Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Constructeurs - 30/11/2018

FCA va investir 5 milliards d'euros dans ses usines italiennes

Une fiat 500 électrique, une Panda mild-hybride, des Jeep et Alfa Romeo hybrides rechargeables, c'est la liste des nouveaux produits qui seront produits dans les 3 ans en Italie à la faveur d'un investissements de 5 milliards d'euros.

A l’occasion d’une réunion qui s'est tenue hier à Mirafiori (Turin) entre les dirigeants du groupe FCA et les syndicats italiens, Mike Manley, PDG de FCA, a présenté son plan produits pour la période 2019-2021 : il prévoit le lancement de 13 modèles ainsi que le développement de nouveaux moteurs intégrant des technologies hybrides et électriques. Les usines italiennes seront mises à contribution et bénéficieront pour cela d’un investissement de plus de 5 milliards d'euros sur la période, a-t-il dit. L’usine de Mirafiori accueillera la première plate-forme 100% électrique qui sera appliquée à la nouvelle Fiat 500 et qui pourra être aussi utilisée sur d'autres modèles du groupe dans le monde, a -t-il expliqué.
Une architecture commune et un même système de propulsion hybride rechargeable sera partagée par plusieurs modèles : Un SUV compact pour Alfa Romeo qui sera produit à Pomigliano ; Une Jeep Compass européenne qui sera produite à Melfi, site qui assemble déjà la Jeep Renegade (dont la version PHEV en 2020) et la Fiat 500X. Enfin, une Fiat Panda mild-hybride (dotée d’une batterie de 48 volt et d’un alternodémarreur) sera également produite à Pomigliano.
Enfin, il a annoncé la mise en place d'un nouveau module à Termoli pour la production de versions hybrides ou atmosphériques du moteur essence FireFly de 1,0 et 1,3 litre.
Par ailleurs, révèle Reuters, le nouveau directeur de FCA pour l'Europe, Pietro Gorlier, a précisé que l'objectif, précédemment annoncé d'interrompre la production de Diesel en Europe d'ici 2021 était "trop agressif" et que le groupe continuerait à produire des Diesel au-delà de cette date.
Xavier Champagne

Partagez cet article :

Réactions

… La concomitance est trop forte …
Cette annonce intervient juste après la cession de Magnetti Marelli par FCA … L'enveloppe de cash est très comparable dans son ampleur … Il était temps que FCA s'occupe de l'électrification de sa gamme … Gageons que ce catalogue de projets est dans les cartons depuis un certain temps … On peut sans doute parier que certaines "applications" sont déjà en cours de développement pour respecter le calendrier 2019 - 2021 …

A noter que contrairement à d'autres opérateurs qui n'ont pas grand chose à perdre dans une annonce semblable … Chez FCA, vu le retard accumulé sur la voie de l'électrification, le bon sens réclame de ne pas jeter le Diesel avec "l'eau du bain" … Ne pas s'emballer

Au fait que devient le projet de commercialisation de l'ARGO (pour restez poli bien sur) qui succède plus ou moins à la Punto …
Avec un 80 ch multijet, nous ne serions pas loin du prototype du véhicule Diesel de segment B à prix doux que Lucos appelle de ses vœux
;0)
… En l'occurrence une version E85 de l'Argo en Europe, cà semble déjà assez opportun ?
S'agit il du "nouveau module" (?) dont la mise en place est annoncée sur Termoli selon la citation de l'article … (?) pas sûr ...
;0)
ADEAIRIX, Le vendredi 30 novembre 2018

5 Milliards pour faire çà....faut-il être croyant pour le croire, et s'il y aura deux ou trois hybrides dans les concessions à se mettre sous la dent ce sera déjà pas trop mal.
Le nouveau patron fait un petit pas en arrière pour gardre encore le petit diesel pour faire plaisir aux amateurs de la campagne, car en gros diesel pour l'industrie ils y s'y connaissent.
Ne pas oublier que les hollandais et les italiens sont depuis plus de trente ans les champions du GPL.
L'incurie de nos administrations concernant cette question elle est championne du monde.
Quand on nous a obligé en France à avoir sous le siège des gilets jaunes, qui l’eut cru qu'ils allaient avoir un tel succès ?
Jo Duchene, Le dimanche 02 décembre 2018



Stéphane Antiglio, président de Parts Holding Europe : "Notre lot est d’être le complément des constructeurs"
Free2Move Paris, l’autopartage électrique de PSA, débutera ce lundi dans la capitale



Copyright © 2196 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017