Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 10/01/2020

Marc Hedrich, Kia France : "10 000 véhicules électrifiés en 2020"

Kia a franchi la barre des 2% de parts de marché en France en 2019 et celle des 3% sur le canal des particuliers. Le dirigeant de la filiale, Marc Hedrich, compte sur sa gamme électrifiée pour rattraper son retard sur le canal B2B, gamme qui doit représenter 21% des ventes de la marque en 2020.

En 2019, Kia a réalisé un nouveau record de vente en France, pour la quatrième année consécutive. Avec plus de 45 000 VP immatriculés, en hausse de 6,5%, la marque coréenne a dépassé les 2% de parts de marché, devançant ainsi pour la première fois Nissan. Kia a aussi devancé Opel sur le canal des particuliers, avec plus de 3% de parts de marché (pour plus de 60% de ses immatriculations réalisées sur ce canal).
La marque progresse (+23%) sur le canal B2B (entreprises et leasers) mais reste encore très en retard sur ce canal, avec seulement 0,8% de part de marché. "C’est auprès de cette clientèle que nous devons aller chercher notre croissance en 2020, pour vendre au total 47 500 véhicules (+5,5%), soit 2,3% de pénétration sur un marché que nous prévoyons en légère baisse, indique Marc Hedrich, directeur général de Kia France. Sur le seul mois de janvier, nous anticipons une baisse du marché de 20 à 25%, compte-tenu du volume élevé d'immatriculations sur stock réalisé en décembre".
Il compte sur son offre électrique pour conquérir le marché des entreprises : "Avec nos deux modèles, e-Niro et e-Soul, offrant une autonomie de plus de 450 km, nous avons des arguments que nos concurrents n'ont pas", dit-il. La conquête des entreprises passera aussi par un renforcement des forces de vente sur le terrain, "avec des vendeurs sociétés dédiés à la marque et non plus partagés" ce qui devrait ramener le nombre de "Business Center" de 60 concessions actuellement à 45-50 au final, estime-t-il.
Concernant les ventes à particuliers en 2020, le dirigeant estime pouvoir maintenir ses positions, "entre 3 et 3,1% de parts de marché", en profitant notamment des premiers contrats de LOA vendus en 2015 (à 90% sur une durée de 48 mois) qui arriveront à échéance, "soit entre 7 000 et 8 000 clients à renouveler".

13% des ventes en électriques en 2020
L’année dernière, la marque a presque multiplié par trois ses ventes de véhicules électriques, à 2 244 unités, en arrêtant pourtant quasiment les immatriculations sur les deux derniers mois. "C’est vrai que nous n’avons pas poussé en fin d’année mais nous avons surtout manqué de véhicules, avec des blocages au port du Havre. Nous avons totalisé 3 400 commandes de véhicules électriques sur l’année", dit-il.
Le Niro, SUV proposé uniquement en motorisation électrifiée, a été vendu à 6 700 exemplaires, dont 1 850 électriques, 3 900 hybrides et 950 hybrides rechargeables. Avec le SUV électrique e-Soul, dont les 400 exemplaires disponibles ont été vendus, c’est au total 16% des ventes de Kia qui étaient électrifiées cette année, contre 12% en 2018. "Pour 2020, nous visons 10 000 électrifiés, soit 21% de nos ventes, dont 6 000 électriques, soit 13% de nos ventes (contre 5% en 2019, NDLR)", indique le dirigeant.
Avec ces volumes, l’objectif de passer sous les 95 g de CO2 (contre 108 g en 2018) sera atteint. "Avec le XCeed hybride rechargeable qui va compléter notre offre en mars prochain, nous aurons le plan produit pour y arriver sans avoir à imposer des objectifs compliqués à notre réseau de distribution. Nous considérons que les contraintes de CO2 sont de la responsabilité des constructeurs ; nous avons eu le temps de nous y préparer et ce n’est pas aux distributeurs de les subir, ni aux clients de se voir imposer des motorisations. En revanche, cela nous oblige à investir beaucoup en communication TV pour faire connaître notre offre. La notoriété, c’est notre point faible, il est difficile d’émerger face à la concurrence. Nous l’avons ressenti avec le XCeed que nous avons lancé en septembre et qui est en dessous de nos attentes, malgré un très bon accueil de la presse. Nous avons aussi sous-évalué la demande de Diesel pour ce SUV positionné dans le bas du segment C (quand le Sportage est sur le haut du segment)", dit-il.

Dépasser les 1,2% de rentabilité
En 2019, la rentabilité du réseau Kia devrait "a minima" se situer au niveau atteint sur les 9 premiers mois, soit 1,2% en moyenne et 1,4% pour les distributeurs exclusifs Kia. Ce ratio, stable depuis plusieurs années, s’applique à un chiffre d’affaires moyen qui progresse, avec la hausse des volumes VN et VO et de l’activité après-vente (+10%), souligne le dirigeant.
Comptant 214 points de vente (2 de plus en 2019) pour 108 investisseurs, le réseau Kia devrait tendre vers les 220 points pour une centaine d’investisseurs dans les trois ans à venir, "sans qu’il y ait un plan précis pour y arriver mais au fil des opportunités qui se présenteront", précise le dirigeant.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

Je préfèrerais qu'on dise "véhicules électro" ça ferait plus Djeun's…
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le vendredi 10 janvier 2020

..et moins seconde monte…
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le vendredi 10 janvier 2020

Finalement je crois (??) que c'est pas si mal que cela un VE, car une fois que vous l'avez acheté, vous vous emmerdez tellement pour le recharger, que vous en faites de moins en moins de km avec, sans compter les coupures de courant, et donc en roulant moins, vous polluez moins !
Faites passer. CQFD.
PS
Pour une seconde monte, je préfère une monte animal, je ne parle pas de l'espèce à monter...les goûts et les couleurs...
Jo Duchene, Le vendredi 10 janvier 2020

... Question de référentiel ..."électrifié" çà suggère surtout la SNCF de papa ...
Remarque... en ce moment c'est de saison !
;0)
ADEAIRIX , Le vendredi 10 janvier 2020



Comme un avion sans ailes
BMW, encore dieselisé à 61% en France, progresse sur l'électrifié



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017