Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Offres commerciales

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Services - 02/06/2014

Doyen Auto veut davantage valoriser ses prestations de services

Le distributeur de pièces Doyen Auto veut se distinguer par la qualité de ses prestations (choix et identification des pièces, logistique…) et lance un nouveau portail web, doté de données techniques et d’outils marketing, dont l’accès sera en partie payant.

Le distributeur de pièces de rechange Doyen Auto a presque doublé (+73%) son chiffre d’affaires au cours des cinq dernières années, pour atteindre 182 millions d’euros en 2013, dont la moitié est réalisée en France et le reste en Belgique et au Pays-Bas.  
"Nous ne sommes pas les moins chers mais nous sommes réputés pour la largeur de notre gamme, l’efficacité de notre logistique et notre flexibilité", souligne Harry Pottiez, directeur de Doyen Auto France. Le grossiste réalise 80% de son activité avec une offre de pièces premium, en proposant des marques leaders comme TRW, Valeo ou Tenneco, et en offrant le choix entre deux marques pour chaque pièce. Il réalise également 10% de son business avec des pièces techniques (injecteurs, capteurs), avec 9 000 références en stock.
Le groupe belge ambitionne de dépasser les 200 millions d’euros cette année, en continuant de miser sur le service, avec la création d’un nouveau portail web, plus précis sur l’affectation des pièces et doté d’outils marketing pour aider ses clients à mieux vendre. Salto, c’est son nom, sera lancé en juillet et présenté en avant-première le 17 juin prochain au réseau de 45 distributeurs-stockistes API (*).  
"Avec une base ETAI et nos propres développements, nous avons travaillé sur la précision des données, pour que le garagiste identifie la bonne pièce du premier coup", souligne Harry Pottiez. Le site, accessible uniquement aux professionnels enregistrés, offrira différents niveaux de services allant de la prestation gratuite, comme l’accès au catalogue de Doyen Auto, à des prestations tarifées.
Les clients payants auront accès à une large offre de pièces, 77 000 références en stock pour 200 lignes de produits issus des plus grands équipementiers mondiaux, mais aussi à des équipements, de l'outillage et des consommables, non stockés, fournis par 70 fournisseurs "et pourront ainsi réaliser tous leurs achats sur un même site", souligne le dirigeant. Ils bénéficieront également d’informations techniques et économiques "mises à jour tous les trois mois". Le site offrira aussi des outils marketing d’aide à la vente, paramétrables et personnalisables au nom de l’utilisateur. "Un distributeur pourra notamment créer son espace personnel et rendre son stock accessible à ses propres clients", indique le dirigeant.

Se recentrer sur quelques clients grands comptes
Avec cette offre de services, Doyen Auto souhaite renforcer la fidélité de ses clients distributeurs et augmenter les volumes d’achat de ceux qui travaillent encore peu avec lui.
Parallèlement, il a décidé de remettre à plat les relations avec ses clients grands comptes, les chaines de réparation rapide et de pneumaticiens. Les têtes de réseau référencent Doyen Auto comme fournisseurs de pièces mais le réseau de franchisés reste libre de ses approvisionnements. Du coup, "ce sont les clients les plus difficiles à rentabiliser parce que nous livrons fréquemment de petites commandes à de nombreux centres un peu partout en France", explique le dirigeant. "Nous voulons nous recentrer sur quelques enseignes qui voudront bien valoriser les services que nous leur apportons. Nous leur donnons en effet accès à un large choix de pièces, nous accordons des délais de paiement, nous prenons des commandes jusqu’à 18h pour livrer le lendemain, pour qu’il n’ait pas de stock à immobiliser. Nous devons trouver une équation prix/services qui soit gagnant-gagnant", dit-il.  
Xavier Champagne

(*) Doyen Auto détient 10% d’Arianne, actionnaire d’API, et réalise 30% de son chiffre d’affaires avec les 45 distributeurs stockistes d’API. 

Partagez cet article :

Réactions

Wouahouuuuuu...Les belges voient grand !
85 millions de piéces en stock...peut être... mais pas de références différentes...
Si j'ai 3 références de joints en stock avec pour chacune des références 100.000 pièces, j'ai bien 300.000 pièces en stock...mais uniquement sur trois références...

Ce qui compte dans ce métier, c'est le nombre de références stockées pour répondre au mieux à une très large demande, pas le nombre de pièces....

Si je reprends mon exemple des joints, s'il faut 10 références pour couvrir la demande, je ne réponds qu'à 30% des besoins avec mes trois références et pourtant j'ai du stock pour chacune...
Donc là une précision et clarification s'impose...


SB, Le lundi 02 juin 2014



Les dernières évolutions dans les réseaux de distribution
Derniers jours pour s’inscrire au symposium après-vente autoactu.com



Copyright © 6443 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017