Recevez chaque jour la lettre
d'actualité d'autoactu.com :
Inscrivez-vous
GRATUITEMENT !

Déjà inscrit : connectez-vous

Statistiques

Offres d'emploi

Exclusif !

envoyer par email
Mouvements - 20/08/2018

Huit hommes et une femme seront les dirigeants clés de l'Alliance Renault Nissan Mitsubishi

L'Alliance Renault Nissan  Mitsubishi a donné hier des détails sur l'organisation du renforcement des synergies entre les trois constructeurs et les dirigeants qui vont l'incarner. Ces nominations respectent l'équilibre entre les Renault et les Nissan, mais pour la parité c'est raté.

Article paru le 15 mars 2018

Véronique Sarlat Depotte, directrice des Achats de l’Alliance et PDG de l'Alliance Purchasing Organization est la seule femme de cette équipe de neuf dirigeants qui viennent d'être désignés pour accélérer les synergies entre les trois constructeurs.
Début mars six noms avaient déjà été annoncés avec Tsuyoshi Yamaguchi (directeur de l'ingénierie), John Martin (directeur Fabrication, ingénierie de production & Logistique), Véronique Sarlat Depotte (directrice Achats), Christian Vandenhende (directeur Qualité et Satisfaction Client), Kent O’Hara (directeur Après-vente) et Hadi Zablit (directeur Business Development).
Le communiqué d'hier ajoute trois noms à cette équipe sur laquelle repose la responsabilité du renforcement des synergies : Arun Bajaj (directeur Talents Alliance), Ashwani Gupta (directeur Alliance de la division véhicules utilitaires Renault-Nissan-Mitsubishi) et Arnaud Deboeuf (directeur Alliance CEO Office).
L'objectif fixé par le plan Alliance 2022 est d'atteindre 10 milliards d'euros de synergies sur la dernière année du plan (soit 2022). Il s'agit donc de doubler les économies par rapport aux 5 milliards d'euros de 2016.
Six d'entre eux occupaient déjà les mêmes responsabilités au niveau de l'Alliance mais leurs prérogatives seront renforcées (Tsuyoshi Yamaguchi, John Martin, Véronique Sarlat Depotte, Arun Bajaj, Ashwani Gupta, Arnaud Deboeuf) et trois le sont sur des fonctions nouvelles qui ne faisaient pas parties des convergences : la qualité et satisfaction client pour Christian Vandenhende, l'Après-vente pour Kent O’Hara, et le "Business developpment" pour Hadi Zablit. Ce renforcement des synergies se fera "en respectant l’autonomie et les stratégies distinctes du Groupe Renault, de Nissan Motor et de Mitsubishi Motors", précise le communiqué.
Chacun de ces neuf dirigeants sera directement rattaché à Carlos Ghosn, PDG de l’Alliance.
Pour renforcer les synergies, chaque directeur pourra compter sur des dirigeants chez l’un ou l’autre constructeur (pour l’instant seulement des Renault et Nissan, sauf aux achats) qui auront une responsabilité Alliance.


Tsuyoshi Yamaguchi (Ingénierie) aura la responsabilité de "toutes les activités de l’ingénierie et notamment du développement produit". Cette fonction sera "garante de la compétitivité, permettra d’éviter les doublons comme les divergences, de développer plus de technologies et d’optimiser les capacités", précise le communiqué. Elle fonctionnera avec un "processus de prise de décision conjoint"  et "des indicateurs de performance, processus, référentiels, méthodes et outils communs".
Neuf dirigeants ont été nommés pour rejoindre la direction Ingénierie à partir du 1er avril :  Gaspar Gascon, directeur Adjoint de l’Ingénierie Alliance (qui conserve sa fonction de directeur ingénierie Renault); Takao Asami, directeur de la Recherche et de l’Ingénierie Avancée Alliance (qui occupe cette même fonction pour Nissan, et la conserve); Philippe Brunet, directeur des GMP Thermiques et Electriques Alliance (déjà sur cette fonction pour l’Alliance); Christian Steyer, directeur Alliance des Projets Véhicule 1 (soit les véhicules des segments A, B et VUL, il conserve ses fonctions chez Renault); Kunio Nakaguro, directeur Alliance des Projets Véhicule 2 (soit les véhicules des segments C et D, Infiniti, véhicules électriques et plateforme VUL, il conserve ses fonctions chez Nissan); Alexandre Corjon, directeur de l’Ingénierie des Systèmes Alliance; Karim Mikkiche, directeur de la Transformation et de la Performance Alliance; Hiroshi Nagaoka, directeur des Prestations, de la Simulation numérique et des Tests Alliance; Akihiro Otomo, directeur Amont Plateformes et Composants Alliance.


John Martin (Fabrication, ingénierie de production & Logistique) sera "responsable de la maximisation des synergies par l’amélioration de la distribution et de l’efficacité, l’utilisation optimale des ressources de l’Alliance et la gestion optimisée des investissements ainsi que des implantations industrielles des entreprises membres". Cela signifie que les usines notamment seront intégrées à cette organisation Alliance dans le cadre de deux régions : la région 1 qui comprend Europe, Eurasie et Amérique Latine et qui sera sous la responsabilité de Jose Vicente de Los Mozos, directeur Fabrication et Supply Chain Alliance 1 ; la région 2 comprend le Japon, la Corée, l’Asean et l’Amérique du Nord et sera sous la responsabilité de Hideyuki Sakamoto, directeur Fabrication et Supply Chain Alliance 2. Dans cette équipe ont également été nommés : Jun Seki, directeur Ingénierie de Production Alliance ; Mark Sutcliffe, directeur de la Stratégie industrielle & Supply Chain Alliance (déjà sur cette fonction pour l’Alliance) et Colin Lawther, directeur du management du TDC (total delivery cost), TQM, PMO.


L’équipe de Véronique Sarlat Depotte est la seule qui à ce stade intègre Mitsubishi, ce qui donne lieu à un changement de dénomination la structure Achats étant désormais Alliance Purchasing Organization (AOP) en remplacement de Renault Nissan Purchasing Organization (RNPO).
Cette équipe unique aura la charge "de sélectionner les meilleurs fournisseurs pour l’Alliance et de les gérer". "Elle s’appuiera sur la croissance et les volumes de ses fournisseurs afin d’assurer la compétitivité durable de chaque marque. La fonction contribuera activement à la définition et à la mise en œuvre de la stratégie de l’Alliance pour obtenir des ruptures dans les domaines de l’Overall Opinion (OaO) et des technologies", précise le communiqué de l’Alliance. Au 1er avril, Yukihiro Hattori, le directeur des achats de Mitsubishi rejoindra l’équipe de Véronique Sarlat Depotte en tant que directeur adjoint des Achats de l’Alliance, et Vice-Président de Alliance Purchasing Organization, tout comme le patron des achats de Nissan Shohei Yamazaki déjà directeur adjoint des Achats de l’Alliance, et Vice-Président de Alliance Purchasing Organization.


Christian Vandenhende (Qualité et Satisfaction Client) aura pour mission de développer "une stratégie qualité commune" avec la mise en œuvre "d’indicateurs de performance, processus, méthodes, référentiels, outils et audits communs". "Elle visera des améliorations dans le domaine de l’Overall Opinion (OaO) sur tous les marchés et garantira la satisfaction clients que ce soit en termes de produits ou de services", précise le communiqué. Il sera épaulé par deux directeurs : Arnaud Bouthenet (Renault) qui devient directeur Qualité et Satisfaction client Stratégie Alliance et Hidenobu Miyagi (Nissan) qui devient directeur Qualité et Satisfaction client Audits Alliance.


Kent O’Hara (Après-Vente) aura pour mission de "coordonner l’adoption de systèmes communs de gestion de données, des meilleures pratiques en termes de relations clients et favorisera les économies d’échelle en logistique, stocks et approvisionnements des pièces de rechange", explique le communiqué. Objectif : accroître les synergies et la coopération dans les activités après-vente telles que les accessoires, les pièces de rechange, l’ingénierie, les achats et les services connectés. Deux personnes rejoignent cette équipe : Hakan Dogu en tant que directeur adjoint Après-Vente Alliance (patron des pièces, accessoires et services chez Renault) et Pietro Berardi, directeur All Parts (patron des pièces chez Nissan).


La direction de Hadi Zablit (Business Development) vise "le développement d’activités et d’innovations de rupture (dont la plateforme CMF-A) : partenariats avec des constructeurs automobiles ; développement d’Alliance Connected Vehicles and Mobility Services, de nouvelles technologies, de la synchronisation de la planification produits et technologie et d’Alliance Ventures", explique le communiqué de l’Alliance. "Il recherchera également d’autres opportunités de convergence autour de la gestion de l’information, du numérique et de l’expérience client."
L’équipe rassemble des dirigeants qui étaient tous déjà sur ces mêmes fonctions au sein de l’Alliance : Ogi Redzic, directeur Véhicule Connecté et Services de Mobilité Alliance ; Gérard Detourbet, directeur Breakthrough Innovations Alliance ;  Jacques Verdonck, directeur Coopération de l’Alliance avec le groupe Daimler et des partenariats OEM ; François Dossa, directeur Alliance Ventures ; Nils Saclier, directeur Alliance Product & Technology Planning.


La convergence au niveau des ressources humaines est désormais représentée par Arun Bajaj nommé directeur Talents Alliance. Le communiqué ne cite pas Marie-Françoise Damesin, directrice des ressources humaines de l’Alliance et DRH de Renault qui reste leader convergence RH. "Cette fonction s’assurera que Renault-Nissan-Mitsubishi identifie, attire, développe et retient les meilleurs talents pour garantir la meilleure performance de l’Alliance, aujourd’hui et demain. Pour ce faire elle mettra en œuvre une stratégie de gestion des talents partagée entre les entreprises membres de l’Alliance", précise le communiqué. Si l’on en croit cette série de nomination, la parité n'est plus une de ses priorités.


Ashwani Gupta, (division Véhicules Utilitaires Renault-Nissan-Mitsubishi) dirige la division commune VU de l’Alliance dans le but de "générer des synergies plus importantes, d’optimiser le développement et la fabrication croisés ainsi que d’accroître le partage de technologies et la réduction des coûts, tout en préservant l’identité de chaque marque", précise le communiqué. Pas d'autres nominations.


Arnaud Deboeuf, directeur Alliance CEO Office conserve ses fonctions qui consistent "à renforcer et à approfondir la coopération au sein de l’Alliance afin d’accélérer la performance et l’efficacité de chaque partenaire". A ce titre, Arnaud Deboeuf anime les instances chargées de promouvoir la convergence : AOC (Alliance Operation Committee) et ASC (Alliance Strategic Committee). Le CEO Office est également chargé d’accélérer les synergies, de promouvoir le partage des meilleures pratiques et d’identifier de nouveaux domaines de convergence.
Au risque de nous répéter, on est frappé par l'absence de femmes dans cette rafale de nominations : une sur 34 noms cela fait un ratio de 3%. On se demande si l'Alliance a perdu ses talents féminins ou si elle ne sait plus les reconnaître.
Florence Lagarde

Partagez cet article :

Réactions

L'Alliance mauvais élève de la parité ou industrie macho ?
alain boise, Le jeudi 15 mars 2018

@Alain
Ni l'un ni l'autre. Simplement le reflet d'un mix H/F issu des écoles.
Il suffit d'aller dans le secteur du marketing pour voir que la tendance H/F est largement inversée par rapport au secteur ingénierie par exemple.
Grumly, Le jeudi 15 mars 2018

Si on peut plus bosser avec ses potes maintenant...
;0)
Lucos, Le jeudi 15 mars 2018

Conflit entre grosses légumes : là où mes potes iront avec mes potes âgés...
;-)
clerion, Le jeudi 15 mars 2018

Quand on veut porter l'alliance, normalement, on applique la parité homme femme. Non ?
;-)
clerion, Le jeudi 15 mars 2018

@Clerion
Oui à l'alliance
Non à la discrimination positive en tout et pour tout qui est une vraie fausse bonne idée.
Aux plus méritant le mérite. C'et aussi mauvais que le copinage sinon.
:)
Grumly, Le jeudi 15 mars 2018

Euhh ! Clérion faisait de l'humour Grumly.
Porter l'alliance...mariage..
;0)
Lucos, Le jeudi 15 mars 2018

Simple analyse d'un observateur....

On remplace les "Ressources humaines" par le "Talent Management". Marie-Françoise Damesin conserve son titre, mais le manager en charge des "Talents" et donc de l'équipe a mettre en place pour 2022 , qui rapporte directement à Carlos Ghosn comme les huit autres, est Arun Bajaj.
Frédéric Genevrier, Le jeudi 15 mars 2018



Carlos Tavares : "Est-ce que nous sommes sûrs de ce que nous faisons ?"
PGA Motors sans aucun lien avec la démolition du garage Ford de Villejuif



Copyright © 2019 AUTOACTU.COM - Tous droits réservés
autoactu.com - 3 avenue des Pavillons, 92270 Bois-Colombes - Siret : 479 660 235 00017