Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 12/02/2020

Les professionnels reprennent des parts de marché sur les ventes de véhicules d’occasion de moins de 5 ans

Les statistiques par canal de vente sur le marché de l’occasion montrent que les professionnels ont conquis une part très élevée des ventes de VO sur la tranche d’âge 1 à 3 ans.

L’analyse des immatriculations VO par canal de vente montre que les stratégies de développement sur le marché VO mises en œuvre par les professionnels de l’automobile portent leurs fruits.
Selon les données 2019 (source Autoways*), les professionnels ont représenté 74% des ventes de véhicules d’occasion sur la tranche d’âge 1 à moins de 3 ans. C’est sur cette tranche que la part est la plus élevée. Pour les moins d’un an, ils représentent 70% des ventes et pour les 3 à moins de 5 ans, 67%.

On peut sans conteste voir dans ce résultat de 2019 une première conséquence du développement des formules de LOA qui font revenir les VO dans les réseaux en fin de contrat.
Selon les chiffres que nous avons pour les années précédentes (données de AAA Data), les professionnels ne représentaient que 65% des transactions sur cette  tranche d’âge 1 à moins de 3 ans en 2016. Cela représente une augmentation de 9 points sur les 3 dernières années.
A noter que cette hausse de leur part de marché s’est accompagnée d’une hausse des volumes réalisés par les professionnels : 398 000 immatriculations en 2016 dans le canal professionnel (selon AAA Data) et 551 000 en 2019 (selon Autoways).

La progression de la part des professionnels sur la tranche d’âge suivante, les 3 ans à moins de 5 ans est spectaculaire puisqu’elle n’était que de 51% en 2016. Avec 67% en 2019, cela représente une progression de 16 points en 3 ans.
Sur les véhicules de moins d’un an, paradoxalement, c’est là que l’évolution est la moins notable avec une part de 70% pour les professionnels (contre 66% en 2016).

Sur les véhicules plus âgés (5 ans et plus) la part des professionnels est restée stable à 24%.

"Sur l'année 2019, les vendeurs particuliers, bien que majoritaires, continuent leur lent mais continu déclin face aux vendeurs professionnels (59,4% des 5 687 233 VPO ménages). Pour rappel en 2010 les particuliers représentaient 71,2% des vendeurs, en baisse constante depuis", souligne Eric Espinasse, directeur du développement d'Autoways.
Florence Lagarde

(*) Analyse 2019 (source Autoways) réalisée sur 5 687 233 immatriculations de véhicules d’occasion achetés par des ménages, dont 41% ont été vendus par le canal professionnel (2 308 955) et 59% ont été vendus par le canal particulier (3 378 278).
Analyse 2016 (source AAA Data) réalisée sur 5 477 597 immatriculations de véhicules d'occasion, dont 35% ont été vendus par le canal professionnel (1 943 351) et 65% ont été vendus par le canal particulier (3 534 246).

Lire le détail des immatriculations VP occasion par âge et par canal en France 12 mois 2019 - Source : Autoways (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017