Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 26/02/2014

Réglementation CO2 : le Parlement européen adopte l’objectif de 95g/km en 2021

Le Parlement européen a adopté hier la réglementation CO2 issue des nouvelles négociations entre les institutions européennes qui fixe à 2021 l’objectif de 95 g/km de CO2 pour les véhicules particuliers.

Avec plus de six mois de retard sur le calendrier, la nouvelle réglementation CO2 pour les véhicules particuliers est en passe d’être définitivement adoptée. Le Parlement européen a adopté hier par 499 voix pour, 107 voix contre et 9 abstentions, le nouveau compromis ratifié en décembre dernier par les 28 Etats membres. Pour rappel, après que l’Allemagne ait fait capoter à plusieurs reprises le texte de compromis présenté en juin, la Commission européenne, le Parlement européen et l’ex-présidence lituanienne de l’UE avaient dû trouver un nouvel accord.
C’est cet accord qui a été validé hier par le vote des députés européens. Le texte prévoit que les constructeurs remplissent l’objectif de 95g de CO2/km à 95% en 2020 (95% des ventes de véhicules neufs à cette date) puis à 100% en 2021. "L'objectif de 95g représente une économie de 15 millions de tonnes d'émissions de CO2 par an", ont rappelé les députés.
Pour parvenir à cet objectif, les constructeurs bénéficieront de super-crédits, c'est-à-dire des coefficients multiplicateurs accordés sur certains véhicules, à partir de 2020 et jusqu’en 2022. Concrètement, dans le calcul de leur moyenne d’émission, leurs véhicules émettant moins de 50g de CO2 compteront pour 1,63 véhicule en 2021 (moyenne des ventes de 2020) et pour 1,33 voiture en 2022 (moyenne des ventes de 2021). Ces bonifications seront néanmoins plafonnées à 7,5g. 
Le texte rappelle par ailleurs qu’en 2020 le calcul des émissions de CO2 se fera à partir d’un nouveau cycle, le WLPT, qui doit mieux refléter les conditions de conduites réelles. La Commission européenne attend la validation de cette nouvelle procédure d’essai mondiale pour 2017.
L’adoption définitive de la réglementation CO2 attend maintenant le vote du Conseil des ministres, "ce qui ne devrait être qu’une formalité", note une source européenne.
Emilie Binois

Partagez cet article :

Réactions

L'usine a gaz continue... Et pour les vrais polluants, particules fines et NOx, on fait quoi?
ER, Le mercredi 26 février 2014

Plus on légifère plus l'Europe pollue,.et si la croissance revient un jour ça sera Péquin land,c'est pour quand les masques pour les gosses,bouchons =pollutions
alain boise, Le mercredi 26 février 2014

J'aimerais comprendre : 95 gCO2/km sont-ils encore définis par rapport au cycle de test actuel = NEDC ? Ou tiennent-ils déjà compte du nouveau cycle de test WLPT ?
Si le nouveau test WLPT est davantage représentatif du quotidien moyen des automobilistes, il faudra compter avec +20% d'émission en gCO2km par rapport au NEDC, car les émissions de CO2 sont quasiment directement proportionnelles à la consommation en L/100km et les consommations moyennes réelles sont au moins de +20% supérieures à celles "annoncées" (je n'ai pas écrit "promises" !) par le NEDC !
Sfrançois, Le mercredi 26 février 2014

Demain, nous roulerons tous avec des moteur de moins d'1 litres sur 3 pistons max... Déprimant !
Je suis d'accord avec ER, et je dirais même : "Et pour les vrais pollueurs (Chine, US, Inde, pays émergeants...), on fait quoi" ?
Laurent, Le mercredi 26 février 2014

ER, Laurent,
pour le reste vous avez oublié qu'il y a Euro 5, Euro 6, Euro7...
Lucos, Le mercredi 26 février 2014

La bureaucratie et nos têtes pensantes continuent à plomber les technologies. Alors que les pays asiatiques comme la Chine l'Inde fabriquent des produits totalement hors nomenclature c'est à dire sur des principes de pollution de deux siècles en arrière, eux ont le droit de le faire sans problème et ce avec plus de deux milliards d'habitants réunis. et nous pauvres européens avec nos quelques centaines de millions de citoyens européens on nous impose des règles si ubuesques que nous devons payer pour les autres. Si ces politiques et autres énarques avaient été vécus il y a deux siècles en arrière au moment où l'industrie a connu cette magie d'innovations, nous serions à ce jour encore des charrues et des boeufs car avec de telles inepties, les technologies n'auraient jamais existé. En attendant, en 2014, il faut payer le prix fort pour rouler et en 2021 une voiture coûtera le prix d'une maison avec toutes ces taxes, sauf si le peuple refuse la connerie politique et se rebelle.....mais c'est une autre histoire.
ROBERT FOURNIER, Le mercredi 26 février 2014

Les objectifs de Co2 ne sont qu'un prétexte aux économies de carburants.
Le but réel est de réduire les importations de produits pétroliers en volume et en valeur (déficit commerce extérieur).
Point barre !

Rappel :
Le pic pétrolier dit "conventionnel" est aujourd'hui établi à 2005-2006 (2 ans avant la crise "financière" de 2008...), et le pic du "non-conventionnel" est prévu aux USA vers 2017-2018 (prévisions officielles US) .... ensuite il sera difficile d'extraire autant qu'aujourd'hui au niveau mondial.

La baisse des consommations des automobiles s'impose donc.
Autre solution plus simple et radicale : Réduction forte du nombre des automobiles roulant sur les routes.

Je pense que nous auront droit à un mixe deux en Europe....

Les détails ici : http://petrole.blog.lemonde.fr/
Chr$, Le mercredi 26 février 2014

Lucos, les normes Euro sont juste pour rattraper le retard par rapport aux US et au Japon, sont régulièrement contournées par les constructeurs, et peu représentatives de l'utilisation reelle....
ER, Le mercredi 26 février 2014

Ce que vous dites est faux.
Il n'y a pas de retard;
La Californie était en avance dans les années 80 mais maintenant tout cela est identique.
Les règlement ne sont pas contournés par les constructeur (y compris les américains) ils sont totalement exploités...
Voir le site de l'assoc; belge transport et environnement et surtout le fameux rapport concernant le travail d'exploitation du cycle NEDC qui montre qu'on peut baisser le CO² d'un voiture lambda de 35% sans rien changer à la base...
Lucos, Le mercredi 26 février 2014

Les voitures vendues en Chine ont été très en retard au niveau dépollution mais ce n'est plus le cas
Vincent , Le mercredi 26 février 2014

Toutes les grandes nations automobiles ont des normes visant à réduire les émissions de CO2 de leurs VN.
-> http://www.theicct.org/info-tools/global-passenger-vehicle-standards

Les "vrais polluants" sont traités dans les normes Euro pour toutes les motorisations.
-> http://www.dieselnet.com/standards/eu/ld.php

Concernant la procedure de test: "The new test procedure (WLTP) should be applied “at the earliest opportunity”. In this context, the 2020 CO2 targets will be adjusted to the WLTP, making use of the results of a NEDC-WLTP correlation study, to ensure comparable stringency for manufacturers and classes of vehicles. Deviations between the approval CO2 emission values and “real-world” emissions should be addressed, including consideration of an independent in-service conformity test procedure that would test a representative sample of vehicles offered for sale."
-> http://www.theicct.org/sites/default/files/publications/ICCTupdate_EU-95gram_jan2014.pdf Page 3.

Cessez donc de vous plaindre juste pour le principe (le plus grand mal francais ces derniers temps).
Renseignez-vous au lieu de dire n'importe quoi.
Arnaud C., Le mercredi 26 février 2014



articles connexes

Les essais dynamiques de la Toyota Auris Touring Hybrid plébiscités par les journalistes européens
Volkswagen offre 6,7 milliards d’euros pour détenir 100% du capital de Scania



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017