Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 08/01/2019

Amaury de Bourmont, DCF Citroën : "Atteindre les 10,5% de parts de marché en 2019"

Après une année 2019 en progression de 6,2% sur le marché VP France, Citroën ambitionne de gagner 0,7 point de part de marché en 2019, pour atteindre les 10,5% de PDM. La marque va s'appuyer sur le C5 Aircross qui doit apporter 40 000 immats de plus, sur le C3 Aircross en année pleine et le nouveau Berlingo. A fin décembre, sa part de marché en commande est déjà à 12%, nous a dit Amaury de Bourmont, directeur commercial France de Citroën.

Citroën n’est pas revenu au-dessus des 10% de parts de marché VP en 2018 mais a néanmoins progressé (+6,2%) davantage que le marché (+3%), gagnant 0,3 point de part de marché, à 9,8%. "Nous réalisons un bien meilleur second semestre, à 10,1% de parts de marché, alors que nos difficultés de production au premier semestre nous ont fait tomber à 9,6%", souligne Amaury de Bourmont, directeur commercial France de Citroën.
La marque a davantage progressé sur le canal des particuliers (+16,3%) et ainsi gagné 1 point de part de marché sur l’année, à 9,8%. La prime à la conversion a soutenu son offre de citadines, pesant notamment 40% des ventes de C1 (+35% auprès des particuliers, +20% au global). C3 a continué sa progression (+8%) et C3 Aircross a dépassé les 2% de parts de marché, avec 43 791 unités, un volume qui devrait continuer de croître sur l’année pleine 2019.
Le nouveau C4 Cactus (+18%) a également été bien accueilli et a compensé l’arrêt de la berline C4 en cours d’année. Enfin, "le nouveau Berlingo, arrivé dans le réseau au dernier trimestre 2018, a déjà enregistré plus de 5 000 commandes", souligne le directeur, et a déjà progressé de 40% sur le seul mois de décembre auprès des particuliers (avec 438 immatriculations).
Sur le marché du VUL, Citroën a gagné 0,1 point de part de marché, à 15,8%, grâce au Jumpy (+19%) et au Jumper (+6%) et malgré la fin de vie de Berlingo (-1%). Le remplacement de ce dernier modèle permet d’espérer une part de marché VUL au-delà de 16%, estime Amaury de Bourmont.
Ses ambitions sur le marché VP sont encore plus élevés puisqu’il souhaite "atteindre les 10,5% de parts de marché", soit un gain de 0,7 point. Le C5 Aircross, dont les commandes ont été ouvertes début décembre, doit ajouter "un volume de 40 000 ventes", prévoit-il, soit 2 points de parts de marché. "Nous avons déjà enregistré un portefeuille de 4 000 commandes de C5 Aircross, dont 1 000 VD", précise-t-il. "A fin décembre, notre portefeuille de commandes de C4 Cactus est deux fois plus élevé qu’il y a un an avec l’ancien C4 Cactus et la C4 cumulés", indique le directeur. "Au global, Citroën est à plus de 12% de parts de marché en commandes à fin décembre", se félicite-t-il. De bon augure pour l'année 2019 sur un marché VP qui devrait être stable, estime le CCFA qui prévoit de préciser ses prévisions 2019 en mars prochain.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

… Un sujet qui ne semble pas "affoler" grand monde … à cet instant

Je ne sais si Amaury de Bourmont atteindra son objectif de PDM en 2019 …
En revanche, comme déjà vu, le C5 Aircross « pourrait » bien surprendre « son monde » … Son aboutissement en fait sinon la meilleure offre des SUV compacts non électrifiés actuellement, en tous cas un des tous meilleurs … CONFORT de suspension et de mobilier, Habitabilité, fonctionnalités (banque AR coulissante, TO pano et ouvrant), comportement routier, design de profil et ¾ arrière plutôt consensuel, prix plutôt bien calibré dans le segment …
… Certes, les puristes de la marque se pinceront le nez en alléguant que l’ADN d’André n’y est pas, peu importe … C’est parfaitement discutable, tous les véhicules ne peuvent ressembler à une DS (la vraie) … Il me semble que les lancements Citroën récents ont un peu de latence avant de trouver leur vrai rythme mais c’est le cas aussi la plupart du temps sauf pour les « blockbusters »… RDV dans quelques mois pour apprécier les volumes de ventes sur le marché domestique …

Petite précision de même que je n’escomptai nullement commander la nouvelle 508, je ne me prépare pas à … pour le C5 Aircross … Uniquement de la bienveillance désintéressée vis-à-vis du travail accompli par les équipes de Citroën n’en déplaise aux « zadeptes » du bashing ( un rien systématique) …
ADEAIRIX , Le mardi 08 janvier 2019

Je ne souhaite pas être désagréable, mais si Amaury de Bourmont affirme que « la part de marché de Citroën est de 12% en commandes fin décembre », cela revient à avouer officiellement que les marques continuent de s’échanger leurs volumes de commandes entre elles. Ce qui est gravement répréhensible.
« Je dis ça, je dis rien ! »
emmanuel taillardat, Le mercredi 09 janvier 2019

Mr TAILLARDAT … Il doit manquer une donnée pour une parfaite compréhension de votre commentaire …
"Répréhensible l'échange des volumes de commandes" ?
D'un point de vue statistique, que faites vous alors des données relatives aux commandes des différents acteurs du marché auto qui sont disponibles sur le site du CCFA … ?
Votre commentaire me semble assez sibyllin (?)

Merci d'apporter la précision nécessaire ...
« Je dis ça, je dis rien ! »
;0)
ADEAIRIX, Le mercredi 09 janvier 2019



Le groupe Volkswagen n’est plus le premier investisseur mondial en R&D
Le programme mentoring de l’association Wave recrute ses mentors et mentorés



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017