Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 03/01/2019

PSA réorganise son outil industriel en Europe

La nouvelle organisation industrielle de PSA en Europe, effective depuis mardi, est la conséquence de l’acquisition d’Opel-Vauxhall. Elle a pour but de développer les synergies entre les sites et d’optimiser le coût total rendu (TLC) des productions par familles de véhicules et de produits.

Dix-sept mois après l’entrée d’Opel-Vauxhall dans le giron de PSA, le groupe dirigé par Carlos Tavares réorganise son outil industriel en conséquence. Depuis le 1er janvier, l’ensemble des usines Peugeot Citroën DS Opel et Vauxhall (PCDOV) sur le continent est regroupé à travers six pôles industriels (lire ci-desous).
L’objectif est de "développer les synergies entre les sites et d’optimiser le Total Landing Cost (TLC, Coût total rendu) de nos productions par familles de véhicules ou de produits", reconnaît le constructeur automobile dans un document interne. Pour rappel, ce TLC englobe l’ensemble de la chaîne de valeur, du fournisseur de composants à la livraison du véhicule au point de vente.
Le regroupement des usines par pôles doit permettre "d’optimiser le TLC des usines au sein du pôle en accélérant la mise en oeuvre de synergies". Il s’agit aussi d’"optimiser la répartition des productions entre les usines semblables et/ou au sein d’une même zone géographique" et d’assurer "une animation renforcée de la réduction de tous les inducteurs du TLC".
"Dans la majorité des cas, le responsable de pôle est aussi responsable d’un site du pôle. Il s’appuiera alors sur un adjoint responsable opérationnel du site à ses côtés", indique PSA dans le document validé à la mi-décembre par les instances représentatives du personnel en France et en Allemagne.
Les responsables de pôle sont hiérarchiquement rattachés à Maxime Picat et fonctionnellement au directeur de la Direction Industrielle et de la Chaîne Logistique. Cependant, la nouvelle organisation prévoit qu’"un cadre dirigeant Opel Vauxhall restera en charge des actions transversales Industrielles et de la chaîne logistique des sites OV, rattaché hiérarchiquement au directeur général d’Opel Vauxhall, et fonctionnellement au directeur industriel et de la chaîne logistique". Les directeurs des sites OV lui seront rattachés fonctionnellement.
Sans conséquence sur l’emploi, cette nouvelle organisation clarifie la répartition des productions à venir : le site PSA Mulhouse sera dédié aux berlines de segment C et supérieur tandis que Sochaux et Rennes se concentreront sur les SUV, toujours pour les segments C et supérieurs via la plateforme EMP2. Poissy demeure l’usine française de fabrication des voitures de segment B, notamment pour DS et les finitions supérieures de Peugeot aujourd’hui, éventuellement des autres marques demain, sur la plateforme CMP (véhicules de segment A et B).
Laurent Bodin

Six pôles industriels
Sous la houlette de Maxime Picat, directeur opérationnel  Europe de PSA, la nouvelle organisation industrielle se décline à travers six pôles :
- LCV (véhicules utilitaires légers), regroupant les usines de Luton (Royaume-Uni) et Hordain (Hauts-de-France) ;
- Pôle ibérique, composé des sites espagnols (Saragosse, Vigo, Madrid) et de Mangualde au Portugal
- Berline EMP2 regroupant Mulhouse, Rüsselsheim (Allemagne) et Ellesmere (Angleterre)
- SUV EMP2 : Sochaux, Rennes et Eisenach (Allemagne)
- Segments A et B : Poissy, Trnava (Slovaquie), Kenitra (Maroc) et Kolin (co-entreprise avec Toyota en République Tchèque).
- Pôle Mécanique et bruts : Douvrin, Valenciennes, Trémery-Metz, Mulhouse, Charleville, Sept-Fons, Caen, Saint-Ouen, Hérimoncourt, Aspern (Autriche), Szentgotthard (Hongrie), Rüsselsheim et Kaiserslautern (Allemagne), Tychy (Pologne), PAPPL (Angleterre).

Partagez cet article :

Réactions

Merci de nous avoir fait la liste des six pôles industriels...car il va y avoir encore de la demande...ne serait-ce que pour "remplacer" le diesel " moribond dans les pays du nord développé.
Ne pas travailler sur la fiabilité des produits et ne pas "avoir" les produits au bon moment..va peser sur PSA et pas uniquement sur eux !
Jo Duchene, Le jeudi 03 janvier 2019



La moto gagne 9% en 2018 !
Décès de Hélène Laoudi, directrice de la communication produit de Volvo Car France



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017