Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 08/01/2020

Troisième année de baisse consécutive du marché automobile britannique

En retrait (-2,4%) avec 2,311 millions d’immatriculations VP neufs à fin décembre, le marché automobile au Royaume-Uni enregistre sa troisième année consécutive de baisse, liée à plusieurs facteurs notamment le Brexit et les motorisations Diesel.

En hausse (+3,4%), avec 148 997 unités en décembre 2019, le marché automobile britannique clôture l’exercice 2019 en retrait (-2,4%), avec 2,311 millions d’immatriculations VP neufs.
Comme en 2018, le marché est resté impacté par le Brexit, la baisse du Diesel (21,8% à fin décembre), à cela s'ajoute les nouvelles normes de CO2 (une moyenne de 95 g/km) et la confusion sur les nouvelles zones d'air pur.

Repli des particuliers et des entreprises en 2019
A fin décembre, seul le canal des loueurs affiche une résistance avec une très infime hausse (+0,8%), à 1,232 million d'unités. Avec 32 000 unités de moins par rapport à 2018, le canal des entreprises est en retrait de 34,4%, avec 60 435 unités au cumul des 12 mois 2019. Quant à celui des particuliers, la baisse est de 3,4%, avec 1,018 million d'unités, ce qui représente une perte de 34 000 unités depuis le début de l'année 2019.

Diesel et hybride rechargeable en retrait en 2019
En baisse de 19% en décembre, le Diesel termine l'année en fort repli (-21,8%), avec 583 488 unités en 2019, soit 162 840 véhicules de moins par rapport à 2018. Les motorisations hybrides rechargeables sont également en baisse (-17,8%), avec 34 734 unités à fin décembre 2019. En revanche, les modèles électriques ont doublé sur les 12 mois, pour peser 1,6% du mix, tandis que les hybrides affichent un gain de 17,1%, représentant 4,2% du mix à fin décembre 2019. Avec 58 578 unités, les véhicules à hybridation légère (mild hybrid) sont en très forte progression (+333%), et gagnent 1,9 point de part de marché au cumul 2019.

Leader du marché britannique, Ford enregistre une chute (-7,1%) avec 236 137 unités, soit 54 000 unités de moins qu'en 2018. Représentant 33% du volume de la marque, la Fiesta conserve la tête des ventes au Royaume-Uni avec 77 833 unités, mais a perdu 18 059 unités par rapport à 2018. Deuxième marque en 2019, Volkswagen affiche un retrait (-1,2%), avec 200 771 unités, grâce à sa gamme SUV (Tiguan, T-Roc et T-Cross).

A fin décembre, Mercedes totalise 171 823 unités, ce qui représente une infime baisse (-0,2%). Suivi de BMW dont les immatriculations ont faiblement chuté (-13%), à 169 753 unités au cumul. Avec 159 830 immatriculations, Vauxhall recule de 9,9% à fin décembre.
Sixième au classement par marque, Audi accuse une baisse (-3,3%) avec 138 924 unités en 2019. Au cumul, Toyota totalise 105 192 unités, ce qui représente une hausse de +3,2%. Le trio final de ce top 10 est composé de Kia (+1,6%, à 97 323 unités), Nissan (-10%, à 92 372 unités) et Hyundai (-7,4%, à 83 284 unités) en 2019.

Avec seulement 2 433 unités de moins que Hyundai, Peugeot loupe de peu la 10e place. Ainsi la marque termine en très légère baisse (-0,2%) avec 80 851 immatriculations à fin décembre 2019. Seizième au classement, Renault enregistre une perte de -4,9%, à 59 132 unités en 2019. Seul Citroën s'octroie une croissance de 2,4%, avec 50 806 unités à fin décembre 2019.

A noter que certains constructeurs terminent l'année 2019 avec une croissance supérieure à la moyenne du marché : Seat (+9,4%), Volvo (+11,7%), Dacia (+28,1%), Lexus (+26,7%) et Porsche (+22,7%).
Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque au Royaume-Uni décembre 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Plus intéressant pour nous, le démarrage catastrophique de l'année en France avec -52% des immats..
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mercredi 08 janvier 2020

C'est la faute au Brexit !
Bruno HAAS, Le mercredi 08 janvier 2020

Des armées d'esclaves chinois-anglais vont turbiner toute l'année pour nous faire des British Friday toute l'année à -70% !
Jetez déjà un œil sur une boite de trading grand public (Wish) qui vous vend de la camelote chinoise avec des produits jetables, et certains gratuits...vous ne payez que le port !
Il n'y a pas encore des voitures dedans, mais cela va venir !
C'est le stade suprême du capitalisme productiviste de demain....en prémisses aujourd'hui !
Jo Duchene, Le mercredi 08 janvier 2020



articles connexes

Comme un avion sans ailes
Gilles Le Borgne, de l’ingénierie PSA à celle de Renault



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017