands la situation est différente, le constructeur pourrait profiter de cette remise à plat des contrats pour concentrer son réseau.
La première mouture du contrat a déjà été revue et les négociations qui devaient se terminer en mars dernier se poursuivront jusqu’à la fin de l’été, "pour se donner le temps d'aborder en détail tous les sujets", nous a expliqué Franck Ropert. "D’ores et déjà, la clause qui prévoyait que le distributeur abandonnait ses données clients au constructeur à la fin du contrat a été supprimée. En revanche, il est dans l’intérêt de tous d’avoir une base de données clients communes pour la maintenir à jour et l’enrichir, dans le respect du règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD)".
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Les Allemands et Audi en particulier ont les yeux tournés a l'Est et la Chine ,nous n'avons pas les mêmes problèmes de pollution qu'eux .
Imposer le VE en centre Bretagne ou dans le Berry est une ineptie surtout lorsque l'on voit les progrès fait par les motoristes en matières d'émissions .
Ferait mieux de changer de Design,le style moissbat s'use ùn peu et Mercos dessine mieux,je me souviens de l'arrivée de C Bangle chez BM......
L'électrique c'est des essuie glaces et des pneus point barre,plus d'embrayage,boite de vitesses,démarreur,freins,alternateur,courroies,et en plus c'est vous qui offrez le carburant quant le client vient boire un café ,bienvenue au vingt et une ieme siecle.....
alain boise, Le mercredi 11 avril 2018

Je n'ose même pas imaginer l'évolution des "Standards" qui vont être demandés aux con-cessionnaires...
Bruno HAAS, Le mercredi 11 avril 2018

Les VW sont blindés...
;0)
Psst Alain, ce n'est pas un article sur la voiture électrique...
Lucos, Le mercredi 11 avril 2018

Comment pouvez-vous commenter les termes d'un contrat dont vous n'avez pas connaissance et dont la version définitive n'est pas écrite?
L'évolution pfrécédente des standards Audi ne s'est pas traduite autrement que par des volumes et une rentabilité augmentée.
Dans une voiture il y a un pare-brise et trois rétroviseurs.
Les rétroviseurs sont utiles mais c'est bien au travers du pare-brise que l'on regarde pour aller de l'avant.
hervé de labriffe, Le mercredi 11 avril 2018

Cher Hervé, de mémoire vous n'avez (très bien) connu "que" le côté constructeur, jamais celui du distributeur ; moi si.
Non seulement j'ai été concessionnaire après avoir géré et défendu pendant de longues années les "intérêts" du Constructeur (GM, Saab, Citroën, Isuzu et Honda) mais j'ai également été concessionnaire BMW Moto et, surtout, j'ai fait partie de l'équipe d'audit d'Audi - didon dondaine - qui, pendant un an, a vérifié, contrôlé, mesuré le respect des standards de la marque par ses concessionnaires.
Toutes mes archives (confidentielles) sont dans mon ordinateur. C'est réellement impressionnant !
Ne faites pas l'âne. Admettez...
Bruno HAAS, Le mercredi 11 avril 2018

Psst Lucos relisez l'article ils parlent eTron,c'est pas électrique eTron etonnant nan?
M De la Briffre c'est pour quand le controle mensuel,z'aiment pas trop le peuple non plus chez les contrôleurs ,l'appât du gain,meme Lâ fourrière ,bravo......
alain boise, Le mercredi 11 avril 2018

Signe et persiste.
Mr Boise trouvez-vous normal que 2 millions de véhicules circulent avec un problème d’ecl Ou de liaison au sol ( source rapport annuel du CT)
hervé de labriffe, Le jeudi 12 avril 2018



articles connexes

Assouplissement des normes d’émission : l’Europe doit-elle emboiter le pas des Etats- Unis ?
Le groupement des concessionnaires Audi accueille trois nouveaux membres



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017