Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

Déjà inscrit ? Identifiez-vous pour
profiter pleinement d'autoactu.com
Recevez GRATUITEMENT chaque jour la lettre d'actualité d'autoactu.com
envoyer par email
Constructeurs - 30/09/2019

FO Métaux demande un rendez-vous avec Bruno Le Maire sur l'avenir de l'automobile

(AFP) - La Fédération FO de la métallurgie a demandé vendredi un rendez-vous "en urgence" avec le ministre de l'économie Bruno Le Maire sur l'avenir de la filière automobile, menacée selon elle par les orientations politiques liées à la transition énergétique.

Estimant que la filière automobile est l'objet d'une "casse sociale sans précédent", FO Métaux écrit dans un communiqué que "le gouvernement doit intervenir au plus vite pour trouver des mesures d'accompagnement".
"Si le gouvernement persiste et s'entête, il va conduire le secteur automobile dans une impasse" et "cela se traduira par la destruction de milliers d'emplois dans les prochains mois", prévient la fédération.
Pour elle, "si la transition écologique est une nécessité et une urgence, elle ne se décrète pas": "les orientations des politiques publiques sont éloignées de la réalité, auront des répercussions dramatiques sur l'emploi" et "menacent dès à présent les territoires déjà meurtris par la désindustrialisation".
"Alors qu'une véritable chasse aux moteurs thermiques, notamment le diesel, est lancée, aucune alternative pérenne et efficace n'est envisageable à court terme", affirme FO. Elle assure que "l'émission de CO2 sur un véhicule essence est plus importante que sur un véhicule diesel" et que "personne ne peut garantir qu'un véhicule 100% électrique soit 100% zéro émission de CO2, bien au contraire".
Elle déplore aussi "les distorsions de concurrence qui résultent de l'absence d'harmonisation des règles entre les pays, y compris au sein même de l'Union européenne".
"Il est incompréhensible que les constructeurs allemands, anglais et américains puissent avoir des taux de rejet d'émissions supérieurs aux constructeurs français, et ce par le seul fait du poids excessif de la gamme de leurs véhicules", indique-t-elle.
Jeudi, Patrick Michel, délégué FO à PSA, avait déclaré à l'AFP que "les décisions prises par les politiques, tant européens que français, mettaient les constructeurs au pied du mur". "C'est une menace mortelle pour mes collègues qui fabriquent des moteurs thermiques", avait-il dit en parlant d'"homicide".
"Nous aussi, nous voulons sauver la planète", avait-il poursuivi. "Je souhaite une écologie qui sauve la planète, mais aussi que l'on réunisse autour d'une table tous les acteurs de la filière automobile en se demandant comment faire évoluer l'industrie et comment prévenir la disparition brutale des emplois".
AFP

Partagez cet article :

Réactions

La Comission lutte contre le réchauffement en fermant toutes les usines et poussant les salariés Européens vers Paul emploi.
Jamais je n’aurait cru voir cela ...quel gâchis
alain boise, Le lundi 30 septembre 2019

Ca sert à quoi un emploi, si on n'a plus de planète pour vivre?
C'est bien beau d'appeler le gouvernement à la rescousse, mais avoir une stratégie client/produit/industrielle diversifiée et adaptée aux besoins non seulement présents mais aussi futurs, c'est le boulot des entreprises. Les objectifs d'émissions sont connus depuis bien longtemps, Découvrir aujourd'hui que les sites monoclient/monoproduit c'est suicidaire, c'est juste un manque de leadership, y compris des syndicats.
Relisez donc la Cigale et la Fourmi.
Arnaud C., Le lundi 30 septembre 2019

Cher Arnaud C, je vous souhaite de ne jamais connaître les affres du chômage - j'en connais qui se sont suicidés - dans une planète en bonne santé.
Bruno HAAS, Le lundi 30 septembre 2019

Certains commentaires ici me font douter sur la clientèle du site......c’est bien des bagnolards Bruno?c’est leur gagne pain ou pas?
alain boise, Le lundi 30 septembre 2019

C'est quoi un bagnolard ? A-t-il des obligations? Est-ce une secte? A-t'il un syndicat? Es-t’il obligé d'avoir une posture et défendre une corporation.
C'est combien la cotisation et a-t'il un bizutage à l'entrée !
Je vois que ça rend zinzin, quand même !
Jo Duchene, Le lundi 30 septembre 2019

Je me demande au fait s'il faut leur faire confiance pour faire du lard les bagnolards ?
Jo Duchene, Le lundi 30 septembre 2019



Autoways révèle les marques les mieux et les moins bien placées dans la grille 2020 du malus NEDC
Etats-Unis : la grève chez General Motors va entrer dans sa troisième semaine



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017