Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 31/01/2019

Volkswagen Group Components, équipementier maison, investit massivement dans "l’électro-mobilité"

Depuis le 1er janvier, l’activité de fabrication de pièces du groupe Volkswagen a été regroupée au sein d’une entité autonome "Volkswagen Group Components" qui investira massivement dans l’électro-mobilité grâce à l’amélioration de l’efficacité de l’activité composants "classiques".

Dans le cadre de son plan stratégique 2025, le groupe Volkswagen a regroupé, depuis le 1er janvier 2019, au sein d’une même entité ses 61 usines de composants et les 80 000 personnes qui y travaillent.
Cette entité stratégique a été confiée à Thomas Schmall qui est à la fois le président du directoire de Volkswagen Group Components et en même temps patron des achats de la marque VW.
Cette structure compte cinq secteurs d’activités : "moteur et fonderie", "boîte de vitesses et transmission électrique", "châssis", "sièges" et "électro-mobilité".
L’électro-mobilité, nouvelle activité au sein du groupe, sera celle qui bénéficiera de la majeure partie des investissements de la structure, soit 40% des dépenses des 5 prochaines années.
"Au total, nos investissements d’ici 2023 s’élèveront à 3,8 milliards d’euros dans la production de pièces d’électro-mobilité dans le cadre de la planification actuelle", précise le groupe Volkswagen. Pour 2019 et 2020, les investissements atteindront dans la production des pièces d’électro-mobilité 870 millions d’euros.
C’est dans cette entité que sera abritée la fabrication de batteries "du développement des compétences sur la production de piles jusqu’au recyclage", précise VW.
"L'objectif principal du réalignement est d'améliorer l'efficacité et d'optimiser les investissements en vue de garantir une entrée coordonnée dans l'electro-mobilité", explique le groupe.
Cette entité développe et produit déjà des moteurs électriques et des systèmes de batterie pour plusieurs marques du groupe, activité qui sera renforcée massivement. "Group Components va maintenant mettre en œuvre cette stratégie en coopération avec Audi, Porsche, Volkswagen et d’autres marques du groupe", précise le communiqué.
Le financement de ces investissements est en partie assuré par l’amélioration de l’efficacité de la production de composants apportée par cette nouvelle structure au service de l’ensemble des marques du groupe.
"Les investissements dans les nouveaux composants électriques doivent être supportés par notre cœur de métier actuel", a dit Thomas Schmall.
"Le nouveau système de direction à l’échelle du groupe garantira que l’efficacité et les synergies sont obtenues plus efficacement, que la mise en réseau entre les usines est favorisée et que la capacité des usines est déployée de manière optimale au niveau des marques du groupe", précise un communiqué de VW.
Depuis 2016, les économies réalisées s’élevent à plus de 750 millions d’euros dans les usines allemandes et les gains devraient atteindre un total de 2 milliards d’euros d’ici 2025.
Les systèmes de batteries sont développés et produits à l’usine de pièces de Brunswick.
L’usine d’Hanovre produira des stations de charge rapide mobiles à partir de 2020. Cette station, basée sur le principe d’un chargeur portatif, peut charger jusqu’à 4 véhicules en même temps et aussi être utilisée pour le stockage temporaire de l’électricité écologique. La production d’échangeurs thermiques, qui fait partie de l’activité relative aux moteurs, sera remplacée progressivement par cette nouvelle activité.
Au premier semestre 2020, une usine pilote devrait ouvrir à Salzgitter pour le développement du processus de recyclage des batteries haute tension. Cette usine sera basée sur les processus qui ont déjà été étudiés dans le but de valider la faisabilité technique et la viabilité économique des opérations en série. 
L’usine de Kassel produira des moteurs électriques pour la génération de véhicules entièrement électriques.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

J’aime beaucoup le chargeur pour stocker de l’électricité d’origine écologique.......persuadé que les Allemands n’avait pas d’humour.....surtout lorsque l’on voit leur bilan carbone.
Bon c’est pas tout ça.....les clients seront ils là ?
alain boise, Le jeudi 31 janvier 2019

VW pour Volt Wagen ?
;-)
clerion, Le jeudi 31 janvier 2019



Toyota filialise sa structure d'importation en Autriche
PSA St-Ouen : l'accord sur les salariés validé par les syndicats



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017