Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Equipementiers - 10/04/2017

Grâce à l’homologation de ses boîtiers E85, FFED vise 1 000 installations mensuelles

Dans quelques jours sera publié l’arrêté définissant un cadre légal à l’installation de boîtiers flexfuel qui devront avoir reçu une homologation. Leader sur ce marché, Flexfuel Energy Development (FFED) estime que ce nouveau cadre lui ouvre un potentiel de 1 000 installations de boîtiers par mois. 

Promis pour le mois d’avril, l’arrêté relatif aux boîtiers de conversion des véhicules essence au bioéthanol (E85) va enfin poser des règles sur ce marché de la seconde monte. D’une part, il va définir la procédure d’homologation de ces boîtiers par l’Utac. D’autre part, il va rendre obligatoire l’installation de ces boîtiers par des professionnels agréés et formés par les fabricants des boîtiers. L’arrêté donnera enfin un statut officiel à ces véhicules – dont la carte grise devra être modifiée - pour qu'ils ne rencontrent plus de problèmes de garantie constructeur ou au contrôle technique.
Flexfuel Energy Development (FFED) qui propose ce type de boîtiers de conversion depuis 2007, est l'une des deux sociétés à avoir participé aux tests techniques de l’Utac pour définir la procédure d’homologation. "Les homologations devraient commencer vers le mois de juin. Nous serons donc prêts à commercialiser nos boîtiers homologués à partir du mois de septembre", se réjouit Sébastien Le Pollès, dirigeant de FFED. Et cela malgré les 200 000 à 300 000 euros d’investissements que cela représente pour la société. "C’est un investissement conséquent mais nécessaire pour faire un tri sur ce marché et rassurer les automobilistes", estime le dirigeant.
FFED est aujourd’hui leader de ce marché avec, en 10 ans, 25 000 boîtiers commercialisés et posés par l’un de ses 400 garages partenaires. "Nous sommes en ce moment sur un rythme très faible de 100 boîtiers par mois mais je suis persuadé que ce nouveau cadre législatif va véritablement permettre de faire décoller ce marché", dit M. Le Pollès. 

Multiplication par dix de son activité
Cela dépendra toutefois de la faculté des acteurs à faire valoir les avantages des véhicules flexfuel auprès du grand public quand les projecteurs restent focalisés sur l’électrique. Il y a déjà l’avantage des infrastructures de ravitaillement. Le superéthanol E85 est en effet distribué dans 872 stations-service (+144 par rapport à fin 2015) et près de 200 stations supplémentaires devraient ouvrir d’ici la fin de cette année. Et en cas de problème, l’automobiliste peut toujours utiliser de l’essence.
Deux fois moins cher que l’essence (SP95-E10), mais augmentant la consommation de 25%, il offre une économie de l’ordre de 500 euros pour 13 000 km parcourus. De quoi amortir en un peu plus d’un an le boîtier, commercialisé environ 600 euros, pose comprise.
"Le potentiel est énorme puisque nos boîtiers sont compatibles avec tous les véhicules essence mis en circulation depuis 1995. Cela représente  15 à 16 millions de véhicules", note M. Le Pollès. Confiant, le dirigeant vise un objectif de 1 000 boîtiers par mois à partir de l’année prochaine. "Nous avons besoin pour cela de renforcer notre réseau d’installateurs agréés. Aujourd’hui de 400, il devra passer à 1 000 d’ici mi-2018."
Emilie Binois 

Partagez cet article :

Réactions

Question,est ce que l'installation du boîtier oblige a changer les durites d'alimentation ?
En effet Prof Lucos me promet l'enfer sur ma Prius qui accepte depuis plusieurs années ce carburant très bon marché(plein a 20€ pour 500 bornes qui dit mieux?)
Merci pour la réponse

alain boise, Le lundi 10 avril 2017

Comment peut-on pousser à l'agriculture super intensive gavée d'engrais phosphatés ?? Cette technologie est juste une hérésie en terme d'écologie.
franz Schmut, Le lundi 10 avril 2017

1. Qui annonce ce décret ?
2. L'UTAC n'est pas l'organisme qui délivre les homologations en France
3. Les kits sont une arnaque grossière car tous les véhicules essence tournent sans PB avec l'E85 sauf quand il fait froid et même si le risque d'incendie existe en fonction de la qualité des durites.
4. Ce n'est pas la carte grise qui définit les conditions de garantie contractuelles d'un véhicule.
5. Je plains les pauvres clients de cette société qui vont se faire avoir comme des pigeons et lâcher 600 € pour rien et perdre leur garantie moteur...
Lucos, Le lundi 10 avril 2017

Alain,
L'E85 est particulièrement corrosif du fait évident de sa teneur de 85% d'Ethanol (C2H6O)
C'est le couple HO de la molécule d'éthanol qui pose PB car c'est un acide qui s'attaque aux matières naturelles (Caoutchoucs, aluminium, etc..)
Le résultat le plus classique est un ramollissement et une dilation très conséquente des caoutchoucs, donc risque de fuite de carburant, donc risque d'incendie.
Il faut donc de toute évidence des caoutchoucs spécifiques ou autres matières prévus pour supporter l'E85.(Durites, joints, crépines, manchon de pompe, etc..)
Aujourd'hui la majorité des Véhicule essences récents sont prévus pour l'E10 maxi avec une marge de sécurité technique que l'on peut estimer à de l'E20.
Ceci dit tout dépend finalement de chaque véhicule et de la qualité de ses composants.
mais pour combien de temps ?
Lucos, Le lundi 10 avril 2017

Lucos,merci pour ce cours Magistral (gratuit),encore une, pourquoi les Prius Brésiliennes(total éthanol) ont semble t'il les mêmes références de Durits.
Si j'ose encore une question,de passage à Paris hier les panneaux affichaient pollution ralentir alors que la ville était vide et les voies d'accès aussi?
D'après vous est ce que le fait de rouler à 90 pollue moins qu'à 110 ou c'est juste pour nous e.....der de la part de votre copine( encore 15 jours oufff)
alain boise, Le lundi 10 avril 2017

Moi qui ne connait rien en automobile, je suis un naïf qui fait une totale confiance en Toyota et ses hybrides ( mais a chaque fois avec une garantie étendue P/MO achetée, je suis naïf mais j'évite d'être con) et donc à chaque fois qui s'est présenté j'ai mis de l'essence E85 et toutes mes hybrides ont dépassée plus de 100.000 km...sans ennui majeur, carrément zéro panne chacune!
Tous les acheteurs de mes hybrides ne me sont jamais tombé sur le poil pour me dire que je les avait arnaqués!
Comme les japs ont fait pour être au courant et prendre leurs disposition c'est un mystère TOTAL pour moi!
J'ai un problème avec mon C-HR (une histoire de bavette saillante sur le garde boue à l'avant qui est happée en compression d'amortisseur si les roues avant rentrent dans un trou de la route).
Ce problème est déjà remonté par mon commercial de concession chez Toyota.
Jo Duchene, Le lundi 10 avril 2017

OUAH, j'y crois pas, 100 000 km sans panne, je suis halluciné, comment est ce possible? Ils sont vraiment forts ces japonais.
Vincent , Le lundi 10 avril 2017

Plusieurs choses me surprennent dans cet article...

1. Les boîtiers Ethanol à ma connaissance ne sont composés que d'une résistance qui crée un décalage de la lecture de la température d'eau du moteur au calculateur de contrôle moteur. ceci permet d'enrichir le mélange et donc de ne pas rouler avec trop peu de carburant et ainsi préserver un peu son moteur...

2. En pleine période de VW Gate, cela me paraît totalement déplacé d'homologuer un tel engin...

3. Les véhicules Toyota Prius commercialisés au Brésil ne roulent que l'E26, jamais en E100. Ainsi cela s'explique pourquoi les Prius en Europe, qui ont la même référence n'ont aucun problème, ils sont déjà adaptés à l'essence avec éthanol.

4. Que je sache, le superéthanol vendu en France n'a jamais dépassé E60, ce qui explique pourquoi les véhicules non modifiés résistent bien au carburant, l'E85 n'étant jamais vraiment vendu dans les stations...

Dans les faits, mettre de l'éthanol dans son réservoir c'est comme mettre du détachant. Il va tout nettoyer, et éliminer le gras de l'essence et ainsi son pouvoir de lubrification des injecteurs, de la pompe à carburant et des sièges de soupape. Si on ne fais aucune modification spécifique, la durée de vie mécanique du moteur sera réduite, cela est le résultat de plusieurs décennies de roulages au Brésil. C'est assez connu. Toutefois, un moteur essence ne verra pas grand chose si l'addition d'éthanol reste faible et que les plastiques et la pompe à carburant sont prévus pour ce carburant...
Les hybrides de Mr; Duchene ont duré certainement car prévus pour un taux d'éthanol > 0... mais nettement inférieur à E85!
Leonardo, Le lundi 10 avril 2017

et que contre tout attente, il les a vendu très rapidement, étonnant pour des voitures aussi fiables
Vincent , Le lundi 10 avril 2017

Merci Leonardo,donc le E 85 n'en est pas si je comprends bien,pourtant ça m'allume le Check tt les 5/6 pleins et pour l'éteindre je fais un plein de 98 et ça recommence à zéro,en tout cas la conso équivaut a 3L de Gazole,imbattable pour une boite auto et 110 ch en silence,donc je risque rien tant mieux,j'espère que le prof le lit.
alain boise, Le lundi 10 avril 2017

Pour Vincent qui "semble" être un petit jeune qui ne croit pas beaucoup à ce qu'on lui dit... j'ai mon permis depuis 1974... eh oui je sais je suis un croulant!
Par contre des caisses j'en ai acheté et payé de ma poche (sauf des FIAT et des Lancia en tant que collaborateur) et de toutes marques!
Par contre cela fait vingt ans que je roule en hybride depuis la Prius II et je n'ai pas les moyens d'une Lexus...mais je ne suis pas sur de vouloir en acheter.
Donc je les vends au bout de cinq ans et je les achète toujours chez le même concessionnaire qui a l'historique de tous les modèles (qui ont fait par ailleurs toutes plus de 100.000 km sans pannes). Il y a eu des rappels, mais je n'ai jamais payé quoique ce soit pour ceux-ci !
Je signale que le concessionnaire affiche dans le hall le prix de chaque intervention (révisions) à partir de 15.000 km et pas dans un coin obscur de l'atelier! Tout le monde avant de signer un bon de commande sait combien va lui coûter une révision standard!
Depuis dimanche dernier nous savons en regardant l'émission Turbo sur M6 que les chauffeurs de taxi ont une remise de 18% !
Pourquoi vendre mes voitures à 100.000 km et cinq ans...car après il est difficile de tirer plus de 9/10.000 euros en excellent état et de la garantie de 6 ans il reste un an pour l'acheteur!
Jo Duchene, Le lundi 10 avril 2017

Jo, sans atteindre votre âge canonique, je suis loin d'être un perdreau de l'année et il y a bien longtemps que je ne crois plus tout ce qu'on dit et que je me fais mon idée tout seul comme un grand d'après ce que je vois.
Moi aussi, je paie mes voitures de ma poche et j'en ai eu quelques unes et j'en ai conduit quelques milliers d'autres d'un peu toutes marques.
N'étant qu'un humble technicien après vente, j'ai depuis longtemps fait une croix sur les voitures neuves. je commence à m'intéresser à une voiture bien après que vous vous soyez débarasser de la vôtre, en règle générale 7/8 ans et 150 000 km, autant dire que la garantie n'est qu'un lointain souvenir même si elle était de 5 ans. Même la garantie VO, j'oublie puisque je pousse le vice à acheter à des particuliers. Mais là où je pousse le masochisme à son extrème, c'est que, depuis 15 ans, je n'achète que des voitures pas fiables cumulant d'après vous toutes les tares, françaises, diesel, avec egr et le comble depuis 4 ans fap. Avant, elles étaient déjà françaises mais essence.
Force est de constater que je roule dans des voitures qui ne tombent jamais en panne malgré la croyance populaire et les on dit d'internet , confortables et qui ne me coûtent pas grand chose à part l'entretien et il faut bien l'avouer un peu de pièces d'usure mais même comme ça elles me coûtent moins chères que la décôte d'une voiture neuve fiable.
Essayez d'aller dans un garage d'une autre marque, vous verrez que vous saurez aussi le prix de votre révision avant de signer l'ordre de travaux, vous pourrez même le savoir sur internet avant même de vous déplacer.
Vous auriez garder votre première Prius, vous pourriez maintenant vous payer une Lexus même si vous ne tireriez que 2 ou 3000 euros de votre voiture fatalement sans garantie et avec un peu de kilomètres mais où est le problème puisque c'est tellement plus fiable qu'une voiture européenne et surtout française.
Des voitures fiables, même des Toyota, avec des problèmes genre moteur cassé à faible kilométrage, j'en ai vu ma part. J'ai aussi vu et je vois toujours des moteurs prétendumment fragiles arriver à 400 000 km sans la moindre intervention hormis l'entretien donc de nous deux, celui qui devrait arrêter de croire ce qu'on lui dit n'est pas forcément celui que vous pensez.
Vincent , Le mardi 11 avril 2017

Je sais, aujourd'hui, c'est moi qui ai écrit un pavé.
Vincent , Le mardi 11 avril 2017

Ah oui, j'ai oublié le comble du pire, c'est que je trouve des gens encore plus maso que moi, limite à enfermer, qui me les rachètent alors que j'ai allègrement doublé le kilomtrage et qui en sont très contents.
Vincent , Le mercredi 12 avril 2017



Autoactu.com vous souhaite de bonnes vacances
Quels sera le choix des constructeurs pour l'eCall en France : TPS ou eCall 112 ?



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017