Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 29/08/2019

Toyota annonce l’acquisition de près de 5% du capital de Suzuki

Les deux constructeurs japonais collaborent depuis bientôt 3 ans dans le cadre d’un partenariat commercial. Leurs relations passent à une nouvelle étape avec une prise de participation croisée, symbolique du côté de Suzuki.

Toyota et Suzuki entament une nouvelle étape dans leur collaboration avec ces prises de participation croisées. "Toyota prévoit d'acquérir 24 000 000 actions ordinaires de Suzuki (soit 4,94% du nombre total d'actions émises par Suzuki au 31 mars 2019 (à l'exclusion des actions auto-détenues) d'une valeur totale de 96 milliards JPY)", a annoncé un communiqué commun ce mercredi 28 août.
Dans le même temps, il est précisé que "Suzuki prévoit d’acquérir, par le biais de l’achat sur le marché, des parts dans Toyota équivalant à 48 milliards de JPY". Cette participation de Suzuki est symbolique puisqu’elle représente une part de moins de 0,2% du capital de Toyota, mais permet de maintenir le principe d’une participation croisée dans le cadre d’un partenariat à long terme entre deux sociétés indépendantes.
Une indépendance à laquelle Suzuki est farouchement attachée et qui avait entrainé la fin de son rapprochement avec le groupe Volkswagen qui avait pris 19,89% du capital de Suzuki (qui lui-même avait acquis 1,5% du capital de son partenaire). Signé en décembre 2009, ce partenariat avait été rompu par Suzuki en septembre 2011 contre l’avis de VW qui avait dû s’y résoudre le 29 août 2015 après la décision d’un Tribunal arbitral
Pour autant, dans le contexte actuel, Suzuki n’a pas les moyens de mener seul les projets d’investissements que nécessite l’adaptation de l’industrie automobile aux nouveaux enjeux et il s’était rapproché en 2016 de Toyota
"La signature de l'accord de partenariat capital-capital est une confirmation et une expression du résultat de discussions sincères et approfondies entre les deux sociétés. Elle servira également à établir et à promouvoir leur futur partenariat dans de nouveaux domaines", explique le communiqué.
Les deux entreprises n’ont pas donné de précisions sur les domaines de coopération soulignant qu’il s’agissait d’établir et d’approfondir "des relations de coopération dans de nouveaux domaines tout en restant concurrentielles". Le seul domaine de coopération explicitement cité est celui de la conduite autonome.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017