Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Analyse - 30/04/2018

Après-vente : tirer partie de la connectivité et de la blockchain

Dans une étude qu'il vient de publier, le cabinet Deloitte passe en revue les évolutions technologiques et comportementales qui vont avoir une influence majeure sur le marché de l'après-vente.

Le cabinet Deloitte vient de publier une étude sur l’avenir de l’après-vente automobile. Il passe en revue plusieurs évolutions technologiques et comportementales qui vont avoir une influence majeure sur ce marché : la connectivité des véhicules, la vente sur internet, la mobilité partagée et les véhicules autonomes, les véhicules électriques et les politiques urbaines contre la pollution, l’impression 3D et enfin la blockchain (*).
La connectivité des véhicules est un atout dans la manche des constructeurs, estime Meissa Tall, Associé Deloitte Conseil France, spécialiste du secteur automobile : "Les constructeurs sont les seuls à pouvoir se positionner sur une proposition qui combine les données consommateurs et les usages du véhicule", dit-il. Il estime que les différents services connectés qu’ils proposeront, dont la maintenance prédictive, pourront leur permettre d’augmenter de 15 à 20% le taux de rétention à l’après-vente des véhicules âgés de 4 à 8 ans. Or, dès 2020, 98% des véhicules neufs mis sur le marché seront connectés et 22% du parc sera équipé (puis 47% du parc en 2025), prévoit le cabinet.
Les constructeurs devraient également pouvoir tirer partie des possibilités offertes par la technologie d’échange d’informations blockchain, pour assurer la traçabilité des pièces de rechange, facturer facilement des services connectés et améliorer la gestion de la donnée clients, en lien avec son réseau. Couplée à la capacité d’analyse du CRM, la blockchain pourrait lever les frontières de la décentralisation et de la fragmentation de la gestion de la relation client.
"A court terme, les initiatives des acteurs de l'après-vente devront se recentrées sur la rétention des clients à travers une meilleure compréhension de leurs attentes et de leurs centres d’intérêt. En outre, la course à l’innovation technologique ne doit pas être considérée comme une finalité mais un moyen d’anticiper au mieux ces tendances afin d’évoluer et de rester compétitif", résume clut Meissa Tal.
Des opportunités apparaissent pour les constructeurs mais aussi des risques, comme l’essor du e-commerce et l’arrivée d’acteurs puissants sur le marché de la pièce. Aux Etats-Unis, Amazon et Ebay vendent 70% des pièces écoulées sur internet, soit un marché global estimé entre 7 et 7,5 milliards de dollars, souligne Meissa Tall.
Le développement des ventes de véhicules électriques est aussi un frein à l’activité après-vente puisque son panier moyen diminue de 50 à 70% par rapport à un véhicule thermique. Le recours à l’autopartage et l’apparition d’acteurs puissants dans ce domaine va également peser sur les marges après-vente des constructeurs. La voiture autonome, enfin, devrait pour sa part réduire drastiquement la sinistralité mais pas avant que tout le parc fonctionne en autonomie complète.
Xavier Champagne

(*) D’après la définition donnée par Blockchain France, "la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne".

Partagez cet article :

Réactions

Tiens pourtant Lucos nous affirmait que le VE générait du bon business ,whaou 70% de moins q'une fumante,je vous le redis ùn VE c'est des essuie glaces et de pneus( sur internet les deux) et pis c'est tout
alain boise, Le lundi 30 avril 2018



Plus de 250 groupes référencés dans l'édition 2018 de l'Annuaire des groupes de distribution automobile
La canicule a sollicité l'assistance automobile en 2017



Copyright © 4426 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017