Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 19/07/2019

Renault s’implante au Nigeria avec un accord d’assemblage local

Renault a annoncé la signature d’un accord avec Coscharis Group pour l’assemblage des Renault Logan et Duster au Nigeria et la distribution de la marque dans le pays.

Encore petit avec 7 300 ventes de véhicules neufs au premier semestre 2019, le Nigéria est un pays d’Afrique qui en théorie recèle un potentiel de croissance considérable. "Avec une population de plus de 200 millions d'habitants, le Nigéria est un pays africain stratégique où le groupe Renault va étendre sa présence", souligne Fabrice Cambolive, directeur des opérations de la région Afrique- Moyen-Orient -Inde Pacifique.
Sur ce marché, le constructeur qui à ce jour n’a plus de présence commerciale (VN), l’accord signé avec Coscharis Group va permettre l’assemblage sur place de deux véhicules, les Logan et Duster vendus sous marque Renault, et l’importation du Brésil des Kwid et Oroch (version pick-up du Duster) fabriqué à Curitiba. L'assemblage local permet en effet d'abaisser de 70% à 35% les droits de douanes pour les véhicules importés. Il y a cependant un quota à respecter de 1 véhicule importé pour 1 produit localement.
L’assemblage doit en octobre 2019 dans une usine existante de Coscharis à Lago et qui a démarré cette activité en 2015.
Cosmas Maduka, président Directeur Général de Coscharis Group, décrit ce partenariat comme "une nouvelle étape dans l'évolution de notre organisation qui est pertinente sur le long terme ». « Nous sommes heureux de célébrer la confiance que la célèbre marque Renault nous a accordée pour les représenter au Nigeria", dit-il.
La marque Renault, dit-il, représente pour le groupe "une opportunité stratégique pour proposer des véhicules performants, raffinés et d’un bon rapport qualité prix à nos clients fidèles".
Nous nous engageons à élargir le périmètre de nos concessions lorsqu’une telle occasion se présentere, car il s'agit d'une opportunité stratégique pour proposer des véhicules performants, raffinés et d’un bon rapport qualité prix à nos clients fidèles, a-t-il déclaré.
Selon les informations disponibles sur son site Internet, le constructeur assemble déjà le Ford Ranger dans son usine de Lagos, commercialise dans ses points de vente les marques Ford, BMW, Mini, Jaguar, Land Rover, MG et Rolls Royce. Il est également l’unique franchisé Sixt sur le Nigéria.
Ce partenariat avec Renault lui permet de passer à un statut "d’acteur clé de l'industrie automobile au Nigeria", explique l’entreprise.
Le groupe Renault est le constructeur le mieux implanté en Afrique du Nord avec une part de marché de 43% au Maroc, 52% en Algérie, 10% en Tunisie. Il possède également une présence commerciale visible en Egypte avec 12,6% et en Afrique-du-Sud (5%) au premier semestre. En 2018, le groupe a vendu plus de 216 000 véhicules en Afrique. "L'objectif du groupe est de maintenir son leadership dans ces pays et de répondre à la demande de la nouvelle classe moyenne émergente de pays comme le Nigeria", précise Renault. Dans un premier temps, Renault vise sur une part de marché de 5%, ce qui représente environ 900 véhicules neufs.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions


Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017