Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Services - 28/11/2018

Vulog, partenaire de douze nouveaux services d’autopartage cette année

Fournisseur de technologies d’autopartage, Vulog a participé cette année au lancement de 12 nouveaux services, en Europe, aux Etats-Unis et en Chine.

Fondé en 2006 à Nice, le fournisseur de technologies d’autopartage Vulog réalise désormais 90% de son activité à l’international, avec des bureaux à Toronto, San Francisco et Shanghai. Cette année, elle a participé au déploiement de 12 nouveaux services d’autopartage, dont la moitié au cours des trois derniers mois. Les opérateurs de services d’autopartage pour qui Vulog travaille sont de secteurs divers : des constructeurs (PSA, Kia), des distributeurs (D’Ieteren, Chapat), des pétroliers (Mol, Castrol), un assureur (BCAA), des start-up (GreenMobility, Mevo) et un conglomérat japonais (Sumitomo) pour citer les principaux.
En tant que partenaire du groupe PSA, Vulog a accompagne le lancement de l’offre d’autopartage Free2Move à Washington, avec un parc de 600 véhicules (des Chevrolet Cruze et Equinox), et à Wuhan, en Chine, avec un parc de 300 véhicules électriques (des e30L produites par Dongfeng) qui devrait monter à 3 000 véhicules d’ici fin 2019. Le service Free2Move sera également lancé à Paris cette année avec le déploiement de 500 Peugeot iOn et Citroën C-Zéro.
PSA et Vulog proposent déjà ces modèles électriques en autopartage à Madrid (600 véhicules) et Lisbonne (150). Une autre offre a été lancée cette année à Madrid, par Kia Motors et Repsol, avec un parc de 500 Kia Niro PHEV.
Vulog va aussi lancer cette année un service partagé de scooters électriques à Miami. Il est déjà le partenaire technologique de Troopy, l’offre de scooters 125 cc lancée à Paris par le groupe Chapat et soutenue par Yamaha Europe.
Vulog se développe aussi en Europe du Nord, avec l’offre de GreenMobility, à Oslo (250 Zoé) et à Copenhague (400 Zoé), et celle d’Aimo (groupe Sumitomo) à Stockholm (300 Zoé).
Il est présent depuis cette année à Budapest avec un parc de 400 Volkswagen Up ! (dont 100 électriques) et 50 Classe A, service d'autopartage déployé par la compagnie pétrolière Mol.
Le groupe D’Ieteren, importateur des marques du groupe Volkswagen en Belgique, a pour sa part lancé une offre à Anvers avec 200 Volkswagen e-Golf et 150 Audi A3 g-tron.
Le plus gros client de Vulog reste l’assureur canadien BCAA qui a déployé un parc de 1 300 véhicules sur la seule ville de Vancouver dès 2015.
Lauréat du premier concours lancé par l’Ademe dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), Vulog a bénéficié en juillet dernier d’une aide de près de 1,14 million d’euros pour financer près de la moitié de son projet Maaslab, une plateforme qui offrira des services innovants de partage de trajets, de mobilité prédictive, d’optimisation de la maintenance et de recharges intelligentes. Elle sera alimentée par des données provenant des 10 millions de trajets d'autopartage par an d’ores et déjà gérés par Vulog.
Xavier Champagne

 

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017