Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 29/01/2019

PSA St-Ouen : projet d'accord sur les salariés présenté aux syndicats

(AFP) - Le constructeur automobile PSA, dont l'usine de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) doit fermer d'ici à 2021, a envoyé lundi aux syndicats un projet d'accord pour le reclassement des quelque 320 salariés du site, a-t-on appris de sources syndicales.

Le futur campus hospitalo-universitaire Grand Paris Nord doit être construit à Saint-Ouen sur cette parcelle de PSA et des terrains adjacents.
La fermeture de l'usine d'emboutissage du constructeur automobile se fera sans licenciement.
Le projet d'accord est "soumis à la signature" des syndicats "jusqu'à vendredi", a précisé à l'AFP Brahim Loujahdi de la CFTC, organisation qui "va signer" le texte. "Le plus important, c'est l'accompagnement pour chaque salarié, en interne et en externe. La direction s'est engagée à trouver une solution pour chacun" mais "l'argent pour faire partir les gens, cela ne suffit pas, il leur faudra un travail solide" à la sortie, a souligné M. Loujahdi.
"FO retrouve l'essentiel de ses revendications" dans ce projet d'accord d'établissement "et se dirige vers la signature" du texte, a indiqué Patrick Michel pour Force Ouvrière.
L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) avait informé PSA le 31 octobre du choix de cet emplacement à Saint-Ouen pour son futur hôpital Grand Paris Nord, contraignant le constructeur automobile à fermer les portes de son usine et à en redéployer l'activité.
Les syndicats SIA, FO, CFTC et CFE-CGC avaient demandé à l'industriel de donner la priorité aux salariés de Saint-Ouen pour les mobilités au sein du groupe, des aides à la formation accrues en cas de reconversion, ou des primes de départ et de mobilité majorées. Le constructeur s'était engagé à reclasser les salariés du site en privilégiant des solutions en interne, en région parisienne et sur d'autres sites si les salariés le souhaitaient.
Le projet d'accord, dont l'AFP a obtenu copie, prévoit notamment un dispositif spécifique de congé senior, des indemnités pour mutation interne, des indemnités en cas de départ volontaire, des aides pour les salariés handicapés, des aides à la création ou reprise d'entreprise, des aides à la formation, au déménagement, pour les conjoints ou pour le financement du permis de conduire.
Certains salariés de l'usine de Saint-Ouen ont déjà vécu un scénario similaire lors de la fermeture en 2014 de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), qui employait 3 000 personnes.
Les hôpitaux Bichat (Paris) et Beaujon (Clichy) doivent se rapprocher à l'horizon 2026 pour former l'hôpital Grand Paris Nord, qui pourra accueillir plus de 9 000 étudiants et chercheurs.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

Adieux 2 Chevaux vaches cochons …
;0)
ADEAIRIX, Le mardi 29 janvier 2019

Et comme d'habitude, qui va être le seul syndicat qui ne signera pas?
Vincent , Le mardi 29 janvier 2019

Le seul qui date du paléolithique, à savoir la CGT, toujours à la pointe du refus de quelque changement que ce soit !!
PDK, Le mardi 29 janvier 2019



LeasePlan multiplie les initiatives pour développer la vente à particuliers
Allemagne : pas question de limiter la vitesse sur les autoroutes



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017