Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Marchés - 04/06/2018

Amaury de Bourmont, Citroën : "Nous allons livrer en masse en juin"

Citroën est passée sous les 9% de parts de marché VP en mai. Toutefois, son directeur commercial France s’attend à un retournement en juin, les véhicules en attente de livraison devant arriver "en masse".

Citroën a enregistré une nouvelle baisse de sa part de marché VP en mai. Elle est en effet tombée à 8,95%, après les 9,1% d’avril, avec des ventes VP en recul de 12,4% sur un marché à +0,2%. Amaury de Bourmont, directeur commercial France de Citroën, justifie toujours ce recul par des difficultés à produire assez vite, un stock réseau insuffisant et les problèmes de transport en France, notamment pour les C3 Aircross venant d’Espagne. Mais, dit-il, "pour la première fois, courant mai, la production de C3 Aircross est supérieure à nos prises de commandes. Les voitures vont arriver en masse dans les mois qui viennent. De quoi réaliser un mois de juin positif en livraisons et en immatriculations VP, estime-t-il.
"L’activité en points de vente reste bonne, avec un niveau de commandes qui reste élevé, proche de celui d’avril, qui était en hausse de 30% sur le canal des particulier et des PME, pour le C3 Aircross mais aussi pour C3 et C1", dit-il. Les commandes des grands comptes (loueurs longue durée, notamment) sont en revanche en baisse, reconnaît-il.
La marque reste bien orientée sur le marché du VUL, avec des immatriculations en hausse de 3,7% sur un marché à +1,9%, lui offrant une part de marché de 15,5%.
La marque DS revient en force (+28%) "sur un marché premium en recul de 2%", précise Amaury de Bourmont, ce qui positionne la marque au 4e rang de ce marché, avec une part de marché de 9%. "Les particuliers répondent présents et nous sommes à 8,3% de PDM sur le marché des sociétés mais à moins de 5% sur les loueurs longue durée car nous partons de loin, de 3% auparavant", détaille-t-il. Avec sa DS7 Crossback, immatriculée à 1 114 exemplaires en mai, DS fidélise des clients mais fait également de la conquête : "30% des particuliers viennent d’autres marques premium", souligne-t-il.
Xavier Champagne

 

Partagez cet article :

Réactions

Pour ce qui me concerne, en dépit des apparences et pour la première fois depuis trente ans, je suis confiant dans l'avenir de Citroën, car depuis de C. Tavares est arrivé, il semble qu'une véritable politique et une véritable identité compatible avec son passé lui soient assignées.

On assiste juste au solde des comptes du passé ...

A confirmer, cependant. Mais il était temps, il est pas sûr que la marque aurait survécu encore longtemps.
Louis-Jean Hollebecq, Le lundi 04 juin 2018

Oui ce ne serait que justice au regard du boulot délivré par équipes …
A revoir en fin d'année après la commercialisation du C5 Aircrosss …Espérons que le choc de la nouvelle règlementation WLTP ne lui sera pas trop néfaste …
Pas un mot de la pourtant méritoire nouvelle C4 (ex Cactus) …
Démarrage difficile ?
ADEAIRIX , Le lundi 04 juin 2018



Carlos Ghosn et Carlos Tavares unis pour "la survie" de la filière automobile en France
FCA se concentre sur le premium et délaisse Fiat



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017