Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d’autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d’actualité d’autoactu.com
envoyer par email
Marchés - 16/11/2018

Encore sous l’effet du WLTP, le marché automobile européen reste en retrait de 7,4% en octobre

En baisse de 7,4%, le marché automobile en Europe continue de subir l’effet WLTP en octobre, avec 1,118 million d’unités VP neufs.

Après la forte chute de 23,4% en septembre dernier, le marché automobile européen affiche un repli modéré de 7,4%, avec 1,118 million d’unités VP neufs en octobre. Celui-ci reste encore sous l’effet du WLTP entrée en vigueur le 1er septembre dernier.

Depuis le début de l’année, les immatriculations sont en très légère hausse de 1,4%, avec 13,424 millions d’unités, soit 191 860 véhicules de mieux qu’en 2017.

"Ce repli s'explique encore principalement par l'entrée en vigueur le 1er septembre du nouveau test d'homologation des véhicules, dit WLTP, qui avait entraîné un bond des immatriculations cet été. Conséquence, les ventes ont reculé dans la plupart des pays de l’Europe, notamment dans les cinq principaux marchés", souligne l'Acea (Association des constructeurs automobile européen).

La France moins impactée
Parmi les cinq grands marchés, la baisse est sous le seuil de la moyenne du marché pour la France, le Royaume-Uni et l’Espagne en octobre. Ainsi, la France affiche un repli de 1,5%, avec 173 798 unités. Pour le Royaume-Uni, c’est un recul de 2,6%, à 153 599 immatriculations. L’Espagne est quant à elle en retrait de 6,6%, avec 88 410 véhicules. En octobre, l’Allemagne reprend le leadership du marché européen, bien que ses immatriculations affichent une baisse identique à la moyenne en Europe, avec 252 628 unités. Avec 146 655 unités, l’Italie accuse un repli identique à celle du marché et de l’Allemagne mois-ci.

Seuls les marchés à faible volumes parviennent à tirer leur épingle du jeu en octobre : la Hongrie (+5,4%, à 10 923 unités), la Grèce (+13%, à 7 125 véhicules), la Croatie (+10,4%, à 3 978 immatriculations) et la Lituanie (+20,9%, à 2 800 VP neufs).

Peugeot en hausse de 1,9%, Renault en retrait de 23,4%
Deuxième marque du marché en octobre, Peugeot réalise une progression de 1,9%, avec 79 180 immatriculations. Renault, cinquième sur le marché en Europe, continue de subir l’effet WLTP et affiche une baisse élevée de 23,4%, à 68 981 unités. Avec 21 282 immatriculations de moins ce mois-ci, la marque perd 1,3 point de part de marché. En octobre, Citroën totalise 45 423 immatriculations, soit un gain de 3,4%.

Volkswagen chute de 15,2%
Le groupe Volkswagen victime des difficultés d’homologuer en WLTP avait dû stopper la commercialisation de certains de ses modèles. En octobre, Volkswagen continue de souffrir et affiche un retrait de 15,2%, avec 114 340 unités. Après une baisse de 32,5% en septembre, Seat enregistre un repli modéré de 14,5%, à 29 199 unités. Avec 56 741 immatriculations, Skoda parvient à minimiser la casse de -0,8% (à 618 773 véhicules) en octobre. 

BMW et Mercedes en hausse, Audi en baisse
Alors que Mercedes et BMW sont en progression de respectivement (7,9%, à 76 480 unités) et 12,4% (à 66 403 véhicules) en octobre. Pour Audi, c’est une baisse brutale de 53%, avec 31 274 unités, sa part de marché passe de 5,5% en octobre 2017 à 2,8% ce mois-ci.
Farida Sacha

Lire le détail des immatriculations VP neufs par marque en Europe octobre 2018 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Lire le détail des immatriculations VP neufs par pays en Europe octobre 2018 (Accès réservé aux membres du Club Autoactu.com)

Partagez cet article :

Réactions

Le hasard ou la nécessité ?

Il est singulier de constater que, souventes fois, les marques qui se sont illustrées lors du Vw gate devenu par la suite le Diesel Gate sont la plupart du temps celles qui ont "du mal" avec l'adaptation au passage à la norme WLTP … Et Lycée de Versailles …
;0)
ADEAIRIX, Le vendredi 16 novembre 2018

Le WLTP a bon dos...
;0)
Lucos, Le vendredi 16 novembre 2018

Quand ce n'est pas le WLTP, c'est le Brexit.
Après ce sera l'Italexit.
Bruno HAAS, Le vendredi 16 novembre 2018

Faut considérer les performances de chacun à fin octobre et non sur ce seul mois , certes Oui …!

Pourtant on dirait bien que Thierry KOSKAS a été chaleureusement remercié pour celles de Renault ou c'est alors juste une malheureuse concomitance … (?) …
;0)
Même si le losange a une présence quasiment planétaire contrairement au compétiteur trop centré sur le vieux continent
ADEAIRIX, Le vendredi 16 novembre 2018

En effet Adeairix a raison...il y des gens qui réussissent (tout est relatif) là ou d'autres ont échoué...
Tout est relatif et des fois incompréhensible pour nous, exemple, à savoir, comment expliquer l'engouement des américains et canadiens pour SUBARU ?
Si le groupe VW faisait aussi bien qu'eux quelle réussite.
Même Honda est obligé de sortir une CIVIC type R pour les embêter certaines bombinettes Subaru !
Subaru appartient presque en totalité à Toyota...ils sont partout ceux là.
Jo Duchene, Le vendredi 16 novembre 2018



articles connexes

PSA lance des versions "chantier" et "rouleur" sur les Partner et Berlingo pour maximiser les VR
Smart s’associe à Proxiserve et Total Spring pour promouvoir son offre de mobilité électrique



Copyright © 2018 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017