Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Services - 16/05/2018

Où en est l'autopartage entre particuliers, l'autre location de voitures ?

Symbole avec le covoiturage du raz-de-marée collaboratif sur la consommation automobile, l'autopartage entre particuliers vit une période faste, indirectement promu par les cheminots. Qui anime ce secteur dont l'avenir paraît radieux ? Afin d'éviter toute confusion avec les plateformes professionnelles de l'autopartage, nous évoquerons ici la location entre particuliers.

Le marché de la location de voiture entre particuliers (ou location P2P, pour peer to peer) est nettement dominé par Drivy (38 000 voitures en France annoncées) et OuiCar (30 000 voitures en France annoncées).

Les deux start-up se sont renforcées ces dernières années, la première en entrant dans le portefeuille de Via ID (Mobivia), la seconde en se faisant absorber par la SNCF. Les grèves en cours des cheminots ont clairement dopé leur activité ces derniers jours, avec une progression des locations à deux chiffres (+50 % chez Drivy). Elles sont également les plateformes où la location de la voiture d'un particulier est, hors carburant, la plus compétitive et la mieux assurée. Pour un jour en Citroën C1 de 2012 avec un crédit de 200 kilomètres et l'assurance/assistance, il faut ainsi compter 26 euros en moyenne.

Ces deux plateformes d'intermédiation proposent également la pose d'un boîtier pour permettre l'ouverture via l'application mobile de la voiture en location, avec les systèmes Drivy Open et OuiCar Connect.

Le boîtier, c'est l'ADN de Koolicar (5 000 véhicules actifs), le troisième acteur de la location entre particuliers. Sa solution est par ailleurs proposée en B2B via une société-sœur, OpenFleet. Ce choix technologique avait sans doute convaincu les groupes PSA et MAIF d'y injecter 18 millions d'euros en 2016.
PSA couve une autre start-up aux grandes ambitions dans l'économie collaborative, TravelCar. Cette jeune pousse a la particularité de viser les environnements aéroportuaires et ferroviaires. En échange de la gratuité du parking et d'un service voiturier, des internautes peuvent ensuite louer votre voiture, laquelle vous rémunère de 10 euros par tranche de 100 km parcourus par les locataires.
Pour 24 heures en Citroën C1 et un forfait de 200 km, il en coutera 71,40 euros chez TravelCar. Ce sera 79 euros pour la même voiture chez Koolicar, mais avec le carburant compris (il est payant au-delà de 300 kilomètres).

Il existe des sites Internet qui mettent perceuse-dévisseuse et automobile dans le même panier. Par exemple, placedelaloc.com où vous pourrez trouver une C1 quasiment neuve pour 20 euros par jour pour 200 kilomètres. Certes, mais sans assurance ni assistance et avec une caution de 800 euros. Autre site exotique de la location P2P, e-loue.com mélange annonces professionnelles d'agences à bas coûts (Ucar, Carrefour location, CarGo) et annonces de particuliers. Ces dernières n'inspirent que peu de confiance et sont rares. Si le dépôt de garantie de 300 euros ne vous effraie pas, une Renault R19 sise à Saint-Arnoult-en-Yvelines pour 18 euros par jour vous attend sur e-loue.com…

Un nouveau venu est à surveiller de très près, GoMore. Ce danois a séduit la Macif qui a misé sur lui 5 millions d'euros. Le site cumule la location P2P, le covoiturage (comme BlaBlaCar) et même la location moyenne durée ("leasing" de 4 à 12 mois). Comme tous ses concurrents, GoMore propose des codes pour attirer les internautes pendant les grèves des transports. Sans réduction, une Toyota Yaris de 2008 y est proposée pour un jour et 200 kilomètres à 37,50 euros. Soit beaucoup plus que l'offre équivalente trouvée sur Drivy à 25 euros. Rappelons que dans cette économie, c'est le propriétaire qui fixe les tarifs de location de son véhicule. D'où d'importants écarts de prix.
Ali Hammami

Partagez cet article :

Réactions

"..un tracteur c'est comme une brosse à dent, ça ne se prête pas..."
(Paul Préboist - Quelques Messieurs trop tranquilles - Lautner)
;0)
Lucos, Le mercredi 16 mai 2018

Le jour ou vous verrez un gars indélicat amateur d'auto partage qui t'a dégueulé ses fayots vinaigrés sur le siège en tissus sur la banquette arrière de ta voiture, même pas un psy à 500 euros la séance t’enlèvera tes envies de meurtre. Keep cool, car en plus l’ulcère d'estomac te guette aussi.
Jo Duchene, Le mercredi 16 mai 2018



Réparateur agréé : Le tribunal de commerce de Paris confirme la liberté "de ne pas agréer un candidat"
Grégoire Vitry nommé directeur de la communication d’Opel France



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017