Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 04/06/2019

Sébastien Vandelle, DS : "prendre la tête des SUV-B premium avec DS3 Crossback"

Si Citroën continue de bien se comporter, avec des immatriculations VP en hausse de 23% le mois dernier, la marque DS reste en négatif, malgré un volume important de DS3 Crossback immatriculés en VD pour son lancement. 

En mai, la marque Citroën a poursuivi la belle trajectoire qu’elle a initiée depuis le second semestre 2018, forte d’une gamme jeune et complète. Ses immatriculations VP ont bondi de 23% le mois dernier, pour une part de marché de 10,9%, et ses immatriculations VUL ont gagné 9%, à 15,5% de parts de marché (pour presque revenir à l’équilibre sur 5 mois, à -1,3%, en raison d’un retard pris sur le nouveau Berlingo). "Notre progression se fait sur les bons canaux, avec 44% de nos ventes réalisées auprès des particuliers quand le marché est à 40%, et une progression de 14% sur le canal BtoB", souligne Amaury de Bourmont, directeur commercial France de Citroën. "En termes de prise de commande, les PME et les artisans restent dynamiques, comme les grandes flottes, tandis que les particuliers restent frileux mais moins qu’en avril. Mais avec les nombreux ponts du mois de mai, il est difficile de se prononcer sur une tendance du marché. Il faut attendre juin, avec les portes ouvertes et les gros efforts commerciaux qui vont être déployés pour vraiment connaître la tendance du marché", dit-il.
Sur un marché premium en hausse de 2,3% (à 25 054 unités) en mai, la marque DS est presque à l’équilibre (-0,8%) grâce à un volume important de VD immatriculés dans son réseau dans le cadre du lancement de la DS3 Crossback : 619 unités, soit davantage que ses ventes aux particuliers (604 unités) et aux entreprises (535 unités). La deuxième vague de publicité de DS3 Crossback va être lancée et "les premières livraisons clients vont commencer en juin, en avance par rapport au plan", souligne Sébastien Vandelle, directeur du développement de DS. "Notre ambition est de prendre la tête des SUV-B premium avec DS3 Crossback (devant Mini Countryman et Audi Q2, NDLR)", dit-il.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

A sous segmenter, canaliser et sous grouper à tout va, on finit toujours par être 1er quelque part.
Et puis par définition un SUV ne peut absolument pas être un segment B...voyons !
;0))
Lucos, Le mardi 04 juin 2019

En effet, le DS3 Crossback a de bonne chance de finir premier de la catégorie des SUV segment B Premium européen dont la taille est comprise entre 4,11m et 4,12m...
Yaa, Le mardi 04 juin 2019



Les gains d'émissions de CO2 en cycle de vie des véhicules électriques selon RTE
Pneus en ligne : Delticom va créer 300 emplois en Alsace



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017