Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 14/01/2020

Jürgen Stackmann, VW : "Nous ne paierons pas de pénalités CO2"

Le patron des ventes et du marketing de Volkswagen assure que la marque vendra en 2020 suffisamment de véhicules électriques pour que les ventes du groupe VW soient conformes à son objectif CO2.

L’année 2020 est la première qui va imposer un niveau de véhicules électriques conséquent dans les ventes des constructeurs en Europe s’ils veulent respecter leur objectif CO2 (sur 95% de leurs immatriculations).
"Sans voiture électrique nous n’avons aucune chance d’y arriver", a dit Jürgen Stackmann la semaine dernière lors d’une rencontre avec des journalistes. "Vous devez avoir une bonne quantité de véhicules zéro émission sinon il n'y a aucune chance d'atteindre l'objectif, c’est une réalité."
Cette nécessité de vendre des véhicules électriques concerne tous les constructeurs et personne ne sait comment va se dérouler cette année. Les dirigeants de l’industrie automobile sont nerveux, les yeux rivés sur leurs objectifs de CO2, a confirmé Jürgen Stackmann.
Volkswagen n’échappe pas à la règle, même si le directeur des ventes et du marketing monde de la marque affiche une certaine sérénité. "Nous sommes capables de conduire notre propre destinée et ne payer aucune pénalité CO2 en Europe en étant conforme en 2020, mais c’est une course serrée", a-t-il dit. L’objectif CO2 se situe au niveau du groupe VW mais avec plus de 6 millions de véhicules la marque VW est un fort contributeur.
La marque devra atteindre en 2020 un taux de vente de véhicules électriques de 4%, soit un peu plus de 250 000 unités pour apporter sa contribution à l’objectif du groupe. Pour cela, la marque compte sur le lancement de l’ID3 à l’été pour laquelle elle a déjà engrangé en Europe 37 000 précommandes. Selon des enquêtes menées en Allemagne, la demande pour l’ID3 serait "énorme", a dit Jürgen Stackmann.
Pour le dirigeant, la difficulté sera plus d’avoir les capacités de production que les bons de commandes : "Je ne pense pas qu’on sera bloqué par la demande ce serait plus un problème de capacité", a-t-il assuré.
Pour monitorer son objectif CO2, la marque VW ne va pas contingenter les véhicules dont les taux de CO2 sont élevés. "Notre plan est de laisser les concessionnaires vendre ce que les clients demandent", a-t-il dit.
Il n’a par ailleurs pas fait de commentaires sur le niveau de la grille de malus, soulignant cependant que 20 000 euros était une somme et deux grilles en un trimestre, une situation totalement inédite. "Chaque gouvernement et chaque pays a une histoire différente et des politiques industrielles différentes qui vont plus ou moins vite mais le mouvement général va dans le même sens", a-t-il dit.
Il a aussi souligné que la régulation ne favorisait pas les petites voitures. "Baisse du CO2 et petites voitures abordables, cela ne va pas ensemble". Il a également rappelé que l’objectif CO2 ne favorisait pas l’allègement des véhicules puisque c'est "une formule assez complexe qui dépend de la taille du véhicule, de son poids, de son moteur".
Les clients seront-ils demandeurs de voitures électriques ? Pour Jürgen Stackmann, la Norvège est un exemple où la norme est devenue le véhicule électrique. Cela aura lieu partout en Europe à des rythmes plus ou moins rapides et le développement des ventes sera tiré par l’offre et une dynamique sociale. "Personne ne sera forcé d’acheter une voiture électrique mais le fera parce que son voisin, ses amis lui montreront que ça marche. Les prochaines générations auront grandi avec des voitures électriques."
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

Et pendant ce temps l’Allemagne et la Pologne nous enfume,200 g de CO2 par kWh....et y’a du vent,préparez vos masques l’anticyclone arrive.
Qui va recycler tt cette chimie ,un VE ne va nulle part 10 ans plus tard et les batteries valent toujours un bras( 10000€).
Pourquoi la double you et tipi ne parle pas de la différence d’autonomie selon les saisons(30% d’écart entre été et hiver)
PS Pologne ce matin 590 g champion d’Europe,quelle mascarade la Comission
alain boise, Le mardi 14 janvier 2020

Une interview intéressante / qui montre bien la conversion du groupe VW, un des plus grands diéselistes au monde / Mais le problème est pointé : celui des capacités de production pour les batteries. Le patron de Toyota Europe dit exactement la même chose. C'est LE problème aujourd'hui qui pourrait bien rendre l'année 2020 funeste.
emmanuel taillardat, Le mardi 14 janvier 2020

Les 37000 pré commandes seront elles validées ?encore une fois Toy zéro soucis.....tous derrière....et lui devant.
C’est si beau un vilebrequin et ses pistons,quelle mélodie,continuez à brûler du kWh elec.....ça nous fera plus de Pétrole à partager.
Bon courage aux neo électrifiés ,vous allez découvrir la joie des voyages électriques ,la queue aux bornes,cellesqui coupent au bout de trois minutes,le kWh a 30 Cents,les différents câbles ,les refus de charges,les zones glauques des chargeurs,etc etc
Bienvenue dans l’electromobilté verdâtre et charbonnée
alain boise, Le mardi 14 janvier 2020

Ce matin, le courant français: 57 g de CO2 plus des déchets nucléaires par kW.h, en Pologne: 598 g plus des particules.
Avec le chauffage ou la climatisation, une voiture électrique consomme deux fois plus.
Les 10.000 € de sa batterie fabriquée en Chine ont généré combien de CO2? peut être 20.000 kW.h à 600 g soit 12 tonnes de CO2 soit 4 tonnes d'essence soit 5500 litres. soit 100.000 km de handicap de départ. Il va falloir la faire rouler longtemps la voiture électrique pour que son bilan global devienne positif.
Dominique Guérin, Le mardi 14 janvier 2020

Ne refaite pas le procès du VE et de la production électrique en permanence ici.
Ce n'est pas le sujet de cet article.
;0)
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mardi 14 janvier 2020

@Dominique Guérin, cher Dominique, quand on veut tuer son chien on l'accuse de la rage.
Tous ceux qui nous parlent des milliers de tonnes de carburant nécessaires à l'extraction des matières premières pour faire des batteries, pour les transporter, pour les transformer, pour les distribuer, etc. ne parlent jamais du même exercice pour l'essence, comme si elle arrivait directement du puits de pétrole dans le réservoir de sa bagnole.
Combien de tonnes de carburant faut-il cramer pour qu'un seul petit litre d'essence soit dans votre réservoir ?
Prospection des champs pétrolifères, installation du système de forage, forage et pompage, pipe-line, tanker (marées noires), réservoirs gigantesques à fabriquer et à entretenir (risques d'incendies très élevés), raffineries (même risques), transport en camions citernes pour distribution finale, création et entretien des stations service, etc.
Donc vos 100 000 km de handicap sont archi faux.

Se déplacer pollue, même à pied !
Alors puisque la pollution est inévitable, autant qu'elle ait lieu là où l'Homme n'habite pas et qu'elle soit réduite au maximum là où les Hommes s'entassent, à savoir les mégapoles, métropoles, grandes villes.

Le VE "en ville" OUI, pour traverser les pays NON
Bruno HAAS, Le mardi 14 janvier 2020

... L'eau ferru, l'eau ferrugineuse OUI ! ... mais L'alcool NON !

Bruno mes excuses empressées pour cette "disturbation" totalement volontaire d'autant que je souscris à votre argumentation.
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 14 janvier 2020

Cher Lucos je ne fait le procès de personnes j’énumère simplement les soucis de déplacement en VE de façon à ce que les choix soient clairs et qu’avant de passer à l’électricité vous mesureriez bien tous les avantages ....et inconvénients.
Bruno les villes se ferment à l’automobile.....électrique ou pas,les barrières se mettent en place,clap de fin.
Et vive la bagnole.....à pistons,seule garante de liberté et d’indépendance
alain boise, Le mardi 14 janvier 2020

De toutes les façons les ingénieurs ne sont plus écoutés,seuls les gourous le sont
alain boise, Le mardi 14 janvier 2020

Pour rester sur le sujet...Monsieur Stackmann nous fait bien rigoler en essayant de nous vendre sa camelote, un cravaté général haut placé chez lui dit à ses petits soldats comme Monsieur Stackmann, désormais nous allons faire que des VE, et faites passer le message....vous êtes tous des veaux et vous allez acheter nos caisses, puisqu'on est les meilleurs et que nous l'avons décidé ainsi !!
Vous n'avez pas le choix !
C'était le même raisonnement envers les américains avec le diesel ...
Nous connaissons touts la suite de l'histoire !
L'aveuglement (bête) est total chez VW ...car le monde (et ses concurents) autour d'eux n'existent pas...
Le VE chez VW est fat pour l'homme blanc (qui parle allemand) et ne sors pas de la ville...et vit de slogan bêtes et citadins vomis par des télés ou il fait toujours beau temps !
Comme disait leur chancelier Bismarck casque à pointe...au delà des Pyrénées c'est l'Afrique... !
Pour les peuplades ethniques et sous-développés nous avons encore des produits sales mais avec de nouveaux emballages, cela brille et nous comptons largement amasser la mise !



Jo Duchene, Le mardi 14 janvier 2020

Pour Alain notamment ...

"L'Arval Mobility Observatory" (...) organise une conférence le jeudi 19 mars intitulé "Le véhicule électrique est-il si vertueux ?"
Lieu : CCIP avenue de FRIEDLAND
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 14 janvier 2020

Le VE est notre ENNEMI à tous ,comprenez le svp,plus de fournitures,plus d’ateliers,plus d’entretien......que des emmerdes et des grincheux .
En plus quand vous inviterez qq un à manger systématiquement la première question sera est ce que je peux me brancher mon pote.
A raison de 30 kWh au cent si.votre pote vide votre cave et son vieux Rhum ,en plus il vous facturera 100 kWh sur votre prochaine facture .....c’est beau l’amitié.
Vive la bagnole a pistons.....resistanza
alain boise, Le mardi 14 janvier 2020

Cher Druide merci pour l’invitation mais vous savez mon amour de la langue de Shakespeare....rien que le titre m’effraie.
Bientôt 2000Tonnes de batteries à recycler.....à moins qu’elles finissent comme nos batteries de téléphone ....au fond des tiroirs.
Resistznza le piston vaincra
alain boise, Le mardi 14 janvier 2020

Faut arrêter de dire autant de conneries en occultant volontairement les graves dégâts écologiques des véhicules thermiques comme vous le précisait entre-autre Bruno.
Si vous voulez être crédible ici il faut changer d'attitude et surtout être honnête avec vous même.
;0)!
Lucos de Beuliou el Tipi, Le mardi 14 janvier 2020

Mais Alain, pourquoi ne roulez-vous pas V8, voire V12 ?
On en trouve à des prix dérisoires. Si vous voulez que les petits garages de provinces vivent correctement, un bon V12 avec des pneus 305-45-17.
Qu'est-ce que vous vous emmerdez avec une hybride ?
Vive le piston dîtes-vous, qu'à cela ne tienne, prenez-en 8 a minima !
Bruno HAAS, Le mardi 14 janvier 2020

La meilleure (?) cher Bruno
Pour le V8 il est déjà (ou a déjà été) pourvu ...
Pour le V12 ... on est pas à l'abri ...
Pour le 305/45 r17 un clin d'œil au lieutenant Bullit ?

Au fait comment va le 4 pattes de la S800 ... cher Alain ?
;0)
ADEAIRIX , Le mardi 14 janvier 2020

Être honnête avec moi même !!!vous manquez pas d’air ,je vous ai déjà expliqué ma façon de vivre en parfaite conscience avec ma Planète !
Pour la S 800 le vilebrequin me donne des suchis...non soucis,pour le V8 c’est fait et le Ram dépanneuse à été vendu...dommage.
Je prépare une Volante bien sympa peut être que Falbala deviendra ma James Bond girl avant la retraite,dommage c’est une boite auto.
Pour l’Alpine j’attends le Loto pour une suspension Ollins car elle pompe un peu en compression ....à grande vitesse ( prohibée).
Vive les pistons resistanza canal gauche a fond
alain boise, Le mardi 14 janvier 2020

Je suis de tout cœur avec Alain...enfin vous ne voyez pas que les gros méchants qui fabriquent des VE...vont finir par manger des petits enfants au petit dég...des ogres quoi ... je déprime comme lui...et moi aussi « je veux vivre avec mes pistons hybrides »,,, vous me comprenez, même si je suis un peu confus ! J’ai le spleen tout les jours... mais je vous garanti que le premier qui débranche ma machine à laver pour brancher un VE, il aura affaire à moi !
Jo Duchene, Le mercredi 15 janvier 2020



Comme un avion sans ailes
Le véhicule connecté face au droit de la concurrence



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017