Sport - 21/06/2019

GP de France : c'est l'Etat qui est responsable de la circulation, affirme Christian Estrosi

(AFP) - C'est l'Etat qui est responsable de la gestion de la circulation sur les accès au Grand Prix de France, a affirmé jeudi Christian Estrosi, maire de Nice (LR) et président du Groupement d'Intérêt Public (GIP) organisateur de l'épreuve.

Partagez cet article     

"Il y a un an, nous étions à faire le bilan le dimanche soir d'un Grand Prix dont la réussite sportive était absolue, reconnue et, comme toujours quand les choses vont bien, forcément on regarde les choses qui fâchent et les choses qui ont fâché c'est ce vendredi dit noir de l'année dernière", a déclaré Christian Estrosi, maire de Nice (LR),lors d'une rencontre avec la presse sur le circuit du Castellet Paul-Ricard où aura lieu la course dimanche.
Faisant référence à une décision de justice rendue après une plainte déposée contre les organisateurs par des spectateurs pris dans les embouteillages monstres de l'an dernier, M. Estrosi a affirmé que "le tribunal a dit que l'organisateur du Grand Prix n'était en rien responsable de ce qui s'est passé sur la route qui, sans jeter la pierre à qui que ce soit, relève de l'autorité de l'Etat".
"Voilà pourquoi je me réjouis que le ministre de l'Intérieur qui est en charge de l'accessibilité, des conditions de circulation, de la sécurité routière vienne se rendre compte lui-même sur place de l'évolution du dispositif et des mesures prises sous l'autorité du préfet du Var par ceux qui ont cette responsabilité", a-t-il ajouté.
Christophe Castaner doit rendre visite vendredi aux équipes de gendarmerie et du SAMU qui seront déployées autour du circuit pour les trois jours du Grand Prix.
"Je remercie l'Etat français qui a montré cette année qu'il était totalement à nos côtés, ce qui pourrait aider dans la négociation avec la FOM pour pérenniser le Grand Prix", a souligné M. Estrosi.
Le Grand Prix de France a fait son retour au calendrier annuel de la F1 l'année dernière après neuf ans d'absence et veut s'y maintenir au-delà du contrat actuel qui le lie aux promoteurs de la F1 pour la période 2018-2022.
AFP

Partagez cet article     

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Il faut à tout prix améliorer les accès si l’on veut garder ce magnifique Grand Prix qui est un immense succès populaire

alain boise, Le 21/06/2019 à 06:51

Paul Ricard, Le Mans, Magny-cours,... les circuits ont toujours générés des bouchons car ils sont par principe des cul-de sac.
Succès populaire c'est la coupe du Monde de foot. La F1 a un succès d'aficionados.
;0)

Luc Os, Le 21/06/2019 à 10:05

Certes l'audience de la F1 est loin désormais de celle des événements de "Foot" mais çà fait encore un paquet de monde,
cher Luc Os …
;0)

Voir aussi le succès populaire des 24h00 le WE dernier pour lequel Autoactu a su rester assez discret (?) … Bravo à Fr3 (la chaîne des régions .. ) pour sa large couverture … Y a pas que la LMP1 en endurance ...

… Une impression ou le Maire de Nice se distancie du faubourg Saint Honoré … Quoique si l'on dépêche le sinistre de l'intérieur, c'est même pas sûr …

Toutes les vérités sont bonnes à dire ou action vs réaction, quelque chose de ce genre … ?
;0)

ADEAIRIX , Le 21/06/2019 à 11:14

Les GP sont comme les salons, il faut se méfier grandement des chiffres annoncés par les organisateurs qui y vont parfois à la grosse louche.
252 000 pour les 24 H et 160 000 au Castellet sont des valeurs additionnées sur les 3 ou 4 journées de ces courses essais, etc.
Le Castellet contient grand maximum 90 000 spectateurs et en 2018 le circuit avait vendu 65 000 billets. Ce qui reste remarquable.
De toutes façon avec 25 000 places de parking et un bon black Friday, il serait difficile et déraisonnable de faire plus dans l'état.
Pour mémoire le GP moto au Mans a accueilli 104 000 spectateurs cette année avec évidemment moins de PB de surface de parking pour les motos, ce qui avantage la réussite de ce type de manifestation.
;0)

Lucos, Le 21/06/2019 à 11:41

Ben alors je croyais que ça n’intéressait plus personne.....on nous mentirait?
Très beau temps au Castellet et déjà du monde....c’es5 sympa la F1 et vive l bagnole...tant pis pour les pisse froid habituels

alain boise, Le 21/06/2019 à 12:47

Qui parlait d'insultes hier ??
;0)

Luc Os, Le 21/06/2019 à 14:42

Un ricard et tout s'arrange…
;-)

clerion, Le 21/06/2019 à 15:45

Faut pas confondre un rencart à Nice, un ricard anis et un rencart au ricard…
;-)

clerion, Le 21/06/2019 à 15:49

Heureusement que vous êtes là Clerion pour nous faire marrer,merci

alain boise, Le 22/06/2019 à 07:55

Alain, le père No qui va au Ricard...
J'en ri..jaune...
;0)

Lucos, Le 23/06/2019 à 22:14

15% de public en moins mine de rien…
;0)

Lucos, Le 24/06/2019 à 14:10

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 21/06/2019

L’automobile au cœur des échanges entre chefs d’Etats lors du prochain G20

La chronique de Bertrand Rakoto, analyste indépendant dans l’intelligence de marché et auteur du livre "La désincarnation des grandes organisations". Après plusieurs années dans l’automobile, entre autres chez RL Polk, et après avoir eu un cabinet d’analyse en France (D3 intelligence) il est désormais basé aux Etats-Unis où il poursuit son activité depuis Détroit.

Analyse

Vers une autorisation du rétrofit électrique en France ?

Simple à réaliser dans la plupart des pays européens, le rétrofit électrique, consistant à transformer un véhicule thermique en véhicule électrique, nécessite en France une nouvelle homologation complète de chaque véhicule. Mais les choses pourraient évoluer rapidement et faire émerger des acteurs comme Transition One, qui vise un tarif de 5 000 euros pour la transformation d'une citadine.

Constructeurs

Expedicar change de nom et lève encore 4 millions d’euros

Les offres d’Expedicar et de LuckyLoc sont désormais réunies sous un même nom et sur un même site Internet, Hiflow.com. La structure a réalisé une nouvelle levée de fonds de 4 millions d'euros auprès de ses investisseurs historiques et entame son déploiement à l’étranger en commençant par la Belgique.

Services

Catégorie Sport

Coronavirus : en F1, faire au mieux avec moins en 2020 et après

(AFP) - Après l'annulation ou le report des sept premiers Grands Prix pour cause de pandémie de coronavirus, la Formule 1 se prépare à une saison 2020 plus courte, plus dense et économiquement rude, ce qui aura des conséquences en 2021.

20/03/2020

La F1 décale et rallonge sa trêve estivale en réponse au coronavirus

(AFP) - La Formule 1 a décidé de décaler et rallonger sa trêve estivale, pendant laquelle les écuries ne travaillent pas, afin de garantir l'équité sportive et réorganiser le calendrier suite à la pandémie de coronavirus, a annoncé mercredi la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

19/03/2020

La FIA crée une cellule de crise sur le coronavirus

(AFP) - La Fédération internationale de l'automobile (FIA) a annoncé vendredi la création d'une cellule de crise sur le coronavirus alors que plusieurs épreuves de sport automobile ont déjà été annulées ou reportées en raison de cette épidémie.  

09/03/2020

F1 : McLaren prend des mesures spéciales face à l'épidémie de coronavirus

(AFP) - L'écurie de Formule 1 McLaren a pris des mesures spéciales pour faire face à l'épidémie de coronavirus, interdisant notamment à toute personne s'étant récemment rendue en Chine d'entrer dans son motor-home lors des essais hivernaux de F1 à Barcelone, a indiqué mercredi un de ses porte-parole.

21/02/2020