Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 23/07/2019

Volvo Cars rappelle un demi-million de voitures dans le monde, dont 29 000 en France

(AFP) - Le constructeur automobile suédois Volvo Cars, propriété du chinois Geely, a annoncé lundi le rappel de 507 000 voitures dans le monde, dont 29 000 en France, en raison d'un composant défectueux repéré dans le moteur de certains de ses modèles, pouvant provoquer un incendie.

Sont concernés les moteurs diesel deux litres quatre cylindres des modèles S60, S80, S90, V40, V60, V70 et V90 ainsi que ceux des luxueux SUV XC60 et XC90, tous produits depuis 2014, a précisé à l'AFP un porte-parole de l'entreprise, Stefan Elfström.
"Les enquêtes conduites par Volvo Cars ont révélé que dans de très rares cas, le collecteur d'admission en plastique du moteur peut fondre et se déformer", a indiqué S. Elfström, précisant que "dans le pire des cas, il est possible qu'un incendie localisé se déclare dans le compartiment moteur".
Selon le constructeur, aucun accident lié à cette anomalie n'a été recensé.
Le groupe a envoyé une lettre à tous les clients concernés leur demandant de contacter le concessionnaire Volvo le plus proche pour faire rectifier le problème gratuitement.
Racheté à l'Américain Ford en 2010 par le constructeur chinois Geely, Volvo Cars a redressé spectaculairement ses comptes et son image de marque. Il a misé en outre sur les voitures autonomes, où il est aujourd'hui l'un des plus avancés.
En 2017, le groupe a annoncé qu'il ne lancerait plus que des modèles électriques ou hybrides à compter de 2019, promettant la "fin historique" des véhicules équipés seulement d'un moteur à combustion.
Les résultats du constructeur pour son exercice du deuxième trimestre, où il a battu un nouveau record de ventes, ont été publiés jeudi. Le groupe a fait état d'une rentabilité en déclin sous l'effet de prix sous pression et des tarifs douaniers.
Le chiffre d'affaires est ressorti à 67,1 milliards de couronnes, en hausse de 1,7% sur un an, pour 179 506 véhicules écoulés (+5,4%), un niveau encore jamais atteint sur un seul trimestre.
Son bénéfice opérationnel (Ebit) a baissé de 38,5%, à 2,6 milliards, pénalisé par la pression sur les prix alors que les immatriculations de véhicules neufs se contractent en Europe et en Chine notamment.
AFP

Partagez cet article :

Réactions

Un collecteur d'admission en plastique ? jamais vu ca auparavant....ne suis pas ingenieur mais....ca fait peur quand meme.......quand on pense qu'il est en contact avec la culasse qui atteint des temperatures extremes....
Chris, Le mardi 23 juillet 2019

... Collecteur d'admission en plastoc (ou en composite assimilé ) ...?
A verifier ? ... Pourtant, Il me semble que certaines productions (tricolores même ) en ont bénéficié et il y a déjà un petit bout de temps de surcroit ...mais je peux me tromper ...

En revanche... il n'est pas improbable que cette opération de rappel ait eu un petit "retentissement" sur le résultat en baisse, même si il avait déjà des provisions comptabilisées en lien avec la couverture de garantie (!).
ADEAIRIX, Le mardi 23 juillet 2019

@Chris: Le plastique c'est fantastique. Les collecteurs en plastique sont devenus très courants depuis une décennie environ, la température de surface extérieure de la culasse n'est pas très élevée. Par contre un collecteur c'est beaucoup de surface, donc des forces élevées, donc à long terme un risque de fluage du plastique, même armé.
Arnaud C., Le mardi 23 juillet 2019

Beaucoup de Répartiteur d'admission sont en PA66 chargés fibre de verre.

Ils sont protégés par des écrans thermiques si un conduit chaud passe à proximité.

Cependant les vis de fixation sur la culasse vont faire fluer le plastique.
Les répartiteurs sont donc renforcés par des inserts métalliques au niveau des vis de fixation pour l'éviter..... sauf si un acheteur trop zélé passe par là bien sur ....
Aussi les joints dans gorge doivent être bien conçus car trop raides et ils vont faire fluer le répartiteur....

Fluage => déformation plastique => ouverture plan de joint => fuite huile potentielle => risque incendie si cette huile tombe sur un conduit chaud

A noter qu'un Collecteur c'est à l'échappement et un Répartiteur à l'admission....
Chr$, Le mardi 23 juillet 2019



Garac : 13 stagiaires sur 16 signent un CDI en concession VGF à l’issue de leur CQP
Navette autonome : Navya s’expliquera le 25 juillet prochain



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017