Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 08/11/2018

Ventes de véhicules électriques en France, il se passe quelque chose…

L’emballement de ces dernières semaines sur la hausse des prix des carburants n’est probablement pas la raison majeure de la croissance des ventes de véhicules électriques en France. Cependant, le niveau des immatriculations des Renault Zoé et Nissan Leaf en octobre est le signe que les choses bougent. 

Les chiffres d’octobre montrent un niveau de vente des véhicules électriques en France qui pour le deuxième mois consécutif est significativement supérieur à 1,5% (1,8% en septembre, 1,65% en octobre avec 2 861 immatriculations).
Certes c’est encore faible, mais ce marché ne compte réellement que deux modèles généralistes disponibles avec la Renault Zoé et la Nissan Leaf qui représentent 75% du total d'octobre (respectivement 61% et 14%). Tous les autres sont soit premium (Smart Fortwo, BMW i3, Jaguar I-Pace) ou en contrainte de disponibilité (VW eGolf, Hyundai Ioniq et Kona, Kia Soul) pour ne citer que les principaux.
Il y a donc eu 1 745 immatriculations de Zoé en octobre (+125%) et 410 immatriculations de Leaf (+75%).

La Zoé à presque 6% des ventes de Renault en octobre
Si la forte croissance des volumes de la Zoé s’explique en partie par une base de comparaison basse l’an dernier en raison de difficultés de production, le volume d’octobre est nettement supérieur à la moyenne des mois précédents (1 260 en moyenne mensuelle sur 10 mois).
Surtout, ces bons chiffres sont confortés par l’activité dans le réseau. Alors qu’il n’y a eu ni offre commerciale spécifique ni baisse de prix, la campagne de communication d’octobre sur Zoé a généré plus de trafic dans le réseau que d'habitude et "un mois de commandes record", nous a dit une porte-parole de la marque. Alors qu’il n’y a plus de problème de production, on peut en déduire que novembre devrait aussi être un bon mois pour la Zoé.
Cette situation fait nettement monter le poids de la Zoé dans les ventes de la marque : elle en représente presque 6% des immatriculations en octobre (5,92% exactement, contre 3,6% au cumul).

La Leaf à 15,7% des ventes de Nissan en octobre
La situation est similaire pour Nissan dont la nouvelle Leaf qui a fait un saut technologique important (40kWh, e-Pedal et Propilot) avec une autonomie de 270 km en cycle mixte WLTP. La marque qui a également développé un réseau de recharge rapide chez des partenaires Auchan, Ikea, Cora dans l’Est et BP en région parisienne voit arriver une nouvelle clientèle qui ne considérait pas jusqu’alors le véhicule électrique comme une alternative crédible, nous a dit un porte-parole de la marque.
Ainsi, Nissan annonce en septembre et octobre les deux meilleurs mois de commandes jamais réalisés pour la Leaf à plus de 500 unités par mois, soit nettement plus que les immatriculations d’octobre qui sont des livraisons des commandes de l’été. Alors que la marque a vendu 12 000 Leaf en France depuis le lancement de la première génération en 2010, soit une moyenne de 1 500 par an, Nissan est actuellement sur une tendance de 6 000 par an. "La disponibilité est un élément important et nous sommes capables de livrer rapidement", précise Nissan, la Leaf étant actuellement produite dans l’usine britannique de Sunderland pour l’Europe.
La marque annonce également un niveau d’équipement élevé avec 50% de ses commandes sur les niveaux N-Connecta (à partir de 31 500 euros, bonus de 6 000 euros inclus) et Tekna (à partir de 33 300 euros, bonus inclus).
La part de la Leaf dans les volumes de Nissan atteint des sommets sur les deux derniers mois (en partie à cause d’un passage difficile de la gamme thermique en WLTP) avec 27% des immatriculations de septembre et 15,7% de celles d’octobre (avec une moyenne à 7,1% sur 10 mois).
Ces chiffres semblent montrer qu’il se passe quelque chose sur le marché autour du véhicule électrique. A cela s’ajoutent les ventes de véhicules d’occasion et on en trouve 887 pour la Zoé (+67,3%) et 145 pour la Leaf (+57%).
Alors que la hausse des carburants a toutes les chances de se poursuivre, avec ou sans aménagement de la fiscalité, puisque l’essentiel de la hausse vient du prix du brut, le choix d'un véhicule électrique est en train de devenir une décision rationnelle qui repose sur un calcul économique favorable.
Florence Lagarde et Farida Sacha 

Récapitulatif des immatriculations VP neufs par énergie en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Diesel par marque en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Essence par marque en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Electrique par marque en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs GNV par marque en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs GPL par marque en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Hybride non Rechargeable par marque en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Hybride Rechargeable par marque en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Hydrogène par marque en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Immatriculations VP neufs Superéthanol par marque en France octobre 2018 - Source : Dataneo (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

En effet les cadeaux fait par Renault pour écouler les retour de loc payent mais à quel prix?
Les mesures restrictives y font aussi et l’augmentation des taxes( bientôt une en Janvier) jouent pour le passage à l’elec..... mais à 35000€ (avec batterie) la caisse juste pour aller au boulot.....
C’est une bonne chose que l’aide( avec nos impôts) soient limitées au moins de 60k€.... donner aux acheteurs de Tesla pour jouer avec des caisses de 400ch était comment dire....révoltant.
Le gros gagnant de tout cela et on le verra à la fin du bal sera certainement Toy qui se joue du changement de normes et de la fronde antiDiesel avec ses hy.
Au fait on va toujours nulle part en VE,cela reste une deuxième caisse!
alain boise, Le jeudi 08 novembre 2018

Tout cela est bien beau, mais avez-vous déjà roulé en Toy Hy sur autoroute ? C'est une catastrophe : c'est extrêmement bruyant et la conso ... indécente ! 8l/100 avec une Auris.
En ville oui, mais quand on est un gros rouleur, toutes ces solutions qui ne visent qu'à passer les tests d'homologation sans s'intéresser aux vrais cas d'usage ne sont que de la poudre aux yeux.
Frederic, Le jeudi 08 novembre 2018

Frédéric un hy plus bruyant qu’un mazout.....z’etes Sur?
Vous voulez parler peut être de la régulation au pied d’une côte et ou la boîte à bretelle monte dans les tours, il suffira de déréguler et de monter la côte avec pedale douce( nan pas le film)
alain boise, Le jeudi 08 novembre 2018

Oui Alain, bien plus bruyante que ma 308 HDI perso.
Pas à 90 mais à 130 c'est vraiment inconfortable.
Et surtout quasi le double en conso, car mon bac a fioul ne fait que du 5l de moyenne sur autoroute...
Maintenant en ville pure, une Zoe est parfaite.
Frederic, Le jeudi 08 novembre 2018

L'ami Fred parle de qu'il ne connait pas, car bibi cela fait vingt ans qu'il roule en Hy Toy (deux Prius, une Auris, et une CH-R)...et je parcours l'Europe avec + grandes capitales et le tout inclus (autoroute+ville) donne un bilan plus que positif coté consommation, plus zéro pannes pour toutes les Hy avec un seul changement de pneus sur plus de 150.000 km et changement de plaquettes à 115.000 km...en prime 6 ans de garantie P/MO et 200.000 km moteur essence.
L'ignorance est mère de toutes les bêtises...à dire !!
Jo Duchene, Le jeudi 08 novembre 2018

Avec une Auris à 130 km/h en roulant tranquille vous devriez être entre 6 et 6,5l /100.

Après c'est sur que quand la CVT/moteur thermique se met à ronronner ce n'est pas très agréable, mais cela se passe dans les côtes lorsqu'il faut un peu plus de puissance.

Les nouvelles générations de Prius IV, C-HR ont gommé en partie cet effet mobylette.

La nouvelle Corolla va faire encore mieux, elle arrive début 2019 !
BOISONS UN PEU, Le jeudi 08 novembre 2018

Nouvelle Corolla? Z’etes Sur? Pas la Carina plutôt avec le moteur du RAV?
alain boise, Le jeudi 08 novembre 2018

Essayez de faire Paris Strasbourg à 180 avec une CVT.
Vous revendez la bagnole à Meaux...
Cette boite d'ingénieur est une grosse.....
;0)
Lucos, Le jeudi 08 novembre 2018

Mais Pico Paris Strasbourg a 180 c’est en TGV .... au bar
alain boise, Le jeudi 08 novembre 2018

Un de mes proches roule avec une Auris hybride qui a 8 ans et 130.000 km. Sa conso c'est moins de 6 litres en ville et sur route et un peu plus de 7 sur autoroute (aux allures légales). Après c'est vrai qu'à pleine charge le moteur est bruyant. Mais c'est surtout parce qu'il est silencieux le reste du temps..... et qu'on s'habitue vite ! :-))
albert, Le jeudi 08 novembre 2018

Merci les gars pour cette petite joute autour de la conso des Toy HY … Cà a un côté "Louis la Brocante" (?).
On se croirait sur un forum auto et certains n'y vont pas trop mollo dans leur expression, mais c'est une habitude … Comme sur les forums on vous dit ...

…. Le sujet c'était la vente de VE dans notre beau pays en octobre … Dommage (?) que la distribution en soit contingentée mais "j'ai hâte" de connaître les scores du Hyundai KONA avec son autonomie affichée de 400 Km …

Quant aux scores de la Zoé … Lire le sujet sur la vente des "petites voitures" en octobre … Dans une logique de circulation urbaine, doté d'une installation ad hoc, en tant que seconde voiture (…) voir unique si Km essentiellement urbains, comme le souligne Frederic c'est pas loin d'être parfait … Et que l'on ne vienne pas hurler à propos le coût de location de la batterie … Sur ce thème, "on" a fait le tour du sujet les "gars"...
ADEAIRIX, Le jeudi 08 novembre 2018

Chriac a parlé de fracture sociale, on pourrait aussi parler de fracture énergétique entre les urbains pour qui une électrique ca a du sens et les ruraux à qui un bon vieux diesel sera toujours aussi efficace
Antoine G, Le jeudi 08 novembre 2018

Avec Antoine G, j'en"tiens" un qui est de mon avis !
Le VE en ville Oui, ailleurs Non (à moins de fabriquer des centrales électriques en pagaille, beurk)
Bruno HAAS, Le jeudi 08 novembre 2018



articles connexes

Organigrammes des constructeurs : pour savoir "qui fait quoi ?"
130 agences Renault proposées à la vente ce samedi



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017