Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 17/01/2020

Europe : sixième année de hausse pour le marché automobile en 2019

Soutenu en décembre 2019 par la performance de l'Allemagne (+19,5%), de la France (+27,7%) et de l'Italie (+12,5%), le marché automobile en Europe finit l'année 2019 avec une timide progression (+1,2%) à 15,805 millions d'unités VP neufs. A noter qu'en 2018, le dernier trimestre avait été fortement pénalisé par l'entrée en vigueur du WLTP au 1er septembre 2018.

Pour la sixième année consécutive, le marché automobile en Europe enregistre une progression (+1,2%) avec 15,805 millions d'immatriculations VP neufs en 2019, grâce aux performances réalisées sur les derniers mois (+14,5% en septembre, +8,7% en octobre et +4,9% en novembre) à laquelle vient s'ajouter celle de décembre (+21,7%), avec 1,261 million d'unités. Mais, il faut tout de même noter que les quatre derniers mois sont comparés à ceux de 2018 qui avaient été fortement pénalisés avec la mise en place de la nouvelle réglementation du WLTP au 1er septembre 2018.

L'Espagne et le Royaume-Uni les perdants de 2019
Parmi les cinq grands pays, seuls trois marchés affichent une progression à deux chiffres en décembre. Ainsi, l'Allemagne, premier marché sur le mois et au cumul, s'octroie une hausse (+19,5%) en décembre, et termine l'année 2019 en hausse (+5%), avec 3,607 millions d'unités. En France, l'impact du nouveau barème bonus-malus, voté dans la loi de finances 2020, a dynamisé le marché en décembre ce qui en fait l'un des plus hauts des 9 dernières années, avec 211 208 unités soit une progression de 27,7%. Troisième pays en Europe pour 2019, le marché français clôture l'année en légère hausse de 1,9%, avec 2,214 millions d'unités VP neufs. Le troisième marché en augmentation (+12,5) sur le mois est l'Italie qui réalise une légère hausse (+0,3%), à 1,918 million d'unités VP neufs sur l'année.
Bien qu'en progression en décembre, le Royaume-Uni (+3,4%) et l'Espagne (+6,6 %) terminent l'année 2019 en retrait de respectivement -2,4%, à 2,311 millions d'unités, soit deuxième marché en Europe, et -4,8%, avec 1,258 million d'unités.
Après un premier semestre 2019 en retrait (-25,6%), dû à la nouvelle grille de bonus-malus basée sur le CO2 devant être appliquée dès 2020, le marché suédois a été en constante hausse durant le second semestre, et plus particulièrement en décembre (+109,3%). Ainsi, la Suède finit l'année 2019 en légère progression (+0,7%), avec 356 036 immatriculations VP neufs. Grâce à la forte performance de décembre (+113,9%), les Pays-Bas affichent une infime hausse (+0,6%), à 446 114 unités en 2019. 

Volkswagen, Renault et Ford le trio européen en 2019
La hausse (+12,7%) de décembre 2019 permet à Volkswagen de clôturer l'année en légère progression de +0,3%, avec 1,769 million d'unités VP neufs, soit 11,2% du volume du marché sur l'année. Tout comme VW, Renault réalise une croissance (+22,4%) en décembre, ce qui lui permet de modérer sa chute (-3,7%) à 1,063 million d'immatriculations VP neufs au cumul. Ford se classe troisième, avec un volume également en hausse (+19,7%) le dernier mois de 2019, mais termine l'année en retrait (-1,5%), avec 965 070 unités.
Quatrième marque en Europe en 2019, Peugeot voit la troisième position lui échapper de peu avec seulement 133 unités de moins que Ford et cela malgré une progression (+13,1%) en décembre 2019. Depuis le début l'année, la marque totalise 964 937 unités, soit une baisse de 0,7%.
Première marque premium sur le marché européen en 2019, Mercedes s'octroie une croissance de 3,5%, avec 902 039 unités à fin 2019. Elle est suivie de BMW, dont le volume est également en hausse (+1,9%) à 815 683 immatriculations.
Pénalisée par la fin de vie de la cinquième génération de la Corsa et le lancement de la nouvelle génération en novembre dernier, Opel finit l'année 2019 en fort repli (-7,8%), avec 815 683 unités VP neufs.
Portée par ses SUV, Skoda affiche une progression de 4,6%, avec des ventes globales de 761 761 unités au cumul 2019. Avec 1 700 unités de moins, Audi qui avait été fortement impactée durant le dernier trimestre 2018, est de nouveau en hausse (+2,6%) avec 473 042 immatriculations sur l'année.
Ce top 10 est clôturé avec Toyota et Fiat respectivement neuvième et dixième sur le marché en Europe de 2019. Bénéficiant d'une gamme hybride et d'une hausse (+19,9%) sur le dernier mois 2019, Toyota finit l'année avec une croissance de 3,8%, à 741 342 unités. Malgré la progression (+25,4%) de décembre 2019, Fiat reste dans le rouge (-7,2%), avec 659 622 unités VP neufs en 2019.
En 2019, certains constructeurs ont maintenu leur dynamisme et finissent l'année en forte hausse, soit supérieure à 5%, dont voici dans l'ordre le classement : Citroën (+6,4%), Dacia (+10,1%), Seat (+12,2%), Volvo (+6,6%), Mazda (+9,4%), Smart (+15,9%), Porsche (+12,9%), Lancia/Chrysler (+20,6%), Lexus (+19,8%), DS (+9,6%) et Alpine (+127,7%).
Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Europe décembre 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par pays en Europe décembre 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

"Elle est suivie de BMW, dont le volume est également en hausse (+1,9%) à 815 683 immatriculations.
Opel finit l'année 2019 en fort repli (-7,8%), avec 815 683 unités VP neufs."

Etonnant ce score identique de 815 683 pour BM et Opel ?
Un chiffre "magique"
;0)
ADEAIRIX , Le lundi 20 janvier 2020



articles connexes

270 groupes référencés dans l'Annuaire des groupes de distribution
Volvo France mise sur le XC40 pour atteindre des objectifs ambitieux en 2020



Copyright © 2020 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017