Marchés - 14/05/2019

Nouveau repli (-2,7%) du marché automobile russe en avril

Avec 148 296 immatriculations (VP et VUL), le marché automobile russe enregistre de nouveau une baisse en avril à -2,7%.

Partagez cet article     

Après une très légère hausse de (+1,8%) en mars dernier grâce aux subventions gouvernementales appliquées depuis le 1er mars, le marché automobile russe repart à la baisse (-2,7%), avec 148 296 immatriculations (VP VUL neufs) en avril.

Depuis le début de l’année, le immatriculations sont en repli (-1%), à 539 946 immatriculations.

Toutes les marques ne subissent pas la baisse du marché en avril. Au sein de l'ensemble Avtovaz-Renault-Nissan, trois marques sont en progression ce mois-ci : Lada, Renault et Datsun. Lada, leader sur son marché, enregistre une croissance de +5,2%, à 32 316 unités, grâce à ses modèles Granta (+ 69,9%, à 12 652 unités) et Vesta (+30,1%), à 10 131 unités). Soutenue principalement par les volumes de la Sandero (+22,8%, à 3 263 unités), Renault s’octroie une hausse de +4,9%, avec 12 543 unités. Avec 1 452 immatriculations, Datsun est en très forte progression (+74,1%). En revanche, Nissan et Infiniti sont en forte baisse de respectivement -55% (à 2 528 unités) et -61,7% (à 124 unités).

Dans le top 20, certains constructeurs sortent du lot en s’octroyant des hausses signiticatives sur un marché en baisse (-2,7%) en avril. Ainsi, Volkswagen, cinquième marque sur ce marché, enregistre une hausse de 6,4%, avec 10 241 unités ce mois-ci. Skoda réalise une croissance de 16,2% en avril, à 7 359 immatriculations. BMW, première marque premium sur le marché russe ce mois-ci, totalise 3 400 unités, soit un gain de 13,1%. Geely, marque chinoise, enregistre une évolution à trois chiffres de +260,6%, à 786 unités.

Concernant, les marques du groupe PSA, Peugeot et Citroën sont en fort retrait de respectivement -28,4%, (à 383 unités) et -25,9% (à 257 unités) en avril.
Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP & VUL neufs par marque en Russie avril 2019 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article     

Articles connexes :

Les ventes de motorisations essence progressent de 11% sur le marché VO en avril Marchés - 03/05/2019
Mauvais mois d’avril pour le marché automobile français et les ventes aux particuliers Marchés - 02/05/2019
Yaris, C5 Aircross, Panda : trois modèles qui se distinguent en avril Marchés - 06/05/2019
Etats-Unis : le ralentissement du marché en avril inquiète les analystes Marchés - 06/05/2019
Le marché allemand vire dans le rouge à fin avril Marchés - 06/05/2019
Espagne : les ventes à particuliers en fort recul (-17,3%) en avril Marchés - 06/05/2019
Italie : prévision de marché 2019 revue à la baisse en avril Marchés - 07/05/2019
Royaume-Uni : fort ralentissement des ventes à particuliers en avril Marchés - 13/05/2019
La baisse du Diesel en France toujours sur le même rythme Marchés - 17/05/2019
Marché moto : excellent premier quadrimestre ! Marchés - 17/05/2019
Le Royaume-Uni (-4,1%) plombe le marché automobile européen en avril Marchés - 20/05/2019
Les formules de location, accélérateur du rajeunissement des clients VN, révèle Autoways Marchés - 29/05/2019

Réactions

Envoyer cet article à un ami

Les champs suivis d’une astérisque sont obligatoires.

Aucun commentaire, soyez le premier à participer !

Votre commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire

Mot de passe oublié

Autres actualités

Edition du 14/05/2019

Réparateurs agréés Hyundai : l’Autorité de la concurrence ne voit pas de "stratégie d’éviction" dans les refus d’agrément

L’Autorité de la concurrence (ADLC) applique la jurisprudence récente de la cour d’appel de Paris (Arrêts Mazda et JLR) dans une affaire opposant trois garagistes à Hyundai qui leur a refusé un contrat de réparateur agréé. L’ADLC estime que même s’ils respectent les critères qualitatifs, Hyundai peut leur refuser le contrat de réparateur s’il n’y a pas de "stratégie d’éviction".

Réseaux

FCA poursuit la mise en place d’une stratégie à long terme

La chronique de Bertrand Rakoto, analyste indépendant dans l’intelligence de marché et auteur du livre "La désincarnation des grandes organisations". Après plusieurs années dans l’automobile, entre autres chez RL Polk, et après avoir eu un cabinet d’analyse en France (D3 intelligence) il est désormais basé aux Etats-Unis où il poursuit son activité depuis Détroit.

Analyse

Catégorie Marchés

Royaume-Uni : le pire mois de mars depuis la fin des années 90

Le marché automobile au Royaume-Uni n’avait pas connu un niveau aussi bas en mars (-44,4%, à 254.684 unités), depuis l’instauration du changement de plaque semestriel à la fin des années 90. Ainsi, le marché a perdu 203.370 immatriculations par rapport à la même période en 2019.

07/04/2020