Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Autour de l'auto - 09/10/2018

Les "Zones à faibles émissions" s’étendent à quinze territoires et concerneront plus de 20 millions de Français

Les interdictions de circuler dans certaines villes en fonction des vignettes Crit’Air, déjà mises en œuvre à Paris et Grenoble, s’étendront bientôt aux métropoles de Rouen, Reims, Strasbourg, Clermont, Lyon, Saint-Etienne, Grenoble, Toulouse, Montpellier, Aix-Marseille, Nice et Toulon et aux 80 communes du Grand Paris. La sélection des véhicules interdits dans ces "zones à faibles émissions" sera faite par les élus locaux.

Comme le soulignait Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo dans une récente intervention au Mondial de l’Auto, il y a aujourd’hui deux types de régulateurs, les Etats et l’Union européenne qui définissent les règlementations et les villes qui définissent des interdictions de circuler pour certains types de véhicules.
La définition des "zones à faibles émissions" (ZFE) est de ce deuxième type et ce n’est pas celui qui a le moins d’impact sur l’industrie puisqu’il influe très directement sur les comportements des consommateurs. Leur déploiement en France sera facilité par la loi d’orientation des mobilités (Lom) qui est actuellement examinée par le conseil d’Etat. C’est dans ce cadre que quinze territoires se sont engagés à déployer au moins une zone d’ici 2020, comme cela avait été annoncé en juillet dernier.
Ce lundi 8 octobre, l’Etat et quinze collectivités territoriales qui représentent 20 millions d’habitants ont signé un engagement de déploiement de ces ZFE. Si Paris et le Grand Paris sont parmi les signataires, la plupart des grandes villes françaises et leurs agglomérations figurent parmi ces premiers signataires, à l’exception notable de la façade Atlantique (question de climat a dit la ministre des Transports) et aussi de Lille (qui devrait rejoindre la démarche prochainement).

Une démarche progressive
Les élus locaux auront une large autonomie de décisions puisqu’ils sélectionneront le territoire où s’appliquent les restrictions de circulation (hyper-centre ou tout le territoire), les catégories de véhicules (tous les véhicules ou uniquement les poids lourds), les horaires (par exemple les jours de semaine de 8h à 20h), les classes de véhicules interdites (en fonction de la vignette Crit’air), l’extension des interdictions dans le temps  (calendrier progressif de renforcement des exigences jusqu’en 2024) les dérogations (pour les convois exceptionnels, les véhicules de collection, etc).
Cette mise en place se fait donc sans objectif chiffré dans le cadre "d’une démarche souple et adaptable", a dit Elisabeth Borne, ministre des Transports.
Patrick Oliva (ex directeur prospective et développement durable de Michelin), aujourd’hui cofondateur du Paris Process for Mobility and Climate et président de l'atelier Mobilités plus propres des Assises nationales de la mobilité a expliqué lors d’une intervention à cette cérémonie de signatures qu’il devait s’agir d’un premier pas pour aller plus loin. "Il s’agit de mettre le pied à l’étrier pour aller vers une stratégie plus ambitieuse", a-t-il dit. Les zones de circulations restreintes se jouent en trois étapes, a-t-il précisé, basses émissions, très basses et zéro soulignant que Copenhague visait zéro émission en 2025.

Etendre cette démarche à l'Europe
"Il y a aujourd’hui 15 signataires, j’espère que bientôt il y en aura 35 000. C’est une question d’équité territoriale et d’équité entre les populations", a-t-il dit. Il voit aussi plus loin et estime que cette démarche devrait être portée au niveau européen. "Mon rêve serait qu’en 2020, les collègues européens basculent", a-t-il dit. Pour les élus locaux, la mise en place de cette démarche doit leur permettre d'influer plus directement sur les énergies disponibles. "C’est le moment de s’attaquer aux choses difficiles, d’introduire l’électricité, la recharge et aussi l’hydrogène. La coexistence est quelque chose qu’il faudra gérer", a dit Patrick Oliva.
Alors que le conseil des ministres européens se réunit aujourd’hui pour définir sa position sur les objectifs de réduction des émissions de CO2 pour les véhicules en Europe en 2025 et 2030, ces zones de restriction de circulation sont un outil au moins aussi puissant pour faire pression sur l’industrie automobile.
Reste que comme l’a dit pudiquement l’un des élus lors de cette réunion, "il y a une possibilité pour que les citoyens vivent cela comme une contrainte supplémentaire". "Nous avons un devoir de pédagogie si nous ne voulons pas faire les dépenses et avoir toujours des comportements dissonants", a dit Olivier Bianchi, président de Clermont Auvergne Métropole.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Il conviendrait de refaire entièrement le système de la vignette Crit'air car elle n'a absolument pas été pensée pour le futur.
Son/sa concepteur/trice a effectivement créé un modèle fini tendant vers le zéro qui n'accepte aucune évolution future réglementaire d'émission des véhicules du style Euro 6d, euro 7, euro5 moto, etc.
A moins de faire de futures vignettes Crit'air 1/2, 1/4, 1/8, cela ne marche pas et pas de bol à vouloir absolument faire une vignette 0 pour les VE, le système est à l'envers
Tout faire et trop vite sans réfléchir qu'à des considérations politiques et des dogmes verdâtres, voilà ce qui arrive, et le fond de l'impasse est devant nous.
Etonnant non ?
;0)
Psst Quizz du matin : savez-vous où nous nous la collons la vignette au fin fond de l'Eure et Loir ??
Lucos, Le mardi 09 octobre 2018

Surtout quand on voit qu’une Audi A1 tdi 90 est crit R 2 et qu’une RS6 est en crit R1....
Les derniers rapports alarmants sur le climat nous « encourage »à réduire de manière urgente et importante les émissions de CO2... ce n’est pas crit’r qui nous aidera
GJS, Le mardi 09 octobre 2018

Surtout quand on voit qu’une Audi A1 tdi 90 est crit R 2 et qu’une RS6 est en crit R1....
Les derniers rapports alarmants sur le climat nous « encourage »à réduire de manière urgente et importante les émissions de CO2... ce n’est pas crit’r qui nous aidera
GJS, Le mardi 09 octobre 2018

" il y a aujourd’hui deux types de régulateurs, les Etats et l’Union européenne " et ça se voit:

La Pologne, Hongrie ou Roumanie se réjouissent puisque ce sont ces états qui désignent les zones. ZFE .... dont les règles sont définies par l'UE .

Aucun problème pour eux de laisser les états autophobes de l'Union pénaliser leurs ressortissants: il se sont comptés en France : 20 millions, combien en Hongrie par exemple ? Efficacité de cette mesure : RIEN.

NOUS MARCHONS VRAIMENT SUR LA TETE.

UN ACTE DEMOCRATIQUE SERAIT D INTERDIRE LE GIEC DE COMMUNICATION DANS L ' U.E.
CE SONT DES TOXIQUES POUR NOTRE SOCIETE ET IL FAUT LA FAIRE SAVOIR.


.
CR-Expert, Le mardi 09 octobre 2018

Mouais !
Sauf qu'on ne peux pas laisser notre planète comme cela à nos enfants et que si les politiques (élus) ne nous poussent pas à changer, les égoïstes irresponsables du type Trump ne feront rien..
;0)
Lucos, Le mardi 09 octobre 2018

Waooh CR-Expert, les bêtises en lettres capitales cela a de la gueule !!!
Bien sûr qu'on marche sur la tête, et cela n'est pas une bêtise!
Mettez-vos dans l'avenir du bon côté du manche..et cela c'est ce qu'il y a de moins bête.
Les coups vont pleuvoir et les amendes aussi...dans certaines capitales européennes les amendes pour avoir circuler en vieilles caisses polluantes c'est 350 euros
Six points de permis pour avoir tenter d'écraser un pièton !
La fête tous les jours au volant !
Jo Duchene, Le mardi 09 octobre 2018

Il serait aussi judicieux d'avoir les mêmes Ecovignettes en France qu'en Allemagne (et dans les autres pays d'Europe) parce que si chaque pays met en place son propre dispositif à la fin cela va faire beaucoup de vignettes à coller sur le parebrise... Sans parler des coûts et des démarches qui s'additionnent...
Thierry, Le mardi 09 octobre 2018

Et pendant ce temps là l'Allemagne et la Pologne polluent comme des fous irresponsables, 40000 mille morts à cause du charbon.
Tiens ça y est Paris est une ville close dans les quatre premiers arrondissements,comme pendant les épidémies de peste,et tout cela pendant le salon.
Quand à Trump ennemi juré de ce site il est en train de gagner son pari, oui il préfère le 150 à la S et le chomdu s'en ressens,America is back?
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Pour la vignette, pouquoi avoir ne pas s'être inspiré du modèle autrichien qui comporte la norme euro (cf https://www.umwelt-pickerl.at/fr.html) C'était peut être trop simple. Une illustration des différent dispositif est visible ici : https://www.moteurnature.com/29197-2018-l-union-europeenne-n-existe-plus

Quant à étendre les zones de restriction au reste de l'europe, ils ne nous ont pas attendu. Des zones de restriction en ville éxistent depuis bien avant la France en Italie et en Allemange, pays autophobe s'il en est.
Alexandre Stoehr, Le mardi 09 octobre 2018

Sachant que le diesel consomme environ 25% de moins que l'essence et que les émissions de CO2 sont grosso modo proportionnelles à la consommation, une des solutions pour sauver la planète est donc de rouler au diesel!
Si j'étais à la place de nos politiques, j'augmenterais donc les taxes de l'essence (après voir augmenté celles du diesel).
Et quand on s'apercevra que l'électrique n'est pas si vertueux qu'on veut le faire croire (et qu'il faudra compenser les pertes de taxes sur les carburants), ce sera son tour.
On commence déjà à montrer que la production d'électricité par les éoliennes n'est pas sans impact sur l'environnement (https://www.franceinter.fr/sciences/coup-de-chaud-pour-les-eoliennes). Mais comme l'intérêt de l'électrique est de repousser le lieu de pollution de celui de consommation à celui de production, nos élites citadines foncent vers cette solution. Je jour où quelqu'un réfléchira au problème de manière globale et pensera qu'il peut coexister plusieurs solutions pour répondre à des besoins différents,on aura fait un grand pas. En attendant c'est plus facile d'interdire et de taxer.
Dravel, Le mardi 09 octobre 2018

@Paul @Alexandre
Oui la vignette Allemande est calée sur la norme de pollution du véhicule, mais sans tenir compte du niveau de consommation.
Donc on France, pays de la démagogie et du ralage (c'est comme la halage avec un qui tire et l'autre qui se laisse avancer sauf que c'est avec un R au lieu du H et que c'est toujours le même qui tire et toujours les même qui se laissent porter)...donc en France on aurait encore trouvé à redire entre une RS6 qui fait du 15L euro6 et une Micra 1.2 80 à 5L. Euro4...

///

Donc réjouissons nous de cette bonne nouvelle pour la terre, celle que nous empruntons à nos enfants et inquiétons nous de savoir:
1. Cette mesure concerne-t-elle le transport de marchandise routier et le VU plus généralement ?
2. A quand une mesure similaire pour les autoroutes et leur horde de camion nous amenant chez Grand Frais en cette période des haricots vert du Kenya (par exemple) !???
3. A quand une mesure appliquée au transport maritime qui figure en tête de liste de la pollution planétaire tout court !?

C'est un grand pas pour l'homme mais un petit pas pour l'humanité. snif.

Grumly Ours, Le mardi 09 octobre 2018

… Quand j’entends, hier, l’hystérie collective s’exprimer à la faveur du nième rapport du GIEC … Je me dis que CR-Expert n’a pas foncièrement tord … n'en déplaise à certains

Quand « on » écoute tous ces leaders d’opinion (c’est à celui qui aura la « colère » la plus forte et la « sincère »…) on se dit qu’on évitera peut-être l’élévation de température en 2030 en suivant leurs injonctions mais que BIEN AVANT la « société » sera par terre pour avoir négliger les désordres économiques et sociaux découlant de décisions assez radicales …

De même, « Papa », le soulignait ici encore l’autre jour dit un peu autrement … A quoi cela sert-il de se faire « hara kiri » si les décisions des plus gros pollueurs ne suivent pas d’un point de vue planétaire … Ouais ouais je connais l’argument ressassé à l’envie … Ouais mais si « on » commence pas un jour …

Quant à nous ressortir les images du «grand » qui déclarait sobrement « la planète brûle et nous regardons ailleurs … Pour belle que soit l’image, qu’a-t-il fait justement à ce propos à part de grandiloquentes déclarations … Pas grand-chose …

Alors oui il faut faire bouger les lignes … Migrer vers des pratiques nouvelles mais sans être des bisounours …. Car dehors c’est la guerre économique et parfois la guerre tout court qui couve …


PS : parmi les leader d’opinion… Qui s’élève contre l’utilisation des routes maritimes passant par le « pôle nord » désormais … Pas grand monde …
Qui s’époumone pour un développement accéléré du recyclage domestique ou autre … Pas grand monde … Le poids des mots, le choc des photos !!!


Ah décidément, foule sentimentale, y faut voir comment "on" vous parle …
ADEAIRIX, Le mardi 09 octobre 2018

Non l'ourson la pollution marine est une nouvelle bidon(fake news pour Lucos et la rédaction).
Il suffit de prendre la cylindrée moyenne Mondiale de l' automobile X par le nombre de véhicules et vous allez trouver un nombre astronomique....
Refaites le même calcul avec les inscriptions maritimes et la cylindrée moyenne....et vous allez tomber d la chaise.
La Marine passe en vitesse au Gaz grâce à une boîte Française de premier choix(GTT)tout les navires sortant des chantiers fonctionnent au gaz
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Avant dix ans la Marine aura règle le problème de la pollution, la Russie passe à la propulsion nucléaire et l'Occident au Gaz.
Reste le problème de l'aviation ou les billets à vingt balles font tourner la planète en bourrique et oui le kero n'est pas taxé, pas comme nous blaireaux avec notre gazole a deux balles bientôt ( cet hiver?).
Parlez nous cher GIEC de la carte electryciy MAP .com ....à vomir,pas un mot ,nan c'est trop bon de taper sur la bagnole.
La parole doit revenir à l'Académie des Sciences seule garante de l'indépendance de leurs membre s
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Bienvenu cher Dravel, votre post est parfait, à un bémol près ; les émissions de CO2 ne sont pas "grosso modo" proportionnelles à la consommation, elles sont DIRECTEMENT proportionnelles !
Enième rappel : brûler 1 litre d'essence rejette 2,31 kg de CO2 dans l'atmosphère, brûler 1 litre de gazole rejette 2,65 kg de CO2 ; c'est une constante chimique.
(paradoxalement le gazole en rejette un peu plus, mais la conso aux 100 km est inférieure d'environ 15% à 20% ce qui fait plus que compenser l'écart qui n'est que de 0,34 kg)
Bruno HAAS, Le mardi 09 octobre 2018

Alain
Il faut aussi cesser VOS fake news volontaires SVP.
Renseignez vous sur les émissions des plus gros porte container et sur les centrales à Charbon allemandes démarées pour fournir les Français en hiver pendant près pics de conso, avant de dire des âneries comme d'habitude.
;0)
Lucos, Le mardi 09 octobre 2018

Ah cher Lucos,avez vous essayé au moins une minute de faire le calcul que je vous proposais de faire,dommage de répondre par l'insulte.
Cylindrée moyenne Mondiale....1500cc,combien d'autos et de PL dans le Monde?
Avez vous déjà consulté le site eco2 mix.com et électricité MAP.com ,non parceque c'est moi qui vous le conseille ?
Tout ce que j'ai écrit est consultable sur la toile et je sais que votre métier vous laisse beaucoup de temps pour naviguer sur le cloud...comme vous dites,
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Non Alain, le jet de CO2 et de souffre par la marine marchande est bien celui qui est dénoncé ; il ne s'agit pas de fake news.
Demandez à la municipalité de Marseille pourquoi il intente un procès au capitaine du navire Azura.
Tiens, le procès a lieu aujourd'hui je crois.
Fake news ?
Bruno HAAS, Le mardi 09 octobre 2018

Mais Bruno je ne vous parle pas de Marseille mais de la pollution Mondiale voyons,combien y a til de véhicules en PACA,parlez moi de Gardanne(centrale au bois) etc etc.
Deuzio Lucos parle du pic de conso du 28/2/18 ou nous avons importé du sale courant Allemand à cause d'un de vos potes de l'ASN qui n'était pas pressé de venir signer le papier d'autorisation de démarrage du Tricastin.
Alors oui on a importé de l'électron pollué.
Sinon expliquez moi comment EDF avait pour passer le pic de 102000MW en 2010 et 2012...bizarre non?
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Alain, peut-être que vous ne me parlez pas de Marseille, mais moi je vous parle de Marseille.
Enfin une ville s'attaque à la pollution du gazole hyper dégueulasse utilisé par la quasi totalité de la marine marchande.
Vous dîtes une chose et son contraire dans deux posts qui se suivent :
1) la pollution marine est une nouvelle bidon (fake news pour Lucos et la rédaction)
2) Avant dix ans la Marine aura règle le problème de la pollution,

Quant à vos histoires de pics de conso, je n'ai jamais évoqué le sujet pour lequel je n'ai absolument aucune compétence, aucune connaissance, aucun intérêt.
Bruno HAAS, Le mardi 09 octobre 2018

Alors avez vous les compétences pour parler de la pollution Marine sur le lac d'Annecy ? Je ne dis pas tout et son contraire, la Marine à pris à bras le corps son problème de rejets et dans moins de dix ans tout cela sera fini.
Un navire vit trente ans ,20 en Occident et 10 dans le reste du Monde,regardez les progrès fait par nos congés et GTT en particulier,ce qui nous intéresse ici c'est la bagnole mère nourricière.
M Chezinisse avait remis l'église au centre du village et du débat, venez m'aider svp,oui à la bagnole moderne,oui aux bateaux,oui a l'aviation moderne,oui au progrès ,mais laissez le temps au temps,merci
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

… Le petit garçon Alain BOISE attend son "papa" à l'accueil ...
Ah nan pas à l'accueil … A la tribune …

Je galèje … que les deux susnommés me pardonnent !

ADEAIRIX, Le mardi 09 octobre 2018

Laissez le lac d'Annecy tranquille, il n'y a plus d'eau à cause des dérèglements climatiques !
Quelques chiffres :
Nombre de cargos dans le monde = 60 000
Conso par jour de fuel dégueu = entre 100 tonnes/j pour les plus modernes et 300 T/j pour les moins récents (500 T/j pour ceux des années 90). Prenons 200 T/j.
Conso annuelle de la flotte = 60 000 x 200 T x 365 j = 4 380 000 000 (4,38 milliards de tonnes), c-à-d 5475 milliards de litres (densité du fuel = 0,8)
1 litre de fuel brûlé rejette 2,61 kg de CO2, donc la flotte rejette 2,61 kg x 5475 milliard = 11 431 milliards de kg de CO2

Passons aux bagnoles
Parc mondial = 1 200 000 000 (1,2 milliard)
Kilométrage annuel moyen = 20 000 km/an (j'y fais fort pour que vous ne chipotiez pas après)
Kilométrage quotidien = 20 000 / 365 = 54,8 km
Conso moyenne = 10 litres/100 (sans doute moins de nos jours ?)
Conso moyenne par jour = 5,48 litres
Conso annuelle du parc = 5,48 x 365 x 1,2 milliard = 2400 milliards de litres
CO2 rejeté = 2400 Md x 2,4 kg (ya plus d'essence que de Diesel dans le monde) = 5760 milliards de kg
Soit à peu près la moitié de CO2 bagnoles vs cargos.
CQFD
Fake news ?
Bruno HAAS, Le mardi 09 octobre 2018

Trop de confusion entre émissions de CO2 et pollution qui sont deux choses différentes.
Le VE ne reflétera que très partiellement le pas du CO2 à l'échelle planétaire surtout si l'électricité est produite à partir d'énergie fossile. Par le VE est un gage important de reduction des polluants en zone urbaine et notamment des nox puisqu'il est démontré (cf. Ppa des agglomérations) que la circulation automobile est responsable de 70% de ce polluant.

A lucos, avant de revoir la vignette, il faudra déjà oser appliquer les restrictions de circulation.
JL S, Le mardi 09 octobre 2018

Bruno,avez vous pris les PL.....Merci
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Alain, je n'ai pas le détail du "parc automobile mondial".
Je pense que les PL sont comptés dans le 1,2 Md de véhicules car il est souvent question de 1 Md de "voitures", mais je ne suis pas sûr.
Là où je peux vous rejoindre sur les fausses informations, c'est quand il est dit que les 15 plus gros navires rejettent autant de CO2 que tout le reste du parc automobile mondial.
Si on reprend mon calcul pour les 15 plus gros cargos, la conso est comprise entre 330 tonnes et 450 tonnes / jour, ce qui fait 7 Md de kg de CO2 par an "seulement".
Bruno HAAS, Le mardi 09 octobre 2018

En tout cas pour moi la Terre pollue plus que l'eau,il faut ramener au poids transporté voyons,combien pèse un supertanker.....300000tonnes,400,500?
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Vous voyez ça fait du bien de vérifier par soi même et de prendre la calculette.
Pour mon cher Druide oui je demandait l'aide de M Cheinisse car je n'ai pas sa culture ni son niveau mais je pense partager ses conclusions.
Je vous rappelle mon niveau bac moin s douze,mais cela ne m'empêche pas de vivre de la bagnole et d'aimer cela.
Je n'aime pas les idées formatées au vingt heures,et j'aime bien gratter,j'aime savoir aussi de quoi vivent les gens avant de défendre des idées
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Petit retour par le lac d'Annecy géré par des fonctionnaires.... Bon c'est un peu haut chef. ..bon ouvrez tout il pleuvra cet automne, voilà un exemple de la science des prévisions
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Bravo Bruno pour votre retropedalage sur les emissions de CO2 des 10 plus gros cargos du monde. Par contre, c'est assez proche de la vérité pour les Pm10 et autres cochonneries brûlées dans la combustion de fioul lourd.
JL S, Le mardi 09 octobre 2018

Merci JLS,c'est cela la chasse aux fausses nouvelles de la toile,en effet votre mémoire est bonne c'est bien Bruno qui avait dit cela, à moins que ce soit comme Jennyfer c'est pas moi c'est ma main
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Ça va Jo?......
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

@Alain et JLS, j'avoue humblement que j'avais colporté l'info disant que les 15 plus gros cargos - et non pas 10 - rejetaient autant de CO2 que la totalité du parc auto mondial. J'ai eu le tort de ne pas vérifier cette affirmation qui a été maintes fois relayées. Dont acte.
En revanche, côté saloperies, c'est peut-être vrai mais difficilement vérifiable. Ce qui l'est, c'est la "qualité" ignoble du fioul lourd qui est cramé, des dépôts solidifiés rejetés en mer (c'est autorisé par le droit maritime international) et autres dégazages, qu'ils soient sauvages ou autorisés.
Bruno HAAS, Le mardi 09 octobre 2018

Merci Bruno pour cet acte de contrition, je n'osais pas vous contrarier car votre garde du corps m'aurait traité d'âne ou d'autres noms d'oiseaux
La punition .....tournée générale ,pour le débat des pics de consommation électrique je m'adressais au Pic de Mirandello.
Y aura t'il des démissions aux écluses d'Annecy ?
Ça va Jo juste trois lignes..... Que se passe t'il ...rien de grave?
alain boise, Le mardi 09 octobre 2018

Alain,
dès que vous êtes en difficulté après vos fakes vous passez à chaque fois sur le registre des attaques personnelles.
Elles n'ont rien à faire sur ce forum SVP.
Merci
;0)
Lucos, Le mercredi 10 octobre 2018

Au fait Alain, si le charbon fait 40 000 morts par an dans le monde, les accidents de la route en font 1 million environ...
JL S, Le mercredi 10 octobre 2018



Organigrammes des constructeurs : Pour savoir "qui fait quoi ?"
Skoda révélera sa concurrente de la Golf en décembre prochain



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017